AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rivy
Solitaire


Féminin
Date d'inscription : 01/09/2013

Nombre de messages : 2010

PUF : Rivy. Just Rivy.

Autre(s) personnage(s) : Esprit du Cygne (Rivière)

Apprenti ou Mentor : Vous croyez qu'après une telle horreur, une telle monstruosité que j'ai commise, on me confierait un apprenti ?

Amour : Une Chute d'Eau près de la rivière. Mais il ne me mérite pas. Je suis un monstre. Il est trop bien pour moi.

Feuille de Guerrier
Force:
90/200  (90/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
140/200  (140/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 18 Oct - 2:45


La mort n'est qu'un éternel recommencement ♠ prio Clapotis, Orchi, Flammy



« Rivière d'Ombres sentit les pas rapides de Douce Orchidée derrière elle, et elle soupira. Qu'est-ce qu'elle lui voulait encore cette jeune et parfois insupportable fille adoptive ?

- Fait la tomber dans les chutes aussi ! Si t'es pas contente, ça sert à rien de rester. Tu n'avais qu'à pas venir des le début, au lieu de nous lancer tes paroles poétiques en pleines faces.

Cracha la guerrière blanche à la figure de Rivière d'Ombres. Sa mère lui répondit par un ricanement. Elle se tourna vers sa fille adoptive, le visage déformé par un rictus sans aucun sens. Quelqu'un qui ne la connaissait pas l'aurait prise pour mentalement instable ; mais elle allait très bien, elle était juste de très mauvaise humeur et avait surtout très peur que la patrouille dégénère... ce qui allait malheureusement mais inévitablement arriver.

- Calme-toi, jeune fille. Je n'avais nullement l'intention de la pousser dans le vide. Je ne suis pas stupide, non plus. Mais bon, t'façon, ici, tout le monde le pense...

Pour ponctuer ses paroles, Rivière d'Ombres remua nerveusement la queue. Mais Clapotis Joyeux n'en fut pas indifférente et s'approcha de la guerrière gris bleu, l'air assez mécontent ; ce qui était assez compréhensible vu comment la guerrière avait réagi.


- Dis donc ! Tu veux me tuer ou quoi ? Qu'est ce qu'il t'arrive aujourd'hui ? Si tu compte rester aussi désagréable, rentre au camp !



Malgré le ton agressif et colérique de Clapotis Joyeux, et son geste de queue pour signifier au reste de la patrouille qu'il fallait continuer, la cheffe de patrouille s'approcha de Rivière d'Ombres et la frôla pour lui signifier qu'elle ne lui en voulait pas. Ce que Rivière d'Ombres trouvait très louable ; personnellement, elle n'aurait pas de suite pardonné à quelqu'un qui venait potentiellement de la pousser dans le vide.

Mais la reconnaissance de la guerrière gris bleu laissa place à l'effroi lorsqu'elle vit la patte de Clapotis Joyeux qui dérapa dans les gorges, et tout son corps qui basculait dans le vide.

- Non ! CLAPOTIS JOYEUX !!! hurla la guerrière en voyant la fourrure tricolore de la guerrière disparaître.

Rivière d'Ombres planta fermement ses pattes arrières dans la terre et, rapide comme l'éclair, se balança au-dessus du vide afin de rattraper la guerrière, mais c'était trop tard. Déjà, on entendit un craquement, qui signifiait que Clapotis Joyeux n'était plus. Et la dernière trace de fourrure rousse disparut, emportée par le courant si fort et si imperturbable, qui venait d'arracher la vie à un pauvre innocent.

Rivière d'Ombres, choquée, bouche-bée, resta plusieurs longues secondes au-dessus du vide, les pattes mollement suspendues au-dessus de la rivière tumultueuse, comme si elle pouvait toujours rattraper Clapotis Joyeux, comme s'il y avait toujours un espoir qu'elle s'en sorte. Mais Rivière d'Ombres savait que c'était fini. Que la guerrière ne réapparaîtrait plus. Qu'elle était morte.

Lentement, Rivière d'Ombres se retourna vers ses camarades de patrouille. La culpabilité et la honte lui pesaient sur les épaules.

- Qu'est-ce que j'ai fait... ? Clapotis Joyeux... murmura la guerrière. - NOOOOOOOON !!! hurla-t-elle soudain, comme prise par une crise de folie.

Les yeux écarquillés, la fourrure ébouriffée, elle regarda ses camarades, choqués, bien évidemment, mais jamais plus que la guerrière gris bleu, qui avait assisté à la mort de Clapotis Joyeux.

Qui était sa meurtrière.

- Ce... n'était pas m-moi ! Non, pas moi ! cria Rivière d'Ombres, cherchant plus à se convaincre elle-même que les membres du Clan de la Rivière.

Brusquement, elle s'effondra à terre, la tête cachée par les pattes. Elle était un monstre. Elle avait assisté à la mort de Clapotis Joyeux ; elle ne l'avait pas sauvée ; elle l'avait tuée.

Elle se redressa soudainement, impulsive comme toujours. Ses yeux n'avaient plus d'éclat ; on aurait pu croire que c'était elle qui était morte. Elle leva le museau vers le ciel.

- Bordel, Clan des Étoiles, pourquoi moi ? Est-ce que je l'ai vraiment tuée ? J'en sais rien, aidez-moi ! pensa-t-elle, désespérée.

Elle était plus perdue que jamais, et une petite voix au fond d'elle lui disait que la seule solution était la fuite.

Devenir solitaire.

Comme au tout début de sa vie.

Retrouver ses parents.

Partir.

Loin.

Du Clan de la Rivière.

De ses amis.

De Douce Orchidée. De Chute d'Eau.

Les deux personnes qui comptaient le plus au monde pour elle. »

~ III ~

P.A par Nuage Mielleux de xLa Guerre des Clans


[ S'il vous plaît, ne tapez pas trop Rivy X'D Elle s’enfuira à ma prochaine réponse :) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 15/09/2013

Nombre de messages : 2300

PUF : Orchi. ~

Autre(s) personnage(s) : Petits Rêves (V) Patte Nerveuse (V) Nuage du Loup (O)


Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 18 Oct - 6:35

La vie. La mort. Au fond, il n'y a aucune différence. On souffre et on pleure dans les deux cas. Parfois l'on rigole. Parfois l'on rit. En fait, la mort et la vie apportent toutes deux une satisfaction. La vie est un cadeau, mais et la mort . Le triple des personnes pense que la mort n'est pas un cadeau. Que l'on meurt car notre vie a été terminé. Que le jeu a prisprit fin, et que l'on a soit perdu, soit gagné. Mais pour la guerrière, le mot " mort " ne pouvait pas ne pas être un cadeau. On meurt comme pour faire place à une autre vie. Laisser quelqu'un vivre, ou tout simplement comprendre que l'on a atteint ses propres limites. Même si la mort est un sujet tabou, tout le monde y passe, que l'on soit jeune ou vieux. La mort ne peut être que bénéfique, puisqu'elle apporte le repos éternel. Une mort contrôlée ne peut pas apporter ce repos, une mort programmée ne peut pas être bénéfique. Si l'on meurt, c'est qu'il y a une raison. On ne meurt pas sans raison. Quand on sent la mort arriver, c'est qu'il est temps de mourir, tout simplement. Si l'on meurt, c'est qu'il était l'heure de mourir, point final ...

Le bruit assourdissant des sources retentissait dès les oreilles de la guerrière. Une atmosphère froide planait toujours sur la patrouille. Elle n'en pouvait plus de cette atmosphère pesante. Elle aurait préféré de la joie plutôt qu'à de la froideur. Sa mère adoptive la rendait nostalgique, elle pensait que si elle aurait été plus joyeuse, la patrouille l'aurait été aussi. Pourquoi fallait-il qu'elle vienne ? Certes on lui a proposé, mais dire non au début n'aurait été d'autant plus honnête que de dire non intérieurement. ça se voyait, elle voulait rentrer au plus vite. Nous savoir avec elle ne la rassurait peut-être pas . Entre Petite Orchidée et Douce Orchidée, la guerrière au pelage gris sombre avait bien changé. Elle n'était plus aussi chaleureuse qu'avant, même si lors du baptême de guerrière de Douce Orchidée, celle-ci avait fait preuve de gaieté. Elle ne le montrait plus aujourd'hui. Elle aurait tant aimé savoir ce que sa mère adoptive avait. Pour au moins, tenter de changer le futur de la patrouille.

« Calme-toi, jeune fille. Je n'avais nullement l'intention de la pousser dans le vide. Je ne suis pas stupide, non plus. Mais bon, t'façon, ici, tout le monde le pense... »

non, c'est faux. C'est seulement toi qui te crois stupide. Tu veux que l'on te croie stupide . Tu vas être servi. En disant cela tu vas attiser les foudres de clapotis Joyeux ainsi que celles de cœur de Lynx, se répétait la guerrière blanche. Entendre ce son morose de sa mère adoptive lui déchirait le cœur. Elle n'était plus la même, extérieurement. On aurait dit qu'elle avait perdu toute joie de vivre. Cette joie qu'elle avait lorsqu'elle était devenue la mère adoptive de Douce Orchidée. Cette joie qu'elle avait lorsqu'elle était devenue compagne de Chute d'Eau. Douce Orchidée avait mal, mal au cœur, elle se sentait mal. Repenser à tous les moments passés avec elle lui donnaient mal au ventre, mal au cœur. Repenser à l'ancienne rivière des ombres lui plombait le moral, la rendait patraque. Elle se sentait impuissante, mais si dévouée. La guerrière voulait aider sa mère adoptive du mieux qu'elle pouvait. Mais en la regardant, elle découvrit une humeur colérique chez elle, que Douce Orchidée ne voulait pas rencontrer.

« Dis donc ! Tu veux me tuer ou quoi . Qu'est-ce qu'il t'arrive aujourd'hui ? Si tu comptes rester aussi désagréable, rentre au camp ! »

La pagaille s'intensifiait. Douce Orchidée coula un regard oblique vers son apprentie, Nuage de Flammes, qui observait la scène silencieusement. La pauvre, elle devait se sentir mal, gênée. Regarder sa mère et une guerrière se battre avec des paroles n’était pas chose gaie. Douce Orchidée voulait se placer à coté d’elle, et s’y frotter pour la réconforter. Mais la guerrière resta en alerte, au cas où un combat allait se mettre en place. Elle ne voulait pas de sang, de cris ou de coups de patte, qu’allait dire Cœur de Lynx . Lui qui se faisait une joie de participer à cette patrouille. C’était du gâchis, tous auraient pu chasser, rapporter du poisson et le manger ensemble au camp. Non, c’était trop dur de faire passer son orgueil de coté . C’était vraiment trop dommage, vraiment trop. Passé un bon moment, ça aurait été bien.

Après le petit incident. Douce Orchidée aurait pu penser que les accidents auraient été terminés pour aujourd’hui. Pouvoir penser que tout allait rentrer dans l’ordre, après la crise infantile de Rivière des’ombres. Mais en un instant, le drame se déroula. Douce Orchidée détourna la tête, elle découvrit la poussière du sol se lever. Clapotis Joyeux n’était plus là. La guerrière, en regardant la falaise, découvrit le dernier bout de pelage qu’elle allait voir de clapotis Joyeux, son ancien mentor. Un cri strident déchira le silence.

« Non ! CLAPOTIS JOYEUX ! »

Douce Orchidée ne voulait pas comprendre. Ne voulait rien comprendre. Ses yeux s’écarquillèrent. Elle recula d’un pas, puis, elle se jeta à terre de la falaise. Avant de se décider à comprendre la réalité, Clapotis Joyeux était morte. Elle hurla à l’agonie. Les larmes dégoulinantes. Le souffle coupé. Elle n’arrivait plus à respirer tant les larmes lui pompait son énergie. Ses yeux bleus devenaient rouges tellement elle pleurait. Son ancien mentor était mort. On aurait dit une folle. Elle hurlait à la mort le nom de la guerrière. Elle hurlait, se débâtait comme si elle combattait contre le mort. Une folle, elle était en un instant devenue folle. Elle s’agrippait à la falaise, tout en beuglant le nom de son mentor, laissant couler toutes ses larmes limpides.

« .. Clapotis Joyeux .. Clapotis Joyeux… Clapotis Joyeux .. »

Ses yeux étaient rouges. Elle suffoquait mais continuait de pleurer. Elle respirait rapidement, trop même. Elle n’en pouvait plus. Mais elle ne voulait pas se dire qu’elle était morte comme ça. Douce Orchidée se recroquevilla sur elle-même tout en hurlant le nom de la malheureuse. Elle faisait peur à voir. Son pelage était couvert de poussière. Ses yeux en piteux état, toujours dégoulinant de larmes. Son corps tremblait comme une feuille. Elle était hideuse, mais son physique l’importait peu. Elle était déchirée. Comment une journée pouvait se terminer comme ça ? La mort emportait véritablement tout sur son passage. Malgré sa philosophie du début sur la mort, elle pensait que Clapotis Joyeux n’avait pas eu le droit de mourir, que son heure n’était pas encore arrivée. Elle voulait la rejoindre, mourir avec elle. CLAPOTIS JOYEUX. Cria la guerrière avant de sortir ses crocs. Trempés par ses propres larmes.

« Ce... n'était pas m-moi ! Non, pas moi ! »

Le regard de Douce Orchidée changea, c’était avec un regard empli de haine, de colère, de tristesse et de mélancolie que la guerrière dévisagea sa mère adoptive. Sa faute, était-ce de sa faute si Clapotis Joyeux était morte ? Elle ne voulait pas le croire, mais en même temps, elle lui en voulait. Elle ne savait plus quoi penser, Douce Orchidée était comme momifiée, elle était recoquillée sur elle-même, ne voulant pas se montrer aux autres, murmurant le nom de son ancienne mentor perdue. Son odeur n’était plus là, sa trace avait disparue, mais ses souvenirs eux, étaient encore là. La guerrière au pelage ébouriffée se leva. Dévisageant avec peine Rivière d’Ombres. Ses yeux se mirent à pleurer encore plus fort. Les bruits de pleure se mêlèrent aux larmes de Douce Orchidée. Elle ne voulait pas croire que c’était à cause de sa mère Adoptive que Clapotis Joyeux était morte. Elle lança sous le coup de la folie et de la colère à sa mère adoptive.

« … QU’EST-CE QUE T’AS FAIS ? Dit moi que ce n’es pas toi qui l’as tué ! DIT MOI. »

Elle baissa la tête, regardant toutes ses larmes tomber sur le sol sableux. Nuage du Brasier, maintenant Clapotis Joyeux. Qui la guerrière allait-elle perdre ensuite ? Elle se recroquevilla sur elle-même, pleurant, ne voulant plus relever la tête. La mort venait d’emporter une de ses amies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Hivernale
Journaliste

Guerrier


Féminin
Date d'inscription : 15/02/2014

Nombre de messages : 336

PUF : Liberty

Autre(s) personnage(s) : Petite Tortue

Apprenti ou Mentor : Ephèdre Endormi / Pâte d'Amande / (A) Nuage de la Liberté


Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Ven 24 Oct - 1:00

Flammie ? T'as pas oublié quelque chose ?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Merci à Nuée pour ce joli kit



Autre signas d'Hiv':
 


Merci Plume Tigrée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Nuit
Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 25/08/2014

Nombre de messages : 269

PUF : Wind', Nuity, Nuitée, Night, Nighty, ...

Autre(s) personnage(s) : Nuage de Flammes l River Clan l

Apprenti ou Mentor : Nuage de Brise

Amour : Que des recherches déplaisantes ... (Si vous êtes intéressés, veuillez m'envoyer un MP, je ne mords pas ^^)

Feuille de Guerrier
Force:
130/200  (130/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Ven 24 Oct - 1:10

(Nan, mais je n'avais pas mon ordinateur sous la main)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdclesclansdupasse.forumactif.org/
Nuit Hivernale
Journaliste

Guerrier


Féminin
Date d'inscription : 15/02/2014

Nombre de messages : 336

PUF : Liberty

Autre(s) personnage(s) : Petite Tortue

Apprenti ou Mentor : Ephèdre Endormi / Pâte d'Amande / (A) Nuage de la Liberté


Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Ven 24 Oct - 1:38

[Ah d'accord, je savais pas. J'espère que tu répondra vite ^^]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Merci à Nuée pour ce joli kit



Autre signas d'Hiv':
 


Merci Plume Tigrée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Flammes
Apprentie


Féminin
Date d'inscription : 25/07/2014

Nombre de messages : 263

PUF : Bloodly, Wind', Flamme, Flammy, Flame, Flammie, ...

Autre(s) personnage(s) : Cœur de Nuit lWindClanl

Apprenti ou Mentor : Douce Orchidée, j'espère tant devenir une grande et noble guerrière tout comme toi ...

Amour : Il y a un début à tout et il y à un début en l'amour que j'apporte à Nuage de Roches ...

Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Ven 24 Oct - 7:18

La novice fut soulagée a l'idée que Clapotis Joyeux n'était pas tombée dans les gorges, elle avait de justesse échappée à la mort. Mais comme d'habitude, l'atmosphère était pesante, l'apprentie n'en pouvait plus ! Elle ouvrit la bouche pour mettre fin à tout cela tout en coulant un regard à Rivière d'Ombres mais elle tourna vite la tête en entendant du bruit vers le bout des chutes, elle vit avec horreur sa mère essayant de s’agripper tant bien que mal et elle fut bouche-bée de voir que la guerrière gris-bleue la fixait sans bouger.
Nuage de Flammes couru vers la guerrière écaille, mais vit tout cela au ralenti car avant qu'elle n'arrive au bout de sa trajectoire, Clapotis Joyeux poussa un cri avant de lâcher prise et de tomber dans l'eau et celle-ci effaça toute trace de vie.

« Non ! CLAPOTIS JOYEUX ! »

L'apprentie au pelage roux compris assez vite que sa mère était morte, elle serra les crocs et les larmes perlèrent sur son visage. Elle fixa la rivière espérant que celle-ci reviendrait mais elle se faisait de fausse idée ... Pour finir, elle poussa un cri pitoyable.

« Ce... n'était pas m-moi ! Non, pas moi ! »

Elle vit Douce Orchidée totalement changer de regard, un regard haineux et pleins de tristesses ! Puis elle tourna la tête vers la femelle aux yeux bleus.

« … QU’EST-CE QUE T’AS FAIS ? Dit moi que ce n’es pas toi qui l’as tué ! DIT MOI. »

Si, vois la vérité en face, elle l'a tuée !
La chatte rousse se mit en face de Rivière d'Ombres tout en lâchant un grognement, elle secoua sa queue et montra les crocs.

« Si ! C'est elle qui l'a tuée, Rivière d'Ombres ! Tu ne mérite pas d'être une guerrière dans le Clan de la Rivière, ni même de faire partie d'un des quatre clans ! »

Il faut que je dise tout à Etoile des Rêves ! Elle ne mérite plus rien dès à présent !




[Voilà, bien que ce soit assez court ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdclesclansdupasse.forumactif.org/
Cœur de Lynx
Guerrier


Féminin
Date d'inscription : 06/01/2014

Nombre de messages : 94

PUF : Lynx

Autre(s) personnage(s) : Flocon de Saphir

Apprenti ou Mentor : Nuage Marin

Amour : Clapotis Joyeux

Feuille de Guerrier
Force:
110/200  (110/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Jeu 30 Oct - 11:35

En fait tout se passa bien trop rapidement. Aucun de nous ne put faire quelque chose.C'est ainsi,il y a souvent des moments ou nous sommes impuissants et cela nous hantera toute notre vie. Et la c'est bien le cas pour moi. Ma compagne tombe dans les chutes. Je vois la scène au ralentit. Que ce sois Douce Orchidée ou ma fille personne ne peut rien faire. Puis vient les cris et les pleurs. Moi je ne bouge pas. Je ne comprend pas tout de suite,du moins mon esprit refuse de saisir ce qui est en train de se passer. Je voudrais croire que ce ne sois qu'un cauchemar mais je dois me rendre a l'évidence. Clapotis Joyeux est parti et ce pour toujours.Lentement je m'avance tandis que je fixe Rivière d'Ombre. Un feu brûlant monte en moi me brûle les veines me brûle le corps tout ce qu'il peut. Le feu de la haine. Ce n'est pas une simple haine passagère c'est de la haine pure. Je m'avance tandis que Rivière d'Ombre clame son innocence. Je ne la crois pas. Elle l'a poussé lle l'a tué. Et elle payera pour ça.Je rejoint rapidement Douce Orchidée et entend Nuage de Flamme:

Si ! C'est elle qui l'a tuée, Rivière d'Ombres ! Tu ne mérite pas d'être une guerrière dans le Clan de la Rivière, ni même de faire partie d'un des quatre clans ! »

Je ne bouge pas,je ne pleure même pas. Rien. Ce n'est pas que je ressens rien au contraire la haine fait place petit a petit a la tristesse la plus profonde. Je veux hurler ma peine au monde entier mais sûrement pas devant cette meurtrière.Je sais que je devrais me taire,je n'ai rien dit depuis le début de la patrouille. Mais la c'est comme si ces mots ne pouvaient pas rester a l'intérieur de moi néanmoins je me force quand même a ne rien dire. Rivière d'Ombre ne mérite pas qu'on lui adresse la parole. Elle mérite simplement de mourir. Je contourne les guerrières et ma fille et baisse ma tête vers les gorges. L'eau,du moins son courant, est bien plus fort que ce a quoi je m'attendais. Déjà le corps de celle que j'aime est loin emporté. Je ne pourrai pas même veiller son corps je ne pourrai pas sentir son odeur encore une fois..Son odeur flotte encore légèrement dans l'air. Je ferme les yeux,inspirant ,mémorisant pour m'en rappeler a jamais. Une fois cela fait je me retourne vers Rivière d'Ombre et fait en sorte de croiser son regard. je la hais de toute mon âme et je lui fait bien comprendre. Comme Nuage de Flamme a dit elle ne mérite plus sa place chez nous. Qu'elle s'en aille,qu'elle parte,qu'elle disparaisse. Sinon je sens que je pourrai la tuer. L'envie m'en démange mais je bloque mes muscles aussi. Je me contente de murmurer d'une voix sombre et froide:

-Va t'en Rivière d'Ombre avant que je ne fasse un acte que je pourrai regretter.

Je veux qu'elle parte immédiatement. Rien que voir son visage,je sens un trou sans fond dans ma poitrine.Elle a tué ma compagne. Mon cerveau ne fait que tourner en boucle cette phrase. Elle m'a enlevé l'être auquel je tenais le plus. Mon regard dévie vers Nuage de Flamme,elle elle n'a pas intérêt a la toucher mais je n'ai pas peur avec sa mentor a ses côtés.Je suis tout au bord des chutes mais je ne ressens plus aucune terreur. J'y suis insensible.Plus rien ne compte. J'attend que la meurtrière parte encore et encore je n'attend que ça. Je lui donne encore deux minutes sinon je la tue. Je jure que je la tue si elle ne disparaît pas immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Lynx
Guerrier


Féminin
Date d'inscription : 06/01/2014

Nombre de messages : 94

PUF : Lynx

Autre(s) personnage(s) : Flocon de Saphir

Apprenti ou Mentor : Nuage Marin

Amour : Clapotis Joyeux

Feuille de Guerrier
Force:
110/200  (110/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 15 Nov - 4:51

[qui répond maintenant?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 15/09/2013

Nombre de messages : 2300

PUF : Orchi. ~

Autre(s) personnage(s) : Petits Rêves (V) Patte Nerveuse (V) Nuage du Loup (O)


Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 15 Nov - 5:52

| c'était normalement à rivy puisque le rôle de clapotis dans le Rp est fini. Mais rivy quitte le forum. Donc sinon je peux répondre. |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Lynx
Guerrier


Féminin
Date d'inscription : 06/01/2014

Nombre de messages : 94

PUF : Lynx

Autre(s) personnage(s) : Flocon de Saphir

Apprenti ou Mentor : Nuage Marin

Amour : Clapotis Joyeux

Feuille de Guerrier
Force:
110/200  (110/200)
Vitesse:
170/200  (170/200)
Agilité:
120/200  (120/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 15 Nov - 6:55

[ah ok ben comme tu veux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 15/09/2013

Nombre de messages : 2300

PUF : Orchi. ~

Autre(s) personnage(s) : Petits Rêves (V) Patte Nerveuse (V) Nuage du Loup (O)


Feuille de Guerrier
Force:
150/200  (150/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Sam 15 Nov - 8:03

Le temps s’était arrêté pour moi. Je n’avais plus envie de comprendre la moindre petite chose. J’aurais voulu revenir en arrière, là où nous aurions dû refuser de faire cette patrouille, si nous l’aurions fait, le drame ne serait pas arrivé. Je ne me sentais même plus vivre. Une trilogie de sentiments me traversait l’esprit. Je ne savais que faire. Ou plutôt, je n’avais pas envie de faire la moindre chose. On aurait dit que je venais de combattre contre un empire tout entier, et que j’avais perdu la bataille. Je crachai un toussotement qui balaya un nuage de poussière. J’avais les yeux en feu, bouillonnant, j’avais mal, et après toutes les larmes que je venais d’évacuer, j’avais encore envie de pleurer. En un éclair d’instant, tous les moments que j’avais passés avec clapotis Joyeux, défilèrent devant mes yeux. Le jour où je fus devenue apprentie, là où tout commença avec elle. La nage, la chasse, la découverte du territoire, rien de tout cela ne sera comme avant, sans elle, sans son sourire, sans sa bonne humeur, sans son humeur stricte parfois, non, plus rien ne sera comme avant,, rien du tout. Plus jamais je ne verrai son pelage couleur créner mêlé à du roux et du gris. Plus jamais je ne verrai ses yeux or traverser les miens, son sourire aux lèvres. Ce sourire qui guérissait tous mes maux, qui m’aidait à me surpasser lors des entrainements, c’était elle qui me donnait le courage de continuer. Elle qui m’aidait pour tout lorsque Rivière des’ombres n’était pas là. Je me sentais maintenant seule sans elle. Qu’est-ce qu'allait faire ou devenir Rivière des’ombres ? Est-ce que c’était vraiment elle la coupable ? Je n’en savais rien. Ce que je savais, c’était que Clapotis Joyeux était morte, et que plus jamais elle ne revivra. Elle est morte pour de bon, Nuage de Flammes n’aura plus de maman, Cœur de Lynx n’aura plus de compagne, et moi je n’aurai plus d’amie. Qu’est-ce que le clan va dire ? Qu’est-ce qu'Étoile des Rêves va faire ?.. La bannir ? On ne sait même pas si
c’est vraiment elle le coupable, mais si elle part loin d’ici. Que vais-je devenir sans elles.

Je me relève, le souffle coupé par tout ce que je venais de sortir. Tous les cris que je venais de pousser. J’avais la gorge en feu, les yeux brûlant et le pelage marron avec toute la poussière qui s’était collé dessus. Je ne ressemblais plus à rien. Je passais mon regard bleu sur nuage de flamme à cœur de Lynx, et de cœur de Lynx à Rivière des’ombres qui nous regardait d'un air horrifié. Cœur de Lynx venait de beugler une phrase que je n’avais pas eu le temps d’entendre. J’étais épuisée, je voulais m’effondrer puis pleurer, mais les pleurs ne servaient plus à rien, désormais. Il fallait faire sans clapotis Joyeux, une dernière larme s’écrasa sur le sol, avant que je ne m’approche de Rivière d’ombre, les yeux vitreux, la mine décontenancée. Je me retournai, baissa la tête, et retourna auprès des deux autres qui semblaient aussi choqués que moi. Je me mis en arrière, la tête baissée, les yeux écarquillés et vitreux, plus rien ne sera pareil, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]   Aujourd'hui à 17:22

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort n'est qu'n éternelle recommencement [Prio patrouille Rivière (Rivy - Orchi -Flammy)]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Les chutes-
Sauter vers: