AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pétales de Coquelicot
Journaliste

Guerrière


Féminin
Date d'inscription : 08/06/2012

Nombre de messages : 239

PUF : Coq, Sources, Pitch !

Autre(s) personnage(s) : Secret des Sources | Guérisseur de la Rivière

Apprenti ou Mentor :


Feuille de Guerrier
Force:
50/200  (50/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Jeu 23 Oct - 7:26



Un vent frais soufflait, soulevant le pelage de Coquelicot. La jeune chatte était plaquée au sol, se faisant le plus discrète possible, une ombre parmi les ombres, au milieu des feuilles d'automne. La saison des feuilles mortes était bel et bien arrivée, on le sentait dans le ciel, et au sol aussi. Ça y est, les prises commençaient à se faire moins abondantes, l'air se rafraîchissait, et la lune se faisait plus ronde que jamais. Enfin, elle n'était pas encore levé, Dame Lune, Messire Soleil daignait tout juste libérer la place. Des rayons rosâtres s'accrochaient aux feuilles, éblouissant parfois la demoiselle qui leva ses yeux émeraudes vers les chênes. Pourquoi était-il venu jusqu'ici, et seul ? Elle agita la queue, toute contente de la bonne farce qu'elle s'apprêtait à faire. Elle rampa encore sur quelques mètres. La brise était face à elle, tant mieux. Si elle restait silencieuse, il ne la remarquerait pas. Au loin, une pie chanta. Cela prouvait que tout semblait paisible. Il ne devait se douter de rien. Enfin, elle distingua la silhouette fine du mâle, dont le page ressortait à moitié du paysage. Pas étonnant, en blanc. Elle banda ses muscles et...

Hop ! Un bond après, elle était sur le dos du matou, qui dut avoir la frayeur de sa vie. Elle éclata de rire, amusée de son tour réussi. Ele sauta à côté du vétérant, les yeux pétillants :

Je t'ai eu !! Alors, qu'est-ce que tu fais de beau ?

N'ayant pas l'air du tout de comprendre qu'elle venait de gêner le chat dans sa mission, elle s'assit, passant un coup de langue sur sa patte d'un air enjôleur. Tout ceci l'amusait beaucoup. Elle agita les moustaches, tandis qu'elle attendait une réaction de la flèche...


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Pétales de Coquelicot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torrent de Foudre
Flèche


Féminin
Date d'inscription : 23/04/2012

Nombre de messages : 279

PUF : Watiti

Autre(s) personnage(s) : Chute d'eau

Apprenti ou Mentor : Nuage de Lys (inactif) et Nuage Lunatique

Amour : libre comme l'air

Feuille de Guerrier
Force:
100/200  (100/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Lun 27 Oct - 13:26

Le crépuscule . Un des moments les plus douteux de la journée . Il pouvait se passer des choses lorsque le soleil descendait sur l'horizon . Le drap sombre dissimulait les actions et les corps . Le Clan de l'Ombre portait bien son nom assurément . Il s'est tenu tranquille pendant bien trop longtemps . J'aurais dû réunir une patrouille pour aller sur les rebords de son territoire , mais je suppose que tout le monde était fatigué chez les flèches . Pas moi . J'avais beau me tourner et me retourner , le sommeil ne venait pas . Seul les responsabilités restaient . Il y avait des jours où être flèche vétéran , en étant encore jeune , ce n'était pas facile . Je succombais donc et je sortis du camp à pas feutrés .

Mes sens étaient en alertes . La nuit , les yeux ne servaient pas à grand chose . Autant les fermer , ça servirait plus pour affiner les autres sens . Mon pelage était déroutant , il fallait avoir l’œil pour savoir que j'étais un chat . Lorsque l'éclat de la lune arrivait sur moi , il reflétait mes parties blanches mais laissait mes parties noires dans l'obscurité , ce qui était un peu bizarre au premier abord . Mais j'étais content , car un pelage blanc était l'ennemi de celui qui voulait devenir flèche et l'ami de la flèche qui espionne .

Le chemin du tonnerre était un peu plus calme la nuit . Mais ces lumières sales qui se déplaçaient sur les monstres étaient effrayantes . Elles arrivaient sans prévenir et repartaient avec la même vitesse . Et trahissaient les chats aux abords de la route . Je restais donc dans les sous bois , tapis , le regard sur la bande adverse . J'étais totalement dans mon travail . Je m'imaginais sans peine quelques guerriers malfaisants , trahis par leurs yeux et la lune . Mais soudain je sentis un poids me tomber vers l'arrière et je cru mourir . L'ennemi ultime de la flèche , c'était le combat . Je n'avais que peu de muscles par rapport à un guerrier entraîné . Je ne savais de quel clan il venait , ni qui était-ce . Il pouvait me tuer .
Je n'eus pas le temps . Le chat ne me fit aucun mal . Il sauta directement à coté de moi et je pus reprendre mon souffle . J'avais l'impression que mon cœur était remonté entre mes deux oreilles . J'entendis la voix taquine d'une femelle :

-Je t'ai eu !! Alors, qu'est-ce que tu fais de beau ?

Lorsque je tournais la tête vers l’intruse ,je pus voir les rares reflets de son pelage noir . C'était Pétales de Coquelicot , une jeune guerrière . Visiblement , elle était toute contente d'être venue jusqu'ici en pleine nuit , sur la frontière pour me faire une peur monstre et me demander ce que je faisais . La peur fit place à la colère . Elle s'était assise et se léchait la patte avec une façon particulière . Cela m’exaspéra . J'étais peut être tolérant , mais j'avais des limites . Je lâchais un grognement en répondant :

« Ce que je fais ?! Comment ose-tu.. »


Un cri de monstre m'interrompit et je me rendis compte qu'il fallait que je parle moins fort . Je n'allais pas ameuter tout les chats de la forêt ! Je lui chuchotais donc , avec toute la rage que j'avais :

« Je fais mon boulot de flèche ! La frontière est à quelques longueurs de queue et toi tu viens me sauter dessus ! J'ai failli mourir de peur ! J'ai cru que j'allais mourir tout court »

Toute ma colère expulsée , je me calmais , malgré mes poils toujours dressés sur mon échine :

« Et toi ? Ça t'amuse de me faire peur alors que tu devrais dormir ? »


Je n'attendais pas vraiment de réponse . Je reprenais mon souffle puis je scrutais encore les terres ennemis . Je poussais fermement la jeune femelle avec mon épaule :

« Ne restons pas là »

Il était dangereux de rester tout seul à la portée des yeux des autres . Je m'engageais dans les sous bois à sa suite , puis je me posais sur les feuilles mortes en essayant de ne pas faire de bruit dans le silence de la forêt dormante .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-laguerredesclans.lebonforum.com/
Secret des Sources
Guérisseur


Date d'inscription : 07/08/2013

Nombre de messages : 104

PUF : Coq, Sources, Pitch !

Autre(s) personnage(s) : Pétales de Coquelicot | Guerrière du Tonnerre

Amour : Je ne suis guère fait pour ça...

Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
50/200  (50/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Sam 8 Nov - 16:18


Torrent de Foudre jeta un regard choqué à la demoiselle toute contente. Il avait dû croire que son heure était arrivée, le pauvre. Elle se retint de pouffer de plus belle. Il avait le pelage tout hérissé, comme s'il s'était retrouvé face à un Bipède, et qu'il n'arrivait pas à se calmer.

Ce que je fais ?! Comment ose-tu...

Il fut interrompu par un cri féroce de monstre de Bipède qui passait par là. Les deux matous sursautèrent. Coquelicot avait complètement oublié qu'ils étaient prêt de la frontière et du chemin du Tonnerre. Foudre était allé espionner vraiment prêt. Plutôt courageux. Mais le mâle noir et blanc n'avait pas fini de déverser son fiel, et le fit donc un ton plus bas :

Je fais mon boulot de flèche ! La frontière est à quelques longueurs de queue et toi tu viens me sauter dessus ! J'ai failli mourir de peur ! J'ai cru que j'allais mourir tout court.

Pauvre chou, se dit-elle, amusée. Enfin, il fallait qu'elle reste assez sérieuse, sinon Foudre allait l'envoyer dormir. Il état le vétéran, après tout, il était normal qu'elle lui obéisse.

Et toi ? Ça t'amuse de me faire peur alors que tu devrais dormir ?

Elle s'apprêta à mentir gentiment qu'elle n'arrivait pas à dormir et était donc partie faire une chasse nocturne pour le Clan, mais n'en eut pas le temps. Le matou s'éloignait dans la forêt, lâchant :

Ne restons pas là.

Elle sourit, le suivant docilement. Il était si strict. Il ne devait pas savoir s'amuser. Il était tellement droit, Torrent de Foudre, tellement... Un peu fait pour être lieutenant. Chef, elle ne savait pas trop. Sans doute, s'il réussissait sa fonction de lieutenant. Mais là n'était pas la question.

Il s'était couché sur les feuilles mortes automnales, de la même couleur que le crépuscule sombre, et elle fit de même. Elles étaient un peu humides et froides. Elle ne savait pas trop ce qu'il faisait. Voulait-il qu'elle s'explique ? C'était vraiment sévère, alors. Un vrai papa poule. Pas cool. Elle fit une moue, gigotant pour garder sa chaleur. Un froid de nuit de saisons des feuilles mortes s'installait peu à peu, et sa fourrure n'avait pas spécialement épaissi pour lui tenir chaud. C'était son troisième hiver qu'elle allait passer là.

Elle ne dit donc rien, se contentant d'observer le matou. [HRP = Si tu veux que je change ça pour ça soit plus pratique pour toi de répondre, hésites pas à me le dire o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torrent de Foudre
Flèche


Féminin
Date d'inscription : 23/04/2012

Nombre de messages : 279

PUF : Watiti

Autre(s) personnage(s) : Chute d'eau

Apprenti ou Mentor : Nuage de Lys (inactif) et Nuage Lunatique

Amour : libre comme l'air

Feuille de Guerrier
Force:
100/200  (100/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Mer 12 Nov - 12:35

La chatte me suivit lentement , sans se presser . Elle grogna en s'installant sur les feuilles mortes , car elles étaient plutôt froides et humides , et elle fit la moue . Elle devait peut être se demander pourquoi on avait quitter les rebords de la route pour les désagréables feuilles tiens ! Je préférais encore rester sur ces feuilles que de rester sur la frontière du Clan de l'Ombre . Le vent était frais , et je la voyais s'enrouler confortablement pour avoir plus chaud . Je soupirai . Elle croyait peut être qu'on allait passer la nuit ici . J'avais d'autre choses à faire . Elle ne me répondait pas . Elle se contentait de me regarder . Je poussais encore un long soupir . Je n'avais vraiment pas le temps de m'amuser à la regarder . J'avais envie de me lever , mais je restais là , à la regarder . Puis je trouvais le silence gênant . Même insolent de sa part . Elle était en faute , et elle gardait le silence . Je voulais la provoquer un petit peu . Pas méchamment , mais juste pour voir ce qu'elle allait dire pour sa défense .

« Alors , tu ne m'as pas répondu . Que fait-tu ici alors que demain les vétérans auront besoin de toi pour les patrouilles ? Tu es bien jeune pour te balader ainsi seule la nuit dans la forêt »

Il était vrai que c'était une jeune guerrière . Je ne devais pas être très très vieux non plus , par rapport à elle . Pourtant , je me sentais comme un bon vieux vétéran , avec un trop plein de responsabilité . Et qui disait responsabilité disait sagesse d'esprit et réflexion pour tout . On était tellement insouciant lorsqu'on était jeune . Je l'avais oublié . Cette insouciance pouvait expliquer son comportement . D'un coté , je l’admettais . Mais de l'autre , mon vrai esprit de vétéran voulait savoir ce qu'elle faisait là exactement . Je devais savoir . Un de mes devoirs en tant que vétéran était de protéger et de guider les plus jeunes .

[Désolé c'est un peu court o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-laguerredesclans.lebonforum.com/
Secret des Sources
Guérisseur


Date d'inscription : 07/08/2013

Nombre de messages : 104

PUF : Coq, Sources, Pitch !

Autre(s) personnage(s) : Pétales de Coquelicot | Guerrière du Tonnerre

Amour : Je ne suis guère fait pour ça...

Feuille de Guerrier
Force:
200/200  (200/200)
Vitesse:
50/200  (50/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Sam 10 Jan - 15:48


Le vent de nuit se mit à souffler de plus belle, agitant la fourrure des deux chats, qui frissonnèrent un peu. Coquelicot avait bien envie de rentrer se mettre au chaud dans sa tanière, se rouler en boule sur sa litière et dormir. Le silence s'égrena, on entendait les feuilles qui craquaient, les branches qui claquaient, le vent qui bruissait. Enfin, Torrent, voyant qu'elle n'était pas décidée à parler, lâcha :

Alors, tu ne m'as pas répondu. Que fait-tu ici alors que demain les vétérans auront besoin de toi pour les patrouilles ? Tu es bien jeune pour te balader ainsi seule la nuit dans la forêt.

Elle ne tiqua pas, amusée. Il la trouvait donc si jeune ? Pourtant, lui non plus n'était si vieux. Six lunes de plus, tout au plus... Bon, certes elle était passée guerrière récemment, d'accord.

Ben, je me balade, puis je t'ai vu, alors je t'ai rejoint.

Elle lui adressa un regard totalement innocent. Après tout, c'était vrai.

Puis j'espérais attraper une petite proie pour regarnir le tas...

Bon, ça c'était un peu moins vrai, ça venait en second, ça. Parce qu'elle ne pouvait pas se vanter d'être la meilleure chasseuse du Clan, et avec l'hiver qui s'approchait à grand pas, il fallait un bon gros tas de chance et de hasard pour tomber sur une souris ou un oiseau en balade. Il fallait vraiment traquer et chercher. Elle ne savait pas trop si le flèche serait dupe. Elle l'observa. Les frontières étaient plutôt calmes, en ce moment, pourquoi espionnait-il ? Elle était curieuse de le savoir.

Et toi, questionna-t-elle, pourquoi tu espionnais ?

Elle remua les moustaches, espérant dévier la conversation du sujet initial. Mais elle sentait que Torry était sérieux, et ne bougerait pas.


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Poisson, Paul Eluard :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torrent de Foudre
Flèche


Féminin
Date d'inscription : 23/04/2012

Nombre de messages : 279

PUF : Watiti

Autre(s) personnage(s) : Chute d'eau

Apprenti ou Mentor : Nuage de Lys (inactif) et Nuage Lunatique

Amour : libre comme l'air

Feuille de Guerrier
Force:
100/200  (100/200)
Vitesse:
100/200  (100/200)
Agilité:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Mar 13 Jan - 12:06

La jeune femelle ne semblait pas amusée par mes propos . Tant mieux , ce n'était pas vraiment le but . Mais elle me répondit évasivement , comme si elle n'avait pas vraiment de raison :

-Ben, je me balade, puis je t'ai vu, alors je t'ai rejoint.

Très bonne raison effectivement . Se balader en pleine nuit est une activité très prisée par les félins des clans . Non sans rire . Que faisait-elle vraiment dehors ? M'avait-elle vu sortir du camp ? M'avait-elle suivi ? Une flèche se faisant elle même espionner , voici le comble de mon rang ! J'avais envie de savoir la vérité , mais une proie ne se laissait pas avoir à la course poursuite . La traque et la préparation étaient essentielles . Son regard traduisait , comme le voulait son propos , quelque chose qui pouvait signifier « Je dis la pure vérité » . Mais je ne pouvais pas m'empêcher de croire qu'il y avait quelque chose derrière cette « balade » . Je la laissais continuer , vu qu'elle voulait rajouter quelque chose :

-Puis j'espérais attraper une petite proie pour regarnir le tas...

Ce motif . Valable dans tout les cas . Elle voulait sûrement se couvrir , trouver un argument . Je brûlais de savoir son vrai mobile . Mais je devais peut être me raisonner . Elle ne pouvait pas me le dire comme ça . Même le chat le plus naïf ne le ferai pas . J'attendais alors la suite des événements .

-Et toi,pourquoi tu espionnais ?

J'allais pousser un ronronnement . Elle essayait de s'éloigner de son propre cas pour sauter sur le mien . Normalement , en vertu de nos rangs et de nos âges , je n'avais pas à m'expliquer à quelqu'un de plus jeune que moi . Mais malgré tout , j'allais le faire . Et même trouver un moyen de replacer le sujet de la discussion en ma faveur .

« Et bien j'espionnais car c'est mon rôle . Toi tu te bats , moi j'espionne . Il ne faut jamais se replier dans son camp en se disant que les autres clans se tiendront tranquilles. Je dois assurer la sécurité du clan , savoir ce qui se trame pour prévenir notre chef . Et la nuit est parfaite pour organiser des activités peu communes , donc un parfait moment pour scruter l'ennemi »

Je la regardais avec un frémissement d'oreille :

« Par contre , mon mentor ne m'avait pas dit que les proies étaient plus abondantes pendant les nuits d'hiver , et que chasser la nuit , dans le froid glaciale , était très recommandé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www-laguerredesclans.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre   Aujourd'hui à 5:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Autant en emporte le vent | feat. Torrent de Foudre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma - Autant en emporte le vent.
» [Flashback – Début Mars -27 AUC] Autant en emporte le vent
» ? VOTRE FILM PREFERE
» Suzu ~ Autant en emporte le vent.
» fanfics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Le côté droit du chemin du Tonnerre-
Sauter vers: