AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 /FINOUSH\ Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivy
Solitaire


Féminin
Date d'inscription : 01/09/2013

Nombre de messages : 2010

PUF : Rivy. Just Rivy.

Autre(s) personnage(s) : Esprit du Cygne (Rivière)

Apprenti ou Mentor : Vous croyez qu'après une telle horreur, une telle monstruosité que j'ai commise, on me confierait un apprenti ?

Amour : Une Chute d'Eau près de la rivière. Mais il ne me mérite pas. Je suis un monstre. Il est trop bien pour moi.

Feuille de Guerrier
Force:
90/200  (90/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
140/200  (140/200)

MessageSujet: /FINOUSH Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi   Sam 6 Sep - 15:05


CRI DE LUNE

Clan de la Rivière


Nom de votre chat : Petit Cri - Nuageux Cri - Cri de Lune
Age du chat et date de naissance: Il a actuellement cinq ans. Cela donne donc soixante-lunes. Cri de Lune est né le 01/09/2009.
Sexe : Mâle
Points à répartir :  - Force: 135  - Vitesse: 90 - Agilité: 175

Clan : Clan de la Rivière
Rang : Guerrier
Histoire : [Minimum 10 lignes]

« Tu viens manger avec moi, Cri de Lune ? Il y a un gros poisson, on peut le partager. »

Par le Clan des Étoiles, il détestait ces deux phrases de tout son cœur. Elles lui rappelaient juste son passé. Les deux phrases qu'elle lui avait dites. Qu'elle lui avait dites, cette fameuse nuit où l'existence de sa seule et unique fille venait de s'écrire dans les étoiles.

Cri de Lune accepta, bien qu'à contre-cœur. Malgré le fait qu'il n'aimait pas qu'on lui parle ainsi, on pouvait entendre son estomac protester à des kilomètres à la ronde. Normal, il avait insisté pour veiller toute la nuit avec sa fille, Esprit du Cygne, devenue guerrière à la tombée du soir.

Il s'assit auprès de la pile de gibier et s'empara du fameux poisson dont lui avait parlé son camarade. Il en déchiqueta la moitié et donna l'autre moitié à son compagnon de Clan. Celui-ci l'accepta avec plaisir.

A la fin de son repas, il espéra un peu de compassion de la part de ses camarades, et qu'on le laisserait dormir. Au moins une heure. Mais malheureusement - et logiquement, certes - ce n'était pas lui qui était devenu guerrier durant la nuit. Seule Esprit du Cygne avait le droit de dormir cette journée-là. Le lieutenant s'approcha de lui.

« Cri de Lune ? J'aimerais que tu m'accompagnes à la patrouille de l'aube. Nous irons près du territoire du Clan du Vent » précisa-t-il.

Cri de Lune sentit son estomac se contracter.

« Oh, merde. » pensa-t-il. Il n'avait aucune envie d'aller à la frontière du Clan du Vent. D'une manière générale, il avait pu éviter le Clan du Vent durant les quatorze lunes, depuis la naissance d'Esprit du Cygne. Mais il ne pouvait plus refuser, maintenant. C'allait paraître louche aux yeux du lieutenant, et le secret de la naissance d'Esprit du Cygne serait alors dévoilé. Elle serait chassée du Clan de la Rivière, et c'était la dernière chose qu'il voulait. Parce qu'il aimait sa fille et ne voulait que le meilleur pour elle.

« D'accord, je viendrai avec toi, dit le chat blanc et noir de sa caractéristique voix rauque et grave qui lui avait valu son nom.
- Très bien, alors rejoins-moi près du tunnel lorsque tu seras prêt » dit le lieutenant en s'éloignant.

Cri de Lune n'avait rien à faire pour l'instant, alors, il se dirigea tout de suite en patrouille. Avec eux se trouvait une femelle, Rivière d'Ombres, dont Cri de Lune ne savait rien, à part qu'elle était la compagne du lieutenant.

Lorsqu'ils arrivèrent auprès de la frontière avec le Clan du Vent, la gorge du guerrier se serra, et se souvint des bons moments qu'il avait passés ici. C'était il y a si longtemps ! Des larmes lui montèrent aux yeux, et, sentant qu'il allait craquer, essaya de justifier son départ précipiter. D'une voix aussi posée qu'il le put, il déclara à ses compagnons de patrouille :

« Je crois avoir senti une odeur suspecte par-là, je vais vérifier. »

Heureusement, les deux félins ne posèrent pas plus de questions. Une fois hors de la vue de tous, Cri de Lune s'effondra contre un arbre et inspira profondément. Il essayait de ne pas repenser à tout ce qu'il avait vécu avec elle, il savait que ça lui ferait mal, mais il y repensait toujours, ça revenait toujours.

Sa voix douce comme le miel lui revenait toujours. Son odeur que, s'il ne l'avait pas connue, aurait qualifiée de « puanteur de Venteux ». Ses manières gracieuses, son humour, toutes ses qualités, qui aux yeux de Cri de Lune masquaient tout le reste. Tout ça, il l'avait perdu d'un seul coup.

Il se souvint de la fameuse nuit étoilée, à la frontière. Ils s'étaient retrouvés. Ils étaient heureux, jeunes, insouciants. Ils ne savaient pas que leur amour, anodin, pourtant, entraînerait une telle histoire, de telles complications. Ils avaient passé une nuit merveilleuse. Ils avaient parlé de tout et de rien, de leurs coutumes de Clan. Cri de Lune était né chez la Rivière et avait vécu chez la Rivière, de la façon la plus banale possible. Il ne savait pas du tout comment vivaient les autres Clans. Et c'est là qu'elle lui avait dit ça.

« Cri de Lune, tu veux partager un poisson avec moi ? avait-elle demandé.
- Un poisson ? s'étonna le jeune guerrier. Je croyais que vous ne mangiez que du lapin.
- J'ai connu quelqu'un du Clan de la Rivière, une fois. Il m'a donné à manger du poisson et j'ai aimé ça. Mais je ne sais pas pêcher »
ajouta-t-elle, la tête basse.

Cri de Lune sourit.

« Ne t'en fais pas, je vais t'apprendre ! » avait-il dit, le sourire aux lèvres.

Cette discussion résonnait dans la tête de Cri de Lune à volume maximal. Il se força à la chasser.

Et puis, elle était devenue plus distante. A chaque fois plus. Normalement, ils devaient se voir chaque nuit, mais elle était de moins en moins présente. D'abord une fois sur deux, puis une fois sur trois, puis une fois par semaine, et enfin plus du tout. Si bien qu'au bout d'une lune, Cri de Lune était en proie à d'horribles doutes, s'il avait fait quelque chose de mal, si on l'avait pincée portant l'odeur de la Rivière sur son pelage, ou si elle ne l'aimait plus, simplement.

La réponse lui vint au bout de deux lunes. Plus précisément, soixante-dix jours. Il les avait comptés, tous.

Elle devait savoir d'un moyen ou d'un autre qu'il était de garde ce soir-là, puisque, lorsqu'il revint du petit coin, il trouva un chaton sur la mousse. Il portait une forte odeur du Clan du Vent, il y en avait aussi autour de lui. C'était une femelle, sur le dos, qui était en pleurs, elle était inconsolable. Il reconnut qu'elle avait les mêmes yeux qu'elle. La même forme d'oreilles que lui. A côté de la chatonne, il y avait une inscription dans le sable. Elle portait l'odeur du Clan du Vent, et disait : « Récupère ce qui t'appartient. »

Alors, il comprit. La petite créature grise et blanche qui gesticulait à ses pattes était sa fille, la fille qu'il avait eue avec elle, et elle refusait de s'en occuper. Elle se jugeait peut-être trop jeune, trop inexpérimentée ou alors trop flemmarde pour s'en occuper. Alors, elle la refilait à son père.

Il fut pris d'un profond malaise. Comment expliquer au Clan la présence de cette chatonne ?

Alors, après l'avoir rassurée, il demanda à sa fille de se cacher dans la pouponnière le plus longtemps possible. Elle était petite et fine, ça pourrait le faire. Puis, il fit une requête impossible à sa meilleure amie ; il demanda de se faire passer pour sa compagne, et pour la mère de la petite. Il lui raconta tout. Elle promit de veiller sur la petite comme sur sa propre vie.

Ainsi, la petite mise en scène commença, et elle continuait encore depuis quatorze lunes - Esprit du Cygne était censée être la fille de la meilleure amie de Cri de Lune. Quant à elle, Cri de Lune ne sut plus jamais rien d'elle. Il ne savait même pas si elle était encore vivante.

Cri de Lune ouvrit les yeux et se souvint que le lieutenant et la guerrière l'attendaient. Il se dirigea vers eux, leur signala que rien ne clochait, s'excusa de son retard, et ils continuèrent la patrouille.

---

A son retour, vers midi, Esprit du Cygne était réveillée. Elle sortit du gîte des guerriers, l'air très enthousiaste. Elle-même ignorait d'où elle venait. Elle pensait, comme les autres chats de Clan, être la fille de la meilleure amie du chat blanc et noir.

« Ça va, papa ? Moi je vais bien. En tous cas, ça fait super bizarre de dormir dans cette tanière ! Elle est mille fois plus grande que celle des apprentis ! Comment ça s'est passé, la première fois que t'as dormi là-bas ? T'as pas été impressionné ? »

« Toujours aussi curieuse, » songea-t-il, souriant. Il répondit à chaque question avec le sourire, jusqu'à ce que la question fatidique n'arrive.

« Tu veux partager un poisson avec moi, papa ? » demanda innocemment Esprit du Cygne.

Cri de Lune se crispa. L'envie de frapper sa fille le traversa, mais il se retint. Il répondit simplement qu'il n'avait pas faim. Pourquoi ne lui avait-il pas dit qu'elle ne devait jamais lui reposer cette question ?

La réponse était claire. Il l'aimait trop pour lui dire ça.

Caractère : [minimum 5 lignes]

Au premier abord, Cri de Lune paraît très froid. Solitaire. Agressif. N'aime pas la compagnie.

C'est faux. Il est en plein chagrin d'amour. La femelle qu'il aimait a disparu du jour au lendemain sans jamais donner de trace, hormis sa fille. Alors, tout ce qu'il veut, c'est qu'on lui fiche la paix. C'est vrai qu'il n'aime pas beaucoup parler, mais ça ne veut pas dire qu'il est complètement dans sa bulle. Il essaye de suivre les nouveautés de chaque Clan. Mais il n'arrête pas de se souvenir de sa belle et son cœur se fend à chaque fois de plus en plus.

En réalité, c'est un chat extrêmement loyal. Il serait prêt à faire n'importe quoi pour son Clan, qu'il considère d'ailleurs comme sa famille.

Sa famille, parlons-en.

Il ne lui reste plus qu'Esprit du Cygne. Ses parents sont morts - l'un au combat, l'autre de maladie. Il était fils unique, et n'a eu qu'une fille. A sa connaissance, ses parents n'avaient pas de frère ou de sœur. Et elle, n'en parlons même pas. Alors, comme il n'a plus que sa fille comme famille, il y tient comme à la prunelle de ses yeux. Il ferait n'importe quoi pour elle. C'est d'ailleurs pour ça que parfois, elle peut paraître un peu pourrie gâtée. Étant petite, elle faisait souvent des caprices, et son père lui accordait toujours ce qu'elle voulait. Bien sûr, avec l'âge, elle est devenue plus raisonnable.

Il accorde souvent aux choses matérielles plus d'importance qu'elles le nécessitent, et s'attache très facilement aux gens. Donc, dès qu'ils disparaissent, il en est très blessé...

Description physique : Son pelage blanc maculé de taches noires sur le haut du corps (dos et oreilles) est court et ses yeux sont d'un vert émeraude profond. Il n'est pas très beau, mais sa silhouette fine alliant sa puissante corpulence le rend plutôt attirant.
Signature & avatar : Meurki Uwny ♥
Code:
[img]http://image.noelshack.com/fichiers/2014/36/1410096743-cl.jpg[/img]


Code:
http://image.noelshack.com/fichiers/2014/36/1410096745-truc.jpg

Fiche by Yelli pour LG


Dernière édition par Rivière d'Ombres le Dim 7 Sep - 8:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivy
Solitaire


Féminin
Date d'inscription : 01/09/2013

Nombre de messages : 2010

PUF : Rivy. Just Rivy.

Autre(s) personnage(s) : Esprit du Cygne (Rivière)

Apprenti ou Mentor : Vous croyez qu'après une telle horreur, une telle monstruosité que j'ai commise, on me confierait un apprenti ?

Amour : Une Chute d'Eau près de la rivière. Mais il ne me mérite pas. Je suis un monstre. Il est trop bien pour moi.

Feuille de Guerrier
Force:
90/200  (90/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
140/200  (140/200)

MessageSujet: Re: /FINOUSH\ Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi   Dim 7 Sep - 8:25

C'est finoush ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regard de Braise
Admin & Journaliste
Général des armées lamasticots alias Lord Lama
Admin & JournalisteGénéral des armées lamasticots alias Lord Lama


Masculin
Date d'inscription : 17/03/2013

Nombre de messages : 2801

PUF : Color ou Dieu. ~

Autre(s) personnage(s) : Nuageux Soleil (V) Petit Feu-Follet (V) Coeur Perdu (S)

Apprenti ou Mentor : Nuage du Loup ~


Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: /FINOUSH\ Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi   Lun 8 Sep - 8:57

Validé ~

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



J'aime tellement Fly, merciiii. *^* ❤

♥♥♥ :
 



-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: /FINOUSH\ Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi   Aujourd'hui à 19:11

Revenir en haut Aller en bas
 
/FINOUSH\ Cri de Lune -- J'ai demandé à la lune si tu voulais encore de moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai demandé à la lune ... ♪
» Artémis, Déesse de la Chasse et de la Lune
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Proposez des adoptables :: Propositions acceptées-
Sauter vers: