AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coeur d'Erable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feuille Rouge
Journaliste

Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 01/04/2012

Nombre de messages : 225

PUF : Red ;D

Apprenti ou Mentor : Nuage d'Espérance

Amour : Souvenir Brumeux

Feuille de Guerrier
Force:
170/200  (170/200)
Vitesse:
110/200  (110/200)
Agilité:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Coeur d'Erable   Lun 9 Juin - 14:55

Voici une fanfiction que j'ai écrite il y a un an environ.
Elle est courte, mais j'espère qu'elle vous plaira ♥ Bonne lecture !


Cœur d'Erable


Son cœur battait à toute vitesse. Il se tapit parmi les feuilles qui jonchaient le sol meuble. Sans oublier de lever sa queue afin qu’elle n’effleure pas le sol, il s’avança en rampant, attendant le bon moment pour se mettre à découvert. Le rongeur avait tourné la tête, il était temps. Il sauta et bloqua la proie entre ses pattes avant de l’achever à l’aide de ses griffes. Fier de sa prise, il se retourna et repartit vers le camp. Avant d’arriver dans la clairière qui entourait le refuge de son clan, il repéra une forte odeur de peur près de lui. Il lâcha le cadavre de la petite bête et l’enterra, puis suivit la piste fraîche. Le jeune guerrier arriva le long d’un petit sentier. Mais il n’était pas formé de terre. Ses pattes trempaient un liquide poisseux et rouge : une mare de sang. Paniqué, il se retourna, voulant sortir de cet enfer, mais il ne parvenait pas à se détacher de cette masse gluante. Alors qu’il se démenait pour s’enfuir, il tomba sur le cadavre d’un chat à moitié déchiqueté. Choqué, il ne parvint même pas à le reconnaître tellement son corps était abîmé. Tout ce qu’il put voir, c’est un poil aussi roux que le sien. Cette seule touffe lui permit de savoir que c’était lui-même qu’il regardait.

Cœur d’Erable se releva essoufflé et inquiet, l’esprit tourmenté par ce cauchemar affreux. Il n’avait jamais rêvé de sa mort. Pourtant, cela faisait désormais vingt lunes qu’il était guerrier du clan du Tonnerre, et fier de l’être. Laissant ce mauvais rêve de côté, il fît une toilette complète et alla se servir dans la réserve de gibier. Une souris dodue, posée sur le côté, raviva en lui l’odeur poisseuse et le goût amer du sang dans sa bouche. Il prit donc une grive qu’il mangea goulûment.
Peu après, voyant qu’il n’avait été désigné pour aucune patrouille ou entraînement – il n’avait pas encore d’apprenti -, il partit chasser afin de nourrir le clan, qui n’allait pas tarder à manquer de gibier avec la saison des feuilles mortes qui approchait. Prévenant le meneur, il s’éclipsa ensuite dans la forêt. Après avoir attrapé deux grives et un campagnol, il contourna une mare dont la surface étincelait puis sentit une odeur étrange. Il pensa dès l’instant à son rêve terrible. C’était l’odeur de la peur.
Ce qui l’interloquait, c’est qu’après avoir senti son odeur, il avait vu son propre cadavre. Et, à sa connaissance, il était toujours vivant.
Un peu rassuré, Cœur d'Erable se décida tout de même à aller voir ce qu’il en retournait. Avançant à pas de velours, il passa la tête entre deux buissons puis observa la scène.
Un coup de griffe acérée sembla lui transpercer le cœur : une petite boule de poils terrifiée était paralysée à terre par un énorme animal noir et blanc, le pire ennemi des chats. Un blaireau.
La victime était un apprenti de son clan. Sans attendre qu’il lui donne le coup de grâce, le guerrier se jeta sur la bête, griffes et dents dehors. Bien sûr, il savait qu’entrer seul dans une lutte contre un de ses monstres était de la folie, mais il ne pouvait pas regarder le chaton mourir sans rien faire. Une bataille inégale s’engagea. Bien que Cœur d’Erable fût agile et rapide, le blaireau était quant à lui grand et fort. Le combat s’avérait donc injuste et malgré les coups portés à son assaillant, celui-ci ne faiblissait pas. Il lui semblait voir d’infimes traces rouges sur le poil sale de son adversaire, mais le temps était long, et le guerrier s’affaiblissait, prenant de plus en plus de coups, perdant de plus en plus de sang. Lors d’un court répit, il souffla à l’apprenti, toujours tétanisé par la peur, d’aller chercher de l’aide. La boule de poils n’hésita pas, s’enfuyant dans les bois. Après l’avoir vu détaler, il se tourna à nouveau vers l’imposante bête bicolore. Celle-ci profita de cette distraction pour lui porter un coup violent à la tête. Le guerrier se brisa comme une branche morte et tomba au sol.
L’ennemi s'apprêta à lui donner le coup de grâce.
Soudain, des cris et des miaulements résonnèrent au loin, et bientôt, toute une patrouille de près de dix chats, venant du clan du Tonnerre, se présenta pour l’affronter. Les rôles furent inversés, et la bête apeurée fila vers les sous-bois, poursuivie par cinq guerriers qui lui griffaient l’arrière train. Désormais, Cœur de Chêne voyait flou, bien qu’il ait assisté avec soulagement à l’arrivée du renfort tant espéré. Hélas, il se sentait partir. Lorsque les dix chats l’entourèrent, semblant inquiets, il revit son rêve. Il s’imagina, gisant dans son propre sang, méconnaissable avec ses blessures terribles, mourant sans que personne ne puisse rien faire. Bientôt, il ferma les yeux. En lui, une lutte s’engagea, entre la mort et la vie, et son cœur, brûlé par les flammes de la douleur, peinait à se défendre contre l’ennemi le plus redoutable qui puisse exister. Un moment se passa, quelques heures peut-être, avant qu’il ne sache que la lutte se terminait. Son cœur avait perdu. Il s’affolait dans un orchestre de battements désordonnés, et les derniers mots qu’il pût entendre lui retirèrent ses dernières forces. C’était la guérisseuse, sa fille dont il était si fier, qui les prononça avec douleur et tristesse :
« Il ne s’en sortira pas. »
Il fût bien sûr accueilli par le clan des Etoiles avec respect et honneur, et il pût revoir des amis décédés. Cependant, une douleur poignante lui retira à jamais sa joie de vivre : il était mort bravement, mais sa fille lui manquait plus que sa propre vie.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Spoiler:
 


Merci à ma Bebeille ♥ Héron et Suie!!!

Spoiler:
 


Bienvenue dans ma signa, Invité ♥  Guitare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Coeur d'Erable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Zone membre :: Fanfictions-
Sauter vers: