AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sentiment renfermé, là. | PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama
avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2804

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Le sentiment renfermé, là. | PV   Mer 5 Mar - 3:52

LE SENTIMENT RENFERMÉ, LÀ .

Nuages des Rivières & Nuage de Braise


Le soleil était déjà à son zénith dans le ciel. Je revenais de ma première patrouille. On était parti à l'aube, mais il ne s'est passé rien de très spécial. On m'a juste appris l'odeur du renard et du lapin, puisqu'on a croisé une renardière et ce rongeur aux longues oreilles. C'était rare d'en trouver sur notre territoire apparemment. Mais les renards sont plus courants. On dit même qu'ils mangent les chatons. Mais je n'ai pas peur de ces goupils, j'en ferais de la chair à pâté si j'en trouve un ! Et interdiction qu'il revienne si c'est le cas. Le soleil brillait, et rapportait encore un peu de chaleur. Hier, c'était la même chose. Tant mieux, peut-être que la Saison des Feuilles Nouvelles revient. Même le gibier se fait moins rare, ce qui annonce des beaux jours pour notre clan. Je récupérais une souris, pour me remplir la panse, quand je vis Nuage des Rivières. La jolie femelle fait toujours palpiter mon cœur en ce moment ... Pourquoi ? Je n'en sais rien. Ce n'est qu'une amie pourtant.

Quel sentiment se cache, là, dans mon cœur ? J'aimerais savoir, mais c'est impossible. Mais je sais que chaque fois qu'elle m'approche, j'ai des papillons dans mon ventre. Seulement, Nuage de Serpent reste toujours avec elle, mon rival. Un jour, il faudra qu'elle fasse un choix entre nous deux, car entre ennemis, c'est impossible de s'apprécier. Je rapportai ma proie vers elle, avant de m'asseoir tout en miaulant gaiement :

« Coucou Nuage des Rivières ! Belle journée aujourd'hui non ? C'est super pour partir chasser. Mais avant, il faut prendre des forces, ça te dit de partager ma souris ? »

Mes yeux pétillaient de bonheur. Aujourd'hui, pas droit l'erreur. Pour une fois que Mirage Nocturne retient cette patate ambulante, autant profiter de la chance qui se porte à moi. Je ronronnai à l'intérieur de mon être, mais ne voulais pas qu'elle m'entende. Que dirait-elle si elle m'entendait roucouler comme un chaton ? Pas question ! Mais j'aime tellement être avec elle ... Mais quel lien s'est tissé entre nous ? Qui suis-je pour elle ? Seulement un camarade de tanière, un ami ou ?.. J'aimerais bien lire dans les pensées des autres, mais j'aimerais pas qu'on me le fasse. Je m'allongeai, avant de m'étirer pour que le soleil réchauffe mon corps noir et robuste. Choisis-moi, choisis-moi !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Ven 7 Mar - 4:29

    Nuage des Rivières était couchée dans le camp, se délectant des rayons du soleil qui venaient réchauffer sa fourrure en ce doux début d'après-midi. La saison des neiges était encore là, cela se voyait sur la neige qui couvrait encore par-ci par-là le sol, cela se ressentait le matin et le soir avec le froid qui glaçait les os, et puis, ce soleil qui chauffait était tout nouveau, cela ne faisait que quelques jours qu'il brillait. Mais c'était assez pour mettre le cœur de la petite tigrée en joie. Elle qui manquait d'énergie ces derniers temps, elle sentait les rayons la remplir d'une motivation nouvelle.
    Depuis une lune, son entrainement piétinait. Plus jeune que ses camarades, elle n'avait pas assez de force, et peu d'endurance, ce qui rendait l'apprentissage des techniques de chasse et de combat périlleux. Mais, avec sa bientôt sixième lune, et ce soleil qui lui redonnait de l'énergie, la jeune femelle se sentait renaître et avec elle, l'espoir. Elle avait un bon pressentiment : bientôt, elle verrait des améliorations dans son entrainement et rejoindrait le niveau des autres apprentis.
    Coucou Nuage des Rivières ! Belle journée aujourd'hui non ? C'est super pour partir chasser. Mais avant, il faut prendre des forces, ça te dit de partager ma souris ? La voix d'un jeune matou tira Nuage des Rivières de ses pensées. C'était Nuage de Braise qui venait vers elle, une souris à la gueule. Elle lui sourit, heureuse de le voir. Avec leur entrainement respectif, les moments passés ensemble se faisaient rares, tout comme ceux avec Nuage de Serpent. Alors quand elle pouvait voir l'un ou l'autre et passer quelques heures avec, c'était une joie nouvelle qu'elle sentait remplir son corps.

    - B'jour Nuage de Braise ! le salua-t-elle rapidement, en acquiesçant d'un signe de la tête à sa mention au temps qu'il faisait. Oui, il faisait réellement beau, et il était agréable de rester au soleil. Nuage de Braise lui proposa de partir à la chasse; très bonne idée. Volontiers ! dit-elle en prenant un morceau de la souris qu'il avait amenée, l'avalant rapidement.

    Puis elle se fit une brève toilette et attendit que son ami fût prêt avant de sortir du camp. Les terres de l'Ombre étaient presque totalement dépourvues d'arbres, ce qui permettait au soleil de briller partout et de suivre les apprentis où qu'ils aillent. La chaleur que ses rayons apportait à Nuage des Rivières la motivait.
    Finalement, détectant l'effluve délicieuse d'une souris, amaigrie par la saison des neiges, Nuage des Rivières s'arrêta net et, d'un air malicieux, lança un défi au noiraud :

    - Alors Nuage de Braise, tu me prouves que ce que tu disais le soir en rentrant de l'entrainement n'était pas que des sornettes ? Nuage de Braise et Nuage de Serpent étaient sûrement les plus vantards. Chaque soir, ils revenaient avec une série d'exploits accomplis et ne manquaient aucune occasion de les raconter à quiconque leur donnerait l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama
avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2804

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Jeu 13 Mar - 5:19

Lorsqu'elle se retourna, une lueur de joie dansa dans ses yeux. Elle est heureuse de me voir ! Mon cœur gonfla de gaieté. Elle me sourit, en entendant mes nouvelles et ma voie chaleureuse. La nervosité monta en moi un moment. J'espère qu'elle ne va pas me rejeter, et encore moi qu'elle me raconte quelque chose sur Nuage de Serpent ! A cette pensée, une rage intense monta en moi. Mais je continuai de lui sourire gentiment, alors que la souris pendait à ma gueule. Enfin je la voie peu la journée, car c'est vrai que le soir, on dort ensemble, moi elle et l'autre pomme. Mais tant qu'il m'adresse pas la parole, je m'en fiche.

Elle me salua rapidement, avec un hochement de tête. Je déposai ma souris sur le sol, alors qu'elle prit une bouchée en me miaulant « Volontiers ! » Je failli pousser un cri de joie. Elle a accepté de me porter compagnie, elle a accepté ! Je répétais en boucle cette "prouesse". Mais de chaton à apprenti, tout avait changé avec elle. Je la détestais, mais aujourd'hui je l'aime beaucoup. C'était pénible qu'elle m'accompagne à faire quelque chose, alors qu'aujourd'hui, c'est l'inverse. Je ronronnai doucement, tout en la regardant tendrement. Je déchiquetai un bout de souris avant de l'avaler.

Une fois que l'on eu terminé notre repas, on fit une petite toilette pour  se préparer à aller chasser. Je ne voulais pas trop faire patienter Nuage des Rivières, alors je me dépêchais de me nettoyer. Alors que je la suivais à l'extérieur, je léchais mon poitrail où une touffe de poils faisait un pic, allant à contre-sens de mon poil long et lisse. Je sortis de notre camp bien aimé en compagnie de la jeune femelle.
On marchait en longeant les marais, où les arbres se faisaient un peu rares. Alors que je voyageais dans mes songes, je failli rater l'arrêt de l'apprentie brune et failli lui foncer dessus. Elle se retourna vers moi, et me lança au défi d'un ton mielleux :

« Alors Nuage de Braise, tu me prouves que ce que tu disais le soir en rentrant de l'entrainement n'était pas que des sornettes ? »

Au début, je paru incrédule à ne pas comprendre ce qu'elle me disait. Puis le fumet d'un écureuil me fit saliver. C'est très rare d'en trouver ici, et je compte bien montrer mes performances à Nuage des Rivières ! Mais je compris soudain, qu'elle me parlait de l'odeur de souris près. Tant pis, je préfère attraper un écureuil. J’espérais l'étonner, quand je rampais vers l'arbre près. Le rongeur roux grignotait une noisette sous les racines du sapin. Mais soudain, je fis craquer une brindille qui fit détaler l'écureuil dans l'arbre. Je fusai un « Crotte de renard », alors que je bondissais dans l'arbre, à sa suite.

C'est vrai que dans le Clan de l'Ombre, il est rare d'escalader les arbres. Mais j'avais appris ces techniques avec Cœur de Pie, et j'étais drôlement bon dans cette compétence. Avec mes griffes, je m'agrippais à l'écorce tendre, tout en bondissant rapidement pour rattraper l'écureuil. Alors qu'il allait rentrer dans son trou, je l'attrapais d'un coup de griffe. Je le pris entre mes crocs, mais je trébuchais du tronc. Je me raccrochais à une branche avec mes griffes toujours sorties. Mon cœur battait la chamade, et mes yeux s'écarquillaient. Alors que j'étais pendu à l'arbre, une patte accrochée à une branche et un écureuil dans la gueule, mes griffes glissèrent.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Jeu 13 Mar - 10:52

    Nuage des Rivières connaissait assez bien le noiraud pour deviner qu'il allait se lancer, prenant le défi au pied de la lettre, dès lors qu'elle lui en lancerait un. C'était chose faite, et d'ailleurs Nuage de Braise était déjà à la poursuite d'une proie. Bon, ce n'était pas la souris qu'elle avait elle-même repéré : le petit mâle avait les yeux plus gros que le ventre ! Les écureuils étaient des animaux difficiles à attraper, et ici, au Clan de l'Ombre, les guerriers eux-mêmes réussissaient rarement à en attraper. Alors, un apprenti qui venait de débuter l'entrainement ?
    Nuage des Rivières s'assit et suivit la course de son ami, perplexe. Elle savait pourquoi il faisait ça. Elle savait qu'il cherchait toujours à l'impressionner, qu'il cherchait toujours à être meilleur que Nuage de Serpent, et tous ceux qui tenteraient de s'approcher d'elle. Et elle savait où ça allait mener... Ou les choses s'arrangeraient et finiraient bien -c'était peu probable à l'heure actuelle- ou un combat final s'engagerait et alors, ce serait violent, car ce serait l'explosion de longues lunes de tensions difficilement dissimulées.

    Perdue dans ses pensées, Nuage des Rivières ne revint à la réalité que lorsque Nuage de Braise fût en difficile position, sur le point de tomber de l'arbre où il avait suivi l'écureuil. L'animal, toujours vivant, mais mal en point, pendait de sa gueule et gigotait dans tous les sens, dans l'espoir de réussir à se dégager de l'étreinte de l'apprenti. Quant à la branche où pendait Nuage de Braise, elle était immobile, mais il manquait peu pour que le novice tombe.
    Nuage des Rivières se précipita vers le lieu de l'accident, réfléchissant à toute allure. Que pouvait-elle bien faire pour le sortir de ce mauvais pas ? L'arbre n'était pas bien haut, mais s'il tombait d'une mauvaise façon, il pouvait se faire mal...

    La petite minette n'était pas encore arrivée sous Nuage de Braise qu'un bruit de grincement de griffes se fit entendre. Nuage des Rivières pila net et étouffa un cri, voyant sans pouvant rien faire le petit noiraud dégringoler de l'arbre. Il tomba lourdement au sol.
    L'apprentie aux yeux bleutés reprit sa course et franchit les quelques queues de renard qui la séparaient de Nuage de Braise en un instant. Elle se pencha au-dessus de lui, l'air inquiet. S'était-il fait mal ?

    - Nuage de Braise ! Tu vas bien ? Un rapide coup d’œil sur le corps du matou noir la rassura : il ne saignait pas, hormis à l'une de ses pattes, il avait dû s'arracher une griffe en essayant de se retenir sur la branche. Mais peut-être qu'en se relevant, une autre douleur apparaitrait... Tu peux te lever ? demanda-t-elle en le pressant. Ils se feraient gronder si jamais Nuage de Braise revenait blessé au camp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama
avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2804

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Lun 24 Mar - 13:57

Tout était passé bien vite. Au moment où je sentis que je ne tenais plus à la branche, j'avais, avec mon instinct, fermé les yeux. La chute a été rapide, malgré que cela soit quand même un peu haut. Le souffle court, je tombai sur le sol, avec un bruit étouffé. Mon cœur battait si fort, qu'il manquait de s'arrêter. Ma respiration était si rapide et ma peur si grande. J'ouvris la gueule pour essayer de crier un cri de détresse, mais rien ne s'échappa de ma gorge. Seul l'écureuil était mort, gisant un peu plus loin. J'ouvris doucement mes yeux ambrés, étendu sur le sol herbeux.

Une douleur me faisant horriblement mal, à l'une de mes pattes arrière. Je grimaçais, me demandant ce que j'avais. Mais j'avais aussi tout de même peur, de regarder cette patte. Cette chute allait-elle changer mon destin, si j'ai une quelconque blessure ? Trop connues sont, les histoires sur les apprentis blessés en chutant ou en se bagarrant. Bien trop on fini par ne plus pouvoir continuer à être guerrier, et à devenir guérisseur, obligés à suivre une autre voie. Je frissonnai, à l'idée de devenir ce que je déteste le plus. Non, non, non !!! Je pris alors mon courage à mes deux pattes, en tournant ma tête vers la blessure.

« Nuage de Braise ! Tu vas bien ? La voix de Nuages des Rivières me rassura. Mais n'importe qui aurait demandé la même chose. Sauf Nuage de Serpent peut-être ... Tu peux te lever ? »

Il y avait comme une épine qui me transperça le cœur. Ma camarade m'aida à me relever. Mais j'émis un petit cri, quand je ne sentis plus ma patte. Je regardai alors encore une fois celle-ci, ai je fus frappé d'horreur. Elle était légèrement tordu. Comment je vais devenir un bon guerrier avec un patte pareille ?! Je tournai en rond, affolé par ce changement si brusque. Mais la douleur s’amplifia. Je tombai alors sur le sol, plus que triste. Je voulais hurler ma peine, ma détresse, mais ne le fis pas. Comment devenir chef ensuite ? Comment bien m'entraîner ? Comment devenir meilleur que Nuage de Serpent ? Comment me faire aimer ?...

Mais je me relevai, alors que la douleur me faisait plus que souffrir. Je répondis à Nuage des Rivières, la tendre minette :

« Je vais bien, ne t'inquiète pas. Continuons cette partie de chasse, et profitons de ce soleil qui réchauffe les cœurs et les maux ! »

Je retournais un regard chaleureux vers elle, tout en souriant malgré la douleur qui me donnait envie de pleurer. Je marchais vers l'écureuil en claudiquant, et l'enterrai vers l'arbre où je venais de tomber. Mais le chagrin ne quittait toujours pas mon cœur. O Clan des Etoiles ! Que vais-je devenir ? Pourquoi m'avoir réservé une telle destinée ? Mais je me sentais plus que coupable, vu que c'est moi qui ai choisi d'attraper un écureuil ...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Jeu 3 Avr - 4:08

    Nuage des Rivières recula un peu, histoire de laisser de la place à son ami qui se relevait tant bien que mal. Elle le connaissait, depuis le temps. Il faisait le fort, mais elle était certaine qu'il ressentait au moins une petite douleur. Après tout, sa patte, elle l'avait vu de ses propres yeux : elle était de travers ! Les oreilles tournées de chaque côté de sa tête, dans un air perplexe, l'apprentie tigrée fixait Nuage de Braise. Il marchait vaguement jusqu'à l'écureuil, et il finit par l'enterrer. Puis il se retourna vers elle, il lui adressa un sourire et se voulut rassurant dans ses paroles : Je vais bien, ne t'inquiète pas. Continuons cette partie de chasse, et profitons de ce soleil qui réchauffe les cœurs et les maux ! Nuage des Rivières sentit son pelage se hérisser et haussa les yeux au ciel. Pourquoi les matous faisaient-ils toujours tout comme s'ils étaient aussi forts que des rocs ? Pourquoi refusaient-ils d'admettre leurs tords, leurs faiblesses, de se montrer sensibles ?

    - Arrête tes bêtises, Nuage de Braise, murmura froidement la minette. Dans sa voix se sentait une certaine inquiétude. Il est hors de question que nous continuions à chasser avant d'avoir vu Museau de Givre. Regarde ta patte, elle est toute tordue ! Elle pointa une patte vers celle, blessée, de son ami. Comment arrivait-il seulement à la poser au sol ? Peut-être avait-il encore plus d'orgueil qu'elle, après tout...

    Elle se retourna en direction du camp et fit quelques pas, finissant par se retourner pour vérifier que Nuage de Braise la suivait. Il ne se laisserait sûrement pas faire comme ça... Il avait bien trop à prouver. Elle lui adressa un sourire réconfortant puis, sérieuse, murmura :

    - Tu sais, tu n'es pas obligé de tout le temps te montrer invincible avec moi. On est amis, pas vrai ? Elle le regarda, comme si elle en doutait; puis continua : Alors tu n'as rien à craindre avec moi...

    Puis elle s'assit, attendant qu'il la rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama
avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2804

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Dim 4 Mai - 1:44





Je regardai Nuage des Rivières sincèrement dans ses yeux. Pourquoi ne comprend-t-elle pas que je fais ça pour elle ? Mais comme tout le monde, elle allait me dire de rentrer, de me soigner, de me reposer. Après tout, je suis indifférent pour elle. J'allais continuer ma route, tant de bien que de mal. J'osais pas poser ma patte, car elle me faisait trop souffrir. Je grimaçai, à l'idée de garder une patte tordue ainsi toute ma vie.

« - Arrête tes bêtises, Nuage de Braise, Sa voix me fit frémir. Je ne me retournai pas vers elle. Pourtant, je sentais son regard me brûler. Il est hors de question que nous continuions à chasser avant d'avoir vu Museau de Givre. Regarde ta patte, elle est toute tordue ! »

Je n'arrivais plus à supporter l'idée d'avoir la patte déformée. Je fermai les yeux pour me calmer, mais j'étais trop énervé et triste. Je miaulai alors d'un ton froid où ressortait le chagrin :

« - Pour quoi faire ? Il ne pourra rien à cet accident. Et je ne veux pas que tu te fasse punir par ma faute. »

L'amertume serrait ma voix. Je regardai le sol, incapable d'entendre encore sa voix autoritaire mais inquiète. Elle commença à marcher, me dépassant. Puis elle s'arrêta, et se retourna :

« - Tu sais, tu n'es pas obligé de tout le temps te montrer invincible avec moi. On est amis, pas vrai ? Elle leva alors ses yeux si jolis vers moi et continua. Alors tu n'as rien à craindre avec moi... »

Je regardai le sol. Elle a raison. Elle a toujours raison. Est-ce que je l'écoute pas assez ? Est-ce que je l'écoute ? Je ne sais pas. Parfois, je me demande si je ne pense pas qu'à moi. Je miaulai faiblement, triste :

« - C'est vrai, nous sommes amis. C'est vrai, je suis faible. Je n'arrive même pas à être moi même. Je me fais toujours passer pour un autre. »

Alors, je la rejoignis, marchant côte à côte alors que le soleil déclinait.




_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Dim 18 Mai - 5:31

    Nuage des Rivières fixait, inquiète, la réaction à venir de son ami. Le matou au poil de jais, depuis qu'ils se connaissaient, s'était toujours montré hyperactif, casse-cou, et très orgueilleux -son double masculin, en quelques sortes. Alors, face au ton autoritaire dont la femelle avait usé avec lui, elle avait peur qu'il ne réagisse mal, se sente piqué dans son égo et décide de ne pas l'écouter. Heureusement, il sembla entendre la voix de la raison et baissa les oreilles, sûrement un peu honteux, mais en tous cas dépité. C'est vrai, nous sommes amis. C'est vrai, je suis faible. Je n'arrive même pas à être moi même. Je me fais toujours passer pour un autre. Nuage des Rivières se leva immédiatement et vint se placer contre Nuage de Braise, qui semblait avoir besoin de soutien. Elle colla sa tête contre la sienne et ronronna légèrement, désireuse de lui faire sentir qu'il ne la décevait pas. Pourquoi voulait-il toujours l'impressionner ? Ce n'était pas ce qu'elle attendait de lui...

    - Ne dis pas n'importe quoi, cervelle de moineau ! commença-t-elle avec une voix douce qui contrastait avec ses paroles. Elle lui donna un coup de tête puis s'éloigna à nouveau. Tu es comme tu es, le même depuis qu'on se connait, celui que j'ai connu comme Petite Braise. Mais tu dois arrêter avec tes exploits de casse-cou, quand comprendras-tu que tu n'as rien à me prouver ?

    Ils marchaient à présent vers le camp. Nuage de Braise avait parlé de punition : elle n'avait aucune raison de se faire punir, et lui non plus. Ce genre d'accidents arrivait. Cela ne devait pas l'empêcher d'aller voir Museau de Givre et surtout, de se faire soigner, afin de continuer son apprentissage dans de bonnes conditions. Afin de pouvoir devenir guerrier et débuter une nouvelle vie.

    - Ce ne sera peut-être pas si grave, souffla-t-elle, néanmoins peu convaincue après avoir glissé un autre coup d’œil vers la patte tordue. Il en aurait sûrement pour quelques semaines d'immobilisation. Mais au moins, il ne rejoindrait pas la tanière des anciens. C'était le pire qu'il pouvait arriver à un si jeune apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama
avatar

Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2804

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Dim 18 Mai - 6:20

[ On termine avec ton message ? Car je ne vois pas ce que je peux ajouter x) ]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   Dim 18 Mai - 6:36

    { Ça marche ! ♥ }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sentiment renfermé, là. | PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sentiment renfermé, là. | PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]
» Nul sentiment pire que la honte (Herbert)
» Nathan Porter- La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.
» L'amitié, le plus beau sentiment après l'amour [PV Warmes Blut et Plumy]
» « La raison parle et le sentiment mord. » [PV : Chauve-Souris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Les montagnes-
Sauter vers: