AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Ven 11 Juil - 4:09

    Nuage des Rivières était assise là, quelque part au pied de ces montagnes, assez surélevée pour que son regard puisse parcourir les formes abruptes de ces gros amas de rocs sans pitié. En silence, elle laissait ses prunelles glisser le long des pentes rocailleuses, puis remonter non sans effort la féroce montée, pour finalement arriver au sommet, si pointu et inconfortable qu'un tronc d'arbre déchiqueté. Et finalement, après avoir mentalement traversé ce terrain si peu accueillant, ses yeux bleus se perdirent dans la ligne d'horizon, car elle n'en voyait pas la fin, et n'arrivait pas à se l'imaginer. Qu'y pouvait-il y avoir derrière ces montagnes qui les séparaient eux, félins de CerfBlanc, de l'autre bout du monde ? Quels magiques paysages leur étaient-ils défendus ?
    Un sentiment intense de curiosité qu'elle ne pouvait pas, et qu'elle ne pourrait jamais, satisfaire, s'empara d'elle et elle sentit l'excitation pousser son sang à battre contre les parois de ses veines. Elle entendait son cœur battre fort, et louper parfois quelques battements.

    Mais surtout, elle ressentit jusqu'au plus profond d'elle-même ce frisson glacé qui lui traversa les membres un par un. Ses poils tigrés se hérissèrent du bout du museau au bout de la queue, et ses yeux se voilèrent. Plus que la curiosité de découvrir ce qu'il y avait au-delà de ces montagnes dangereuses, c'était un immense sentiment de solitude qui l'envahissait en observant ce paysage désert, qui n'avait pas de fin. À ce moment précis elle se rendit compte de ce qu'était la solitude : être entouré de personnes, et pourtant, être seul à prendre ses décisions, à faire ses choix, à écrire le fil de sa vie. C'était un sentiment nouveau que son esprit mûrissant lui infligeait ce jour-ci, et une crainte inexpliquée s'empara de la jeune novice.

    Alors qu'elle était jusque là immobile comme un roc, Nuage des Rivières tourna les talons et descendit sans attention le promontoire sur lequel elle se trouvait. Elle s'écorcha les coussinets, le vent provoqué par la vitesse de la descente lui arracha des larmes, et elle courait maintenant à perdre haleine. Elle fuyait ce sentiment nouveau qu'elle avait découvert, cette affreuse impression que même dans la foule, on est seul, elle n'en voulait pas. Et elle savait très bien comment prouver au Clan des Étoiles le contraire de ce qu'il avait bien voulu lui envoyer comme image aujourd'hui.
    Et, comme si le Clan de ses ancêtres l'avait entendue, il était là, face à elle, de dos, massif et semblable à quelconque autre matou de sa prestance, mais elle l'aurait reconnu entre tous. Nuage de Serpent. Elle avait dans son cœur l’imprescriptible envie d'être avec lui, et de prouver au monde -et aussi à elle-même- qu'elle n'était pas seule, et qu'elle ne le serait jamais.
    C'était là encore des sensations toutes nouvelles. Nuage des Rivières n'était plus cette chatonne nommée trop tôt à l'apprentissage. Elle était beaucoup plus profonde et véritable encore.

    - NUAGE DE SERPENT ! cria-t-elle en continuant à courir jusqu'à lui. Elle pila net devant le grand mâle et planta ses yeux bleus sombres dans les siens. Elle respirait fortement, la gueule ouverte, il y avait encore sur son pelage les traces des larmes que lui avait arraché le vent, ses coussinets la tiraillaient suite aux écorchures dont ils étaient victimes, son pelage était encore mi-hérissé, mi-ébouriffé; elle avait vraiment peu fière allure. Tu es là... souffla-t-elle finalement avec une petite voix qui reflétait parfaitement son immense soulagement. Comme si un instant, son esprit lui avait fait croire qu'elle l'avait perdu, qu'elle ne l'avait jamais eu, qu'elle était seule, pour toujours.

    Mais non, il était là, planté devant elle, et elle sentait ses membres tout tremblants en le voyant. Était-ce suite à la course, ou suite à cette sensation nouvelle ? Sûrement des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Serpent
Apprenti
avatar

Féminin
Date d'inscription : 07/06/2013

Nombre de messages : 123

PUF : Nix

Autre(s) personnage(s) : Etoile du Perroquet (V) - Oeil de Tigre (T) - Nuage de lapin (V)

Apprenti ou Mentor : Mirage Nocturne

Amour : :D

Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
50/200  (50/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Dim 13 Juil - 6:34

    Aucune eau, aussi pure soit-elle, n’aurait pu le désaltérer. Aucune viande n’aurait pu lui donner la sensation de satiété. Aucune mousse ne lui aurait aidé à trouver le sommeil. Et aucune étoile ne lui aurait donné l’impression d’être soutenu, aidé, ou encore, entendu. Nuage de Serpent se sentait vide de sens et de but. Ne serait-ce que devenir guerrier. Mais après ? Et pourquoi cette question ? Lui avait toujours foncé tête baissée, les neurones après l’action, se retrouvait à tergiverser sur le sens de sa vie. A remettre en question tout ce pourquoi il avait prêté allégeance. Tout ça, depuis sa dernière bataille.
    Nuage de Braise lui avait retiré plus que quelques mottes de fourrure et de chair sur le corps : il lui avait enlevé SA raison, sa conscience, sa moitié. Nuage des Rivières avait été sa seule véritable amie, la seule qui avait supporté ses vantardises et écouté ses opinions. Et il avait fait de même en retour. Aujourd’hui, sans elle à ses côtés, sans sa voix à portée d’oreille, il avait l’impression d’être dépourvu d’âme et de toute intelligence. Qu’allait-il faire sans elle ? Justement, il n’en savait rien. Même le fait de devenir guerrier, voire lieutenante, ne lui apporterait aucun réconfort. Nuage de Braise avait finalement réussi à lui nuire.

    Le grand mâle brun regardait la grenouille qu’il venait d’abattre, le visage indifférent. Il n’avait mis aucune passion, aucune âme à tuer sa proie. Il l’avait fait froidement, sans remerciement au Clan des Etoiles. Etait-ce donc ce genre de futur qu’il voulait ? Froid et calculateur ? Si Nuage des Rivières avait été là, elle lui aurait donné une bonne raison et il aurait changé de comportement. Mais à cet instant, seul le bruissement des feuilles lui répondait. Etait-ce donc ça… la déception ? L’impression d’échec ? Lui qui avait toujours presque tout réussi, cette expérience lui laissait un horrible gout amer.
    D’un mouvement de patte, il fit retourner le cadavre de sa grenouille, dans l’espoir qu’elle lui donne la solution, qu’elle lui murmure un mot de réconfort au moins. Mais qu’en savait-elle ? Et morte en plus. Nuage de Serpent soupira. Il aurait tellement, tellement voulut s’excuser. Mais c’était tout bonnement impossible.

    L’apprenti se pencha pour attraper le batracien mais il entendu un cri. Cette voix ne lui était pas inconnue, si bien qu’il se retourna sans s’hérisser, sans montrer les crocs comme il l’aurait fait pour n’importe quelle autre voix. Non, il écarquilla ses grands yeux jaunes de surprise et fixa, abasourdie, la petite Nuage des Rivières qui avait déboulé devant lui, comme si le fantôme d’un de ses ancêtres était apparu.
    Une intense sensation de joie l’envahit, mais se refroidit instantanément comme si une pluie glacée venait de s’abattre sur lui en entendant ses dernières paroles. Son regard s’assombrit et ses dents se serrèrent. Pourquoi avait-il l’impression d’avoir été trahi ?

      « Oui, je suis là. » rétorqua-t-il, se contenant tant bien que mal pour ne pas hurler sa peine. « Pourquoi, tu m’aurais oublié ? Tu croyais que j’étais parti du camp ? »


    Il n’osa rien ajouter, il serra les mâchoires et pinça les lèvres, conscient que c’était sa fierté qui venait de parler avant son bon sens. Mais Nuage des Rivières l’avait trahi, il ne voulait pas s’excuser de suite, il voulait lui faire comprendre qu’il avait été perdu et démuni sans son amitié. Comme une mère abandonne son nouveau-né.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Dim 13 Juil - 8:21

    Cela faisait plusieurs jours que Nuage des Rivières avait pris ses distances avec Nuage de Serpent et Nuage de Braise. Volontairement, même si son cœur saignait chaque jour un peu plus quand elle se refusait à aller les voir, comme d'habitude. Mais ils devaient comprendre... Si ce n'était pas le cas, comment allait se terminer cette pitoyable situation ? Sûrement par la mort de l'un des deux mâles. Ces deux-là ne se supportaient pas -elle en était la raison, même si elle espérait que ce n'était pas le cas- et elle se trouvait entre les deux, à ne pas savoir que faire, à se sentir déchirée entre deux amitiés qu'elle ne souhaitait pas perdre. Et puis était venu l'horrible jour où, dans la Grotte, les deux rivaux avaient mis en pratique leurs entrainements, l'un contre l'autre. Il avait fallu toute la force et un sacré effet de surprise pour que la jeune tigrée réussisse à les séparer. Et depuis, c'était pire : non seulement la haine que se vouaient les deux garnements avaient été décuplée, mais en plus il y avait désormais un froid avec elle aussi. Elle n'en pouvait plus de cette situation. Il fallait que ça cesse. Et son silence de ces derniers jours était en fait le moyen pour elle d'essayer de trouver une solution. En vain.
    Oui, je suis là, répondit Nuage de Serpent. L'apprentie était tellement soulagée, sur le moment, de le voir devant lui, bien vivant, bien fidèle à lui-même, qu'elle ne nota pas immédiatement le froid glacial qui enveloppait ses paroles. Alors elle commença :

    - Le temps m'a paru une éternité depuis qu'... Et puis les nouvelles paroles de son grand ami la stoppèrent net. Elle les entendit avec un tel étonnement que son air abasourdi se voyait jusqu'au bout de sa queue. Pourquoi, tu m’aurais oublié ? Tu croyais que j’étais parti du camp ? Naturellement, Nuage des Rivières sentit ses oreilles se plaquer sur sa nuque, et ses prunelles lancer des éclairs au petit matou.

    Elle le connaissait bien. Depuis tout petit, s'il y avait une chose qui les liait le plus, c'était leur orgueil à tous les deux. Et Rivy avait fini par apprendre à reconnaitre quand la fierté s'immisçait dans les paroles de petit matou.
    Et à s'écouter, après ces violentes paroles, elle aurait pu laisser libre court à sa fierté, elle aussi. Mais elle savait ce que ça allait donner. Et elle ne pouvait plus supporter un jour de plus sans Serpent. Elle ferma les yeux un instant, un long moment pendant lequel elle pria le Clan des Étoiles pour que l'imposant tigré ne s'en aille pas. Elle déglutit, prit une épaisse bouffée d'air, sentit se gonfler son poitrail, et même si elle avait envie de le tuer à cet instant, de lui faire comprendre comme ses paroles blessaient, tuaient, et surtout, ne servaient à rien sinon à les séparer davantage, même si elle mourait d'envie de lui rappeler que c'était lui qui avait lancé ce combat destructeur, lui la faute de tout ça -bon, ce n'était pas tout à fait vrai- elle se contenta de dire :

    - Je suis désolée. Elle releva sa petite bouille pour planter ses prunelles dans celles de Nuage de Serpent. D'après sa mémoire, c'était la première fois qu'elle s'excusait de sa vie. Du moins, aussi sincèrement, aussi profondément, toutes ses tripes et tout son cœur vivaient dans ses paroles. J'essayais de trouver une solution. J'essayais de savoir quel chemin ne conduirait pas à la catastrophe. Mais je n'ai pas trouvé. Il faudrait un miracle pour que l'un de vous deux ne finisse pas par tuer l'autre... pensa-t-elle en baissant à nouveau la tête. Elle ne savait pas encore que le miracle était arrivé depuis tout peu, et il s'appelait Nuage des Abeilles. Les choses iraient en s'améliorant. Mais elles étaient dans leur pire état au moment où les deux grands amis se faisaient face. Et tu m'as manqué.

    Nuage des Rivières n'aurait pas pu ouvrir davantage son cœur, expliquer mieux ses raisons, ses actes, son ressentiment. Sa fierté s'était envolée en même temps qu'elle se livrait, et elle se sentait légère à présent. Son corps était vide, assez pour qu'une nouvelle angoisse y naisse et y prenne toute sa place : et si jamais Nuage de Serpent ne savait pas contrôler sa fierté ?

    - J'ai laissé mon orgueil de côté et je sais que tu en es capable aussi, murmura-t-elle. Si tu ne l'étais pas, ça n'en vaudrait pas la peine. Cette dernière phrase sonnait plus comme un supplice que comme une menace. Si Serpent se laissait dépasser par sa fierté, ce serait sûrement la fin de leur si belle histoire. Elle aurait pu l'utiliser comme une menace, mais elle avait tellement peur que ça arrive, qu'elle suppliait des yeux Nuage de Serpent d'entendre raison.
    De ne pas la laisser seule, face aux immenses et infinies montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Serpent
Apprenti
avatar

Féminin
Date d'inscription : 07/06/2013

Nombre de messages : 123

PUF : Nix

Autre(s) personnage(s) : Etoile du Perroquet (V) - Oeil de Tigre (T) - Nuage de lapin (V)

Apprenti ou Mentor : Mirage Nocturne

Amour : :D

Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
50/200  (50/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Mar 22 Juil - 5:21

    Nuage de Serpent eut un frisson glacé le long de la colonne vertébrale quand il vit la petite aplatir ses oreilles sur son crâne. Il pensa pendnat un instant qu'il avait réussi à tout foutre en l'air, avec son habilité naturellement foireuse.
    Cependant, ce fut le contraire. Contre toute attente, Nuages des Rivières s'excusa et lui demanda de revenir. Nuage de Serpent avait horreur qu'on le supplie, car il perdait souvent la face. Et son amie devait sûrement bien connaitre -et exploiter- ce point faible. Peut-être qu'avec le temps, il viendrait à accepter ce genre de chose.

    Son visage triangulaire laissa apparaitre une grimace. Il rehaussa une babine, laissant entrevoir ses dents serrées, et regarda un point derrière l'épaule de l'apprentie. Il s'en voudrait terriblement de faire de même, mais d'un côté, Nuage des Rivières avait commencé, elle avait fait le premier pas. Alors bon... Fallait poursuivre désormais.

      « Je... »

    Te pardonne, allait-il dire. Mais un rare éclair d'intelligence l'avait frappé et il s'était dit Non, mieux vaut ne pas envenimer les choses ! Alors il grimaça de plus plus belle, cherchant cette fois ses mots. Il n'avait pas l'habitude de ce genre de discours, qui lui bouffait les tripes et l'estomac. Du coup, fierté et orgueil mis de côté, il allait parler pour rattraper sa bêtise.

      « Je m'excuse aussi. » marmonna-t-il dans sa barbe, si bas qu'on aurait pu le confondre avec un grognement.

    Au moins, il l'avait dit. Tout fier, Nuage de Serpent fit frémir ses moustaches et perdit de son affreuse grimace. Voilà, les excuses, c'était dans le poche. mais désormais, il fallait une explication. cette bataille contre Nuage de Braise n'avait pas été anodine, il l'avait vraiment mérité. Et depuis le temps qu'il avait attendu de planter ses dents dans sa chair, il ne regrettait aucun de ses actes aussi barbares soient-ils. Nuages des Rivières n'avait pas aimé cette violence gratuite, mais pourtant, elle avait été nécessaire. Il fallait mettre chacun au même niveau, faire comprendre qu'ils ne se laisseraient pas faire.
    Alors non, c'était décidé. L’apprenti tigré ne s'excuserait pas pour cette bataille. Et même pour sa copine, il ne le ferait pas. ce serait lui mentir.

      « Mais je... Je n'irais pas m'excuser auprès de Nuage de Braise, ce serait mentir. » grogna-t-il.

    Manquerait plus que ça, pensa-t-il avec froideur. Il avait ressenti une telle rage en le combattant qu'il se demandait s'il pourrait un jour gagner son calme près de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Mar 22 Juil - 8:36

    Le temps s'arrêta de longues secondes, qui parurent des heures à Nuage des Rivières. Elle ne lâchait pas Nuage de Serpent du regard, elle observait la moindre mimique du matou pour tenter d'anticiper sa réaction. Cette grimace qui lui donnait un air frustré, ses crocs serrés qui le rendaient terrifiant, ses griffes remuant la terre qui faisaient trembler chacun des membres des la tigrée... Non, rien de tout cela ne l'aidait à deviner ce qui allait se passer. Ou peut-être était-elle trop subjective et ne voulait-elle pas trop espérer dans le vide pour voir l'évidence.
    Toujours est-il qu'aussi étonnant que ça puisse paraître, Nuage de Serpent s'excusa aussi, et sa sincérité semblait avoir emportée ses tripes avec elle, comme pour Nuage des Rivières avant lui. Celle-ci l'avait excusé à peine avait-il demandé son pardon. Elle avait eu envie de lui sauter dessus, de le couvrir de tendres lèches, de ne plus s'entendre penser tellement elle aurait ronronné. Mais Nuage de Serpent enchaina : Mais je... Je n'irais pas m'excuser auprès de Nuage de Braise, ce serait mentir. Nuage des Rivières soupira en haussant les épaules. De toute façon, pendant ces longs jours où elle s'était éloignée d'eux, elle avait bien compris une chose : rien ne pourrait réunir les deux matous, ni même elle et tous les efforts qu'elle faisait pour cela. Il fallait accepter la situation, et tout faire pour ne pas qu'elle s'aggrave.

    - Je m'en moque, je sais que tu ne pourras jamais le supporter, et ce n'est pas ce que je te demande, dit-elle. Je te demande juste d'accepter qu'il est mon ami. Rien que cela ne plaisait pas à Nuage de Serpent, elle le savait. Mais elle savait aussi qu'elle ne pourrait pas renoncer à son affection pour Nuage de Braise, ni à sa tendresse pour Nuage de Serpent. Alors l'un comme l'autre devrait faire avec. Je ne veux juste pas perdre l'un de vous deux à cause de l'autre, car alors j'aurais tout perdu.

    Et, sur ces paroles où s'entendait la peur qu'avait Nuage des Rivières de l'issue de cette rivalité, la jeune apprentie vint passer sa tête dans le cou de Nuage de Serpent, enfouissant son museau dans son poil épais. Elle sentait le cœur du matou battre contre son museau, et laissa s'échappa quelques petites larmes. Elle l'avait retrouvé, enfin. Un ronronnement, très faible en intensité mais très fort en signification, s'échappait à présent de la gorge de la tigrée aux yeux bleus, et tous ses membres étaient secoués par les secousses de ce bruit singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Serpent
Apprenti
avatar

Féminin
Date d'inscription : 07/06/2013

Nombre de messages : 123

PUF : Nix

Autre(s) personnage(s) : Etoile du Perroquet (V) - Oeil de Tigre (T) - Nuage de lapin (V)

Apprenti ou Mentor : Mirage Nocturne

Amour : :D

Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
50/200  (50/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Dim 3 Aoû - 4:58

    Nuage de Serpent fut soulager : pas d'excuses à porter à cet éclopé miteux ! Mais le reste de la réponse de Nuage des Rivières ne le convainc pas trop, il laissa son regard s'assombrir, ses yeux jaunes portés sur l'apprentie. Il ne faisait pas confiance au noiraud, il était louche, vraiment trop bizarre... Et s'il tentait de s'accaparer sa copine, ça ne serait pas de tout repos.
    Pourtant, le jeune mâle ressentit le désespoir de son amie. Il plissa les yeux, dévisageant la petite femelle brune. Était-elle... Vraiment triste à ce point ? Comme si elle lut dans ses pensées, elle vint se coller contre lui. Nuage de Serpent ne bougea pas, le regard rivé sur le arbres devant lui. En fait, il ne savait pas du tout quoi faire...

    Il toussa. Une fois... Deux fois... Et s'étouffa. Le mâle tourna la tête sur le côté et cracha ses poumons un instant, avant de se retourner vers son amie, un filet de bave coulant depuis sa lèvre inférieure.

      « Non attends, t'es pas sérieuse là ? » paniqua-t-il en tremblant. « Parce que... Que-e-e-e... Moi les filles je... Nuages des Rivières, geuheuheu... »

    Nuage de Serpent se rendit compte de son apparence pouilleuse. il essuya sa bave d'un revers de bras, en grimaçant de dégout, puis tenta de se calmer. Plus facile à dire qu'à faire avec sa fourrure hérissées, ses vibrisses tremblantes et ses yeux exorbités comme s'il venait de rencontrer le seigneur tout puissant des escargots.

      « Je... Je ne suis pas... » *grande inspiration* « J'veux pas te faire du mal.... Ce que j'ai fait à l’autre tache, c'était pas celui que tu connaissais. C'était ma colère, si un jour ça se retournait contre toi je... Enfin t'imagines ? .... Je refuse de te perdre de cette manière. »


    Hors-RP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Dim 10 Aoû - 6:15

    { Best cute bug ever ♥ }

    Nuage des Rivières s'écarta de son ami lorsqu'il sembla s'étouffer. Elle le regarda cracher, toussoter, s'essuyer le museau, elle le regardait, perplexe, sans trop comprendre la raison de cette panique soudaine. Elle ne pensa même pas que ça aurait pu être son câlin la cause de tout cela; comment aurait-elle pu le penser ? Ce n'était pas le premier contact qu'ils avaient. Peut-être que quelque chose avait changé avec celui-ci, peut-être était-ce ce qui avait effrayé l'apprenti; mais pour sa part, elle n'avait rien senti d'autre que du naturel. De l'instantané.
    L'apprentie au poil tigré fixait toujours Nuage de Serpent, interrogative, et l'écouta tenter de se justifier, tenter de demander, tenter d'expliquer, en vain. Elle faillit le prendre à la rigolade et exploser de rire, mais quelque chose lui dit que ce n'était pas la réaction à avoir. Alors elle maintint le silence, se contentant de fixer son ami sans ciller, la mine presque dure.
    Finalement Nuage de Serpent sembla retrouver un semblant de calme. J'veux pas te faire du mal.... Ce que j'ai fait à l’autre tache, c'était pas celui que tu connaissais. C'était ma colère, si un jour ça se retournait contre toi je... Enfin t'imagines ? .... Je refuse de te perdre de cette manière. D'un côté, ces paroles furent un immense soulagement pour Nuage des Rivières. Elle sentit son cœur louper un battement, elle sentit une étrange sensation se répandre dans son poitrail et une étrange sensation de chaleur lui brûler les joues. Et de l'autre, elle ressentait avec une grande violence le danger qui planait autour de lui, d'elle, et de Braise, qui planait au-dessus de la tête de ce trio torturé et passionné. Elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur en pensant à l'issue de ces tensions. Alors en voyant l'aversion qu'avait Nuage de Serpent pour Nuage de Braise, et inversement, elle ne présageait rien de bon.

    - Eh bien tu devrais apprendre à contrôler ta colère, parce qu'il se peut qu'un jour elle se retourne contre toi, murmura Nuage des Rivières avec un ton sérieux qu'elle adoptait peu souvent.

    Elle n'avait jamais connu quelqu'un d'aussi impulsif que Nuage de Serpent. Quand ils étaient petits, cela se caractérisait par les bêtises qu'il faisait : il avait une idée, il y fonçait tête baissée sans réfléchir à la manière, ni aux conséquences. Et elle le suivait. Mais à présent qu'ils étaient apprentis, en direction de l'âge adulte, leurs responsabilités changeaient, leurs sentiments et relations aussi. Cette impulsivité autrefois anodine devenait un danger, car elle pouvait faire commettre des actes irréversibles.
    Nuage des Rivières avait vu comment Nuage de Serpent avait sauté sur Nuage de Braise, elle avait vu dans ses yeux sa haine, elle avait imaginé ses muscles bandés prêt à sauter sur l'ennemi et ses crocs acérés prêts à s'y planter. Alors elle savait très bien quel danger représentait cette part-là de son caractère. Et pour Nuage de Braise, et pour lui-même, et pour elle-même, qui ne pouvait s'imaginer sans eux.

    - Allez, arrêtons de gâcher notre temps, dit-elle finalement, désireuse de se débarrasser au moins pour un temps de tous ces ennuis qui pesaient sur ses épaules. Elle voulait se changer les idées. J'ai quelque chose à te montrer.

    Sans attendre, elle tourna les talons et emprunta le chemin qu'elle avait fait dans le sens contraire peu de temps auparavant. Elle se dirigeait à nouveaux vers ces montagnes, vers ce promontoire qui permettait d'avoir une vue imprenable sur la forêt de CerfBlanc et sur l'horizon infini des montagnes. Une fois arrivée, elle se délecta à nouveau de la vue, le temps que Nuage de Serpent la rejoigne, puis lui dit :

    - C'est l'endroit où je passais le plus clair de mon temps, ces dernières semaines.

    Et ses yeux se perdirent vers l'horizon. Mais cette fois, elle ne ressentit pas cette immense impression de solitude que lui avait donné la vue des montagnes quelques minutes auparavant. Cette fois, elle sentit tout proche d'elle la présence de Nuage de Serpent. Elle leva les yeux au ciel, et en fermant ses prunelles, leur envoya un message. Vous voyez, je ne suis pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Rivières
Apprentie
avatar

Féminin
Date d'inscription : 02/05/2013

Nombre de messages : 418

PUF : Trésor

Apprenti ou Mentor : Regard Étoilé


Feuille de Guerrier
Force:
125/200  (125/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
125/200  (125/200)

MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   Lun 10 Nov - 6:44

    { Petit up Nix d'amûûûr ? ♥ }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment faire face à cet horizon immense ? {Serpentin}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire un escalier ?
» [TUTO] Comment faire des arbres
» comment faire une haie ?
» Comment faire un rp ?
» Faire face à soi-même. (Pv Nala' )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Les montagnes-
Sauter vers: