AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 7:18

désolée ca ne passais pas dans un messages ^^et c'ets un peu long mais courage !

Le temps des rêves


« Les légendes existent certes mais elles ne sont vrai que vrai dans tes rêves…
Je le regardais les yeux grand ouvert, voilà que mon meilleur ami croyait en des légendes vieilles de plus de 3 siècles, peut être même plus, qui sait …
- Ne me dis pas que tu crois à ses bêtises Nic ! Mon père me les racontait qu’en j’avais 3 ans et a cette époque j’y croyais, mais passé le cap des 6 ans je n’y croyais déjà plus !
- Et si c’était vrai ! Imagine que notre monde soit peuplé de fées, d’elfes, de nains, de gé…
- Stop ; le coupais je en plain dans sa phrase ; Tu as vraiment lu trop de livres, je crois que tu devrais arrêter pendant un bon moment et aller faire des balades dans la forêt, comme ca tu verra que les fées, lutins et autre bestioles magique à aile, à plume ou je ne sais quoi, n’existent pas !
- mais…
Je le fusillais du regard et il ne continua pas, il souffla d’exaspération sûrement, mon meilleur ami croyait en ces créatures bizarres …Je l’avais prévenu, il lisait trop de fantastique en ce moment, et cela avait d’énorme répercussion sur sa vie, par exemple, hier quand j’étais venu chez lui, un bol de lait avec des biscuits étaient installé sur le rebord de sa fenêtre de chambre. Il m’avait expliqué que c’était pour les fées elle aimait le lait et les biscuits, je m’étais mise à rire, je n’avais pas arrêté de la soirée dès que je voyais le lait c’était plus fort que moi. Du coup il ne m’avait pas beaucoup adressé la parole pendant notre soirée. Et voilà qu’aujourd’hui, il me disait que cette nuit le lai avait disparu et les biscuits aussi et qu’a la place il y avait un bouquet fleur blanche. Voilà comment avait commencé notre conversation quelques peu, étrange.
- Bon et bien je vais retourner chez moi puisque tu ne me crois pas !
Il tourna les talons et disparu claquant la porte derrière lui en sortant de chez moi. Mon père passa sa tête a travers le bureau pour regarder qui avait osé claquer la porte de chez lui, il me toisa pendant une bonne minute, je ne le regardais pas cependant je sentais son regard sur moi :
- Pourquoi ton ami est t’il parti comme cela ?
D’habitude mon père n’était pas curieux loin delà, il ne me demandait jamais avec qui je traînais, d’ailleurs je ne traînais pas, ou encore si j’avais bien fais mes leçons, comment c’était passé ma journée …Mais là il se montrait intéressé, ce qu’il m’énervait des fois. Comment pouvait il ne jamais me demander quoi que se soit sur ma vie et maintenant faire comme si ce que m’avais dit, plutôt ce que j’avais dit à Nic l’intéressait :
- Rien …ce ne te regarde pas de toute façon !
J’avais fait en sorte que les derniers mots ne lui soit pas audible mais apparemment ma voie m’étais trahi, car il me regarda avec les même yeux que ceux que j’avais fait quelques minutes plutôt ont Nicolas.
- Dis donc ma demoiselle tu me fais le plaisir de ne plus jamais me parlé comme cela ! Est ce claire où faut-il que je te punisse pour que tu me comprennes ? !
La colère envahie ma poitrine j’aurais voulu crier taper quelques chose, mais rien autour de moi résisterait a mes coups, tout était trop fragile pot en verre, canapé en cuire qu’il ne fallait pas abîmer …
- Non c’est bon je vais le faire toute seule ! Ne m’attend pas pour manger je ne viendrais pas ! Le repas est dans le four micro ondes, mais le a réchauffer 5 minutes pour qu’il soit mangeable !
Je me retourna et monta les escaliers en faisant le plus de bruit possible. Arrivé dans ma chambre je claqua la porte et m’allongea sur mon lit, la tête dans le cousin, je pouvais crier autant que je voulais, personne ne m’entendais !
Je resta un bon moment comme ca à réfléchir, sur tout ce qu’il venait de se passer aujourd’hui, Nic devait sûrement remettre du lait dans un bol a cette heure si et préparé un gâteau pour c'est idiote de fées …Cette pensée me fit rire, qu’est ce qu’il pouvait être enfantin quand même …
Je décida qu’il était tant de me laver, et partit dans la salle de bain, a mon retour je me mit sur l’ordi routine que j’avais acquise lors de mon exposé que j’avais du préparé, tous les soirs j’avais travaillé dessus pendant un bon mois et depuis ces jours je me mettais sur cet appareil technologique et vaguait à quelques occupation dessus. La plus part du temps je cherchais des informations sur des animaux tel que le loup, ou l’ours…Mais ce soir je savais exactement quoi cherché des informations sur les créature féeriques. Je voulais savoir ou et comment on les trouvait, enfin si elle existait … Si Nic avait raison ? Non il disait n’importe quoi, les créatures magique ne pouvaient vivre. Sur google je tapais le nom suivant : « créatures féeriques » des tonnes de sites se matérialisaient sur l’écran, j’en avais pour 1 année au moins avant de tout avoir lu. Je pris le 1er site, Une fées apparut sur l’écran, elle était très jolie un peu trop même pour exister. Je lus mot après mot retenant tout ce qu’il y avait à retenir, alors comme ca les fées était les plus belle créature au monde ? Et elle avait des pouvoirs magiques …je m’esclaffai, que l’on raconte n’importe quoi m’amusait, comment les gens qui avait écrit cet article pouvait il savoir cela ? Ca m’intriguait.
Après avoir passé un bon moment sur l’ordi à regarder article après article, je remis mes recherches a demain soir, et me glissais dans mon lit.
Je ne pouvais pas bouger j’étais prise au piège, mes jambes me faisaient horriblement souffrir, chacun de mes gestes ne faisait qu’accroître la douleur que je subissais en ce moment même. Un être aussi beau que le soleil tournait autour de moi je ne pouvais détacher mon regard de ses yeux bleu azur. Il ne portait qu’un jean neuf apparemment. Ses cheveux brun court renvoyaient encore plus la couleur pâle de sa peau. Une personne se tenait à coté de moi, elle me regarda et me sourit.
- Ne bouge pas Nymphéa, je suis ta mère, alors écoute ce que je vais te dire, il ne faut surtout pas que tu regarde cet être tourne la tête vers l’arbre qui est la bas ! Et pense très fort a ta chambre dépêche toi il ne me reste plus beaucoup de temps ! Nymphéa tu va y arriver ! Au revoir ma fille …
Je ne pensai pas avoir autant d’imagination dans mon propre rêve et comment avais je fais pour me mettre dans un tel danger ? Je ne me rappelais pas avoir rêvé de personne aussi belle que ce jeune homme devant moi. Même si l’irréalité de ce rêve était quasiment papable je fit comme ma «mère » me l’avait demandé je regardais l’arbre, qui ne ressemblait que très peu au arbres de la forêt près de chez nous ! Celui ci était vert entièrement, Le tronc était vert, les feuille blanche et sur l’écorce il y avait écrit Nymphéa ! Tient bizarre il fallait que je revienne plus tard examiner cette étrange coïncidence ! Je pensais aussi fort que possible a ma chambre, mais rien ne se passai. Le jeune Homme rigolait, je me retins, avec un effort considérable de ne pas le regarder.
- Alors Nymphe on abandonne ? !
Malgré mon envie de lui envoyer toute sorte de méchanceté à la figure je m’abstins de le faire et continuais à penser à ma chambre.
- Tu ne m’échapperas pas, Tu es la plus jolie des Nymphes que j’ai croisé tout au long de mon existence, je ne te laisserais pas partir ! Tu va m’appartenir a jamais !
Cette fois ci s’en était trop, je me retournai et le regard d’un regard aussi méchant et froid que je puisse faire !
- Et vous vous êtes le plus débile de tous les hommes de la terre entière ! Et de Un je ne m’appelle pas Nymphe mais Nymphéa, et de deux je ne serai jamais a vous ! Est ce claire ou faut il que je me répète ? !
Je continuai à envisager ma chambre dans ma tête, mon endroit a moi là où j’étais le plus en sécurité – quand j’étais éveillée bien sur. Je fermais les yeux en espérant de tout mon être pour que ce cauchemar finisse, pour que je me retrouve dans mon endroit à moi !
- Je n'ai jamais dit que tu t’appelais Nymphe ! Répliqua t-il son ton trahissait sa surprise ! Au moins je l’avais un peu surpris, je souriais fière de moi.
- Tu n’auras qu'a chercher sur ton écran magique ce que veut dire Nymp…
A ce moment précis quelques chose de puissant frappa le jeune homme, je reconnus le bruit de l’eau les gouttes tombait sur le sol de la prairie ou je me tenais avec ma mère. Ma vision s’envola emportant avec elle ma mère, les arbres, et l’affreux personnage…
Je me demandais comment une si belle Personne pouvait elle être aussi diabolique et cruel !
Ma douleur ne s’amoindrit pas malgré que ma vison est disparut.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 


Dernière édition par Etoile d'Hivers le Ven 13 Fév - 3:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 7:18

A ce moment précis quelques chose frappa l’homme, des bruit de gouttes d’eau résonnait dans la prairie où moi, ma mère, et l’autre nous nous tenions, je compris alors qu’un jet d’eau comme celui qui sort d’un tuyau d’arrosage, sauf que celui qui frappais le jeune homme était d’une force irréel.
Ma vision de la prairie disparut emportant avec celle, ma mère, les arbres , et le bel homme …
Comment un Homme pouvait être aussi beau mais faire aussi mal ? Son regard perçant, son attitude élégante, et son sourire angélique restèrent dans ma tête un long moment.
Dans ma chambre tout paraissait normal excepté le faite que je sois…par terre ! Comment avais je pu me retrouver moi et mes draps par terre a 2 mètre de mon lit ? Je tâtait le mur pour trouver l’interrupteur, mes ce n’était pas facile, d’une j’était dans le noir complet, de deux je n’était pas dans mon lit, et de trois mes jambes me faisait horriblement mal !
Je me leva avec grande peine, et réussi au bout de quelques minutes a trouver enfin ce maudit interrupteur . Je ne me rappelais pas avoir fait mon lit par terre hier soir ? Je ne m’attardais pas sur cet événement quelques peu, étrange et remit en état mon lit .
Mon réveil sonna 1 coup, puis 2, puis 3, je descendis et me retrouva dans la cuisine. Mon père était assis sur une des chaises blanche qui entourait la table en chêne, il ne réagit pas de suite a mon arrivé comme il le faisait d’habitude, mais au quelques instant après il daigna lever la tête pour me parler :
- Bonjour Nyme as tu bien dormi ?
- Bonjour papa .J’ai bien dormi en quelque sorte …

Il me regardais apparemment il se demandais pourquoi je n’avais pas très bien dormi. Je répondis avant qu’il me le demande :
- Je me suis retrouvée ce matin sur le sol de ma chambre comme si mon lit avait toujours été là !Je ne sais pas ce qui c’est passé, j’étais pourtant sur de mettre couché dans mon lit hier soir ! Tu n’as rien entendu ? ca a du faire pas mal de bruit !
Je préférais gardé sous silence mon rêve un peu moins étrange quand même que mon lit sur le sol, de plus mon père détestait parlé de ma mère dont je ne savais rien, même pas le nom , ni ou il l’avait rencontré, Pourquoi elle était partit…rien je ne savais absolument rien !Une question, non tant de questions bouillonnait dans ma tête, Comment avais je pu me retrouver par terre si loin de mon lit sans défaire celui ci ? Pourquoi le jeune homme dans mon rêve m’avais appelé Nymphe ? Et Qu’est ce que c’était une Nymphe ? je me rappelais que Nic m’en avait déjà parlé, il avais du lire ca dans un de ses livres …
Je n’avais réponse a aucune de ses questions, mais je comptait bien les savoir un jour !Je reportait mon attention sur mon père il avait l’air effrayé et je vis que sa tasse était sur le sol, cassé en mille morceau , comment avais je pu ne pas entendre tombée la tasse ?
Il me regarda l’air grave :
- Papa ca ne va pas ? Qu’est ce qu’il y a ? Va te reposer sur le canapé on dirai que tu va tombé dans les pommes !
Il hocha la tête et partit dans son bureau , ce n’était pas tout a fait le lieu ou je lui avait indiqué d’aller mes après tout c’était tout aussi confortable , car dans son bureau, il y avait canapé fauteuil, un bureau et une grande bibliothèque. Les fois ou j’avais le droit de rentrer dans sa 2ème maison comme il l’appelait.
Je lui ouvrit la porte et il me dit de partir, heureusement je n’était pas de mauvaise humeur et je devais me préparé pour le lycée ! Je fila dans la salle de bain, en passant d’abord dans ma chambre pour prendre ce dont j’avais besoin .Quand je me vit ne face du miroir , quelques chose avait changé les traits de mon visage était plus fin plus élégant, je me rappelais m’être fait un masque mais marchait il a ce point là ? Il se passait vraiment des choses bizarre depuis 1 mois !
Je m’habillais et au fur a mesure je découvrais de nouvelle chose, j’avais maigri et grandi, mon pantalon ne m’allait plus je nageai dedans, je partit en cherché un autre un que je portais quand j’avais 17 ans, il me moulait a cet âge, mais bizarrement là il m’allait comme un gant, il était assez grand, car l’année dernière la mode était au pantalon long, et j’aimais être a la mode. Je me regardais dans la glace avant de partir, j’était belle, enfin plus belle qu’hier soir du moins …
J’avais encore un peu de ventre, de trop grosse cuisses et je n’était pas très grande pour mes 18 ans, mon visage lui était un peu mieux que le reste de mon corps, j’avais échappé aux boutons de l’adolescence et j’avais rarement des problème de peau.
Je prit mon manteau et fila dehors, la chaleur était présente comme tout les jours, malgré l’hivers la température ne descendait jamais en dessous de 10° et les jours ou il pleuvait était très, très rare.
Autrement dit a part la douche et la piscine je n’était pas souvent mouillé .
Le trajet entre le lycée et la maison de Mon père passa plus vite que d’habitude, j’étais perdu dans mes songes. Je me posai des questions :
- Pourquoi mon rêve avais l’air si réel ? Et mes jambes me faisaient encore mal après que celui ci eu disparut pourquoi ?Comment j’ai pu me retrouver à 2 mètre de mon lit, sur le sol, avec mes drap sur moi ?
Oups j’avais parlé a voie haute, heureusement personne n’était a coté de moi ! Il fallait absolument que je trouve quelqu’un ou quelques chose qui pourrait répondre a toute mes interrogations !
Quand j’arriva sur le parking, il y avait que peu de voitures, la plupart des élèves arrivait avec que 5 minutes d’avance sur leur premier cour du jour.
Je rentrai dans le lycée, une vieille bâtisse reconstruire a partir des restes d’un manoir datant du 19ème siècle. Le lycée se divisait en 3 parties bien distincte, sur la gauche se trouvait tout les cours de Français, Histoire, Math, et langue vivante tandis que sur la droite se déroulaient tout les cours de chimie, biologie, et Art .
Au centre il y avait le secrétariat, et ma salle préfère le secrétariat, c’était là ou je passais la majeur partis de mon temps pendant que les autres élève faisaient sport.
Dans le couloir quasiment aucun lycéens n’était présents, le peu de personne présente échangeait des mots sur leur Week-end. J’étais impatiente que Nic et James arrive, je voulais leur demander a eux aussi comment c’était passé leur week-end et si Nic avait réussi à trouver les fées, je voulais tout sauf penser a mon rêve et a ma longue nuit pénible, seul Nic et James arriveraient a me distraire assez pour ne pas y repenser .
Justement James arriva, il m’adressa un sourire qu’il était le seul capable de faire, mais a quelques mètre de moi il fronça les sourcils, comme si quelques chose le dérangeait. Je me souvint que j’avais changé de « formes ».
Il s’approcha et me demanda d’une voie étrangement inquiétante :
- Tu as…changée. Comment a tu fais pour maigrir aussi vite ?Et grandir ?
Nic arriva a ce moment là et comme James il me regarda, j’avais changée a ce point ? pourtant dans la glace je me reconnaissait, je n’avais pas beaucoup changée je trouvais.
- Qu’est ce que t’a fais ?
- Et bah…je n’ai rien fais du tout ! ce matin je me suis levée et j’étais comme ca ! Mais je n’ai pas beaucoup changée ? !

Ils se regardèrent, et se mirent a rire, qui avait il de marrant de ce que je venais de dire ? je me repassait mes parole dans la tête je n’avais pas fais de gaffe ! Nic me regarda et se décida enfin a m’expliquer :
- Tu veut nous faire croire que tu n’as rien fait, que ce matin comme par magie tu t’es retrouvée comme ca !
S’esclaffa t-il .
Ca n’avait rien de drôle, ce n’étais pas ma faute après tout si j’avais aigri grandi et que mes traits était plus fins plus élégant !
- Oui c’est ca !Je ne voit pas ce qu’il y a de marrant de le fait que j’ai maigri, fait une poussée de croissance !
Ils ne rigolaient plus et me couvaient du regard, je me sentaient gênée, je tournais la tête. Je vis dans le couloir 2 Filles et 2 garçons passé, je ne les avais jamais vu, il y avait quelques chose d’intriguant chez eux, ils étaient beaux et belles, grands mince, les deux gars étaient grand musclé, un étaient blond , l’autre brun .
Les deux fille se tenaient de chaque coté et elles tenaient le bras des beau jeunes hommes. Elles étaient grande, fine, et leur démarche était élégante, toute les deux étaient brunes .

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 7:19

- Vous les connaissez ?
Nic les regarda et fit non de la tête, James lui préféra prendre la parole :
- Ca doit être des nouveaux.
Oui des nouveaux sûrement, en tout cas ils allaient bien ensemble, ils étaient élégants paraissaient agile.
- Oui donc pour en revenir a nos moutons, reprit je d’une voie paisible posée et calme ; je vous disais que j’avais vraiment changée en une nuit ! On me reconnaît quand même ?
Les garçons me regardais toujours et cela commençaient vraiment a m’énerver, j’étais toujours Nyme non ? lycéenne en dernière année, qui avait son permis de conduire depuis tout juste 5 mois !
- Oui c’est juste que tu es plus belle !
Ils avaient dit cela en cœur. Depuis quand j’étais plus belle ? bon d’accord j’avais grandi maigri, mais cela faisais t’il de moi une personne plus belle qu’hier ? Il avaient du boire quelques chose, ou avais ingurgiter trop de médicaments !
Pourtant on pouvait lire sur leur visage le sérieux des phrases qu’il avaient prononcé .
- Et vous allez restés combien de temps a me regarder parce que je suis sois disant et pour citer « plus belle » ?
Meurs regard se croisèrent et ils arrêtèrent de m’observer, une bonne chose de faite, la sonnerie retentit dans les couloirs, toujours trop forte, elle me paraissait encore plus stridente que vendredi, et je lâchais mes cahiers afin de me cacher le oreilles. Tous mes livres tombèrent par terre et je me baissais pour les ramasser, En moins d’une seconde une personne se tenait a coté de moi, un visage que je ne connaissait pas, mais que j’avais déjà vu.
C’était le nouveau qui il y a 1 minutes étaient accompagnée de deux filles.
- Bonjour je m’appelle Samuel, mais appelle moi sam je déteste Samuel !
Je n’écoutait a moitié ce qu’il me disait, mon regard était plongé dans ses yeux, il avait les yeux vert, un vert vif, si intriguant …
- Heu…moi je…je m’appelle Nym. Merci de m’avoir aidé a…a ramassée mes livres.
J’avais Bégayiez je, je ne pouvais pas m’adresser a lui calmement, il était si mystérieux, mais surtout si beau.
Il me sourit et mon cœur rata un battement, il me demanda, d’une voie drôlement plus calme que la mienne :
- Tu a quel cour maintenant ?
Qu’est ce que j’avais déjà, quelle idiote j’étais voilà que pour le première fois de ma vie je perdais la tête alor qu’il fallait que je parle. Je cherchais au fin fond de ma mémoire essayant de trouver une piste, puis je vit Nic et James, a oui j’avais…sport !
- Sport.
Repondis-je d’une toute petite voie. Le seul court que je détestais , celui ou je finissais a l’infirmerie, a peine 15 minutes après le départ du cours.
Il me regarda il avait l’air d’être dans ce lycéen depuis tout le temps, et moi la nouvelle qui ne sais pas ou est ca place …
Les couloirs c’était vidée et tous les lycéen étaient déjà dans leur salle de cours, sauf quelqu’un qui étaient toujours et demeureraient des retardataires toute leur vie.
- Moi aussi j’ai justement sport, ca ne te dérange pas si je t’accompagne je ne connais pas encore très bien le lycée .
C’est ca il ne connaissait pas le lycée, il aurait pu me dire tous les noms des professeurs a cet instant il connaissait sûrement mieux que moi, les salles ou se passaient chaque cours. Je retrouva mes esprits et pris la direction de la salle de sport. Celle ci se trouvant a deux bâtiment, il fallait que fasse conversation avec le sam qui se tenait a coté de moi.
Que lui dire ? Commencée par d’ou il venait ne serait peut être pas mal ? je me lançais :
- Tu vient d’où ?
Il se racla la gorge et repondis a ma question :
- De très, très loin, tu ne doit pas connaître personne ne connaît d’ailleurs c’est une île perdu au milieu de l’océan pacifique. Elle s’appelle Tnemetnahcne bizarre comme nom, mais bon … Et toi ?
- Oui en effet je ne connais pas et son nom est long et dur. Je viens d’ici j’ai toujours vécu dans la maison ou je vis maintenant, mon père ne veut pas déménager car ma mère est morte et cette maison lui rappelle de vieux souvenir.
Il me regardais d’un air grave, quoi j’avais dit quoi de mal encore ? je me repassa mes paroles, je n’avais rien dit de choquant, ma mère était morte et alors ca faisait longtemps et beaucoup d’enfant avait perdu leur mère.
Je continua a marchés, le silence étant retomber je pouvais me concentrer sur le moyen de louper le cours d’éducation physique, mais avant que je puisse trouver une solution, Samuel me tira de mes pensée :
- Nym nous sommes arrivés !
- Un …quoi…a oui nous sommes arrivés.

Au malheur le moment que je redoutait le plus arrivais à grand pas, Madame Pompi devait déjà avoir préparé les pansement, lingettes désinfectante et tous les autre ustensile de médecins pour pouvoir guérir de multiple blessures. J’avais du marchés vite d’habitude je n’arrivais jamais a l’heure en sport, mais cette fois nous étions en avance, même bien en avance, il y avait Nicolas mon meilleur ami et Mikle, les deux meilleur sportif de la classe.
Je me dirigea vers Nicolas, qui se retourna apparemment autant surpris que moi de me voir aussi tôt :
- Ba dis moi ce gars las bas c’est lui qui ta emmener si tôt en sport !
- Nicolas…ce n’est pas marrant il va voir la plus nul en sport, c’est a dire moi, il s’appelle Samuel, mais appelle le Sam, il viens de attend je sais plus Tnemetnahcne c’est bizarre comme nom moi je trouve mais bon.. T’aurais pas une idée pour que je loupe le sport ? !

Nicolas me sourit, et regarda le Sam ou plutôt dévisagea sam, il fit la grimace en le voyant, pourquoi ? je N’en sut rien. Il reposa son attention sur moi, depuis ce matin il n’arrêtait pas de me regarder comme si j’avais beaucoup changer, bon d’accord j’avais changer mais pas autant qu’il le pensait, j’était toujours cette bonne vieille Nym prête a rigoler 24/24h.
- Arrête de me regarder comme ca Nicolas !
- Rooo ca va désolée, mais t’a trop changer Hier t’était pas comme ca, pour le sport tu n’a qu’a faire comme d’habitude tu t’en sors plutôt pas mal pour arriver a l’infirmerie non ? !

Je me retourna et prit place dans les vestiaire des filles, j’avais laissé Nic et Sam las bas dans la salle de sport. Je me mit en tenue, mon jogging était évidemment un peu trop grand, pas de beaucoup, et mon tee-shirt ce matin j’en avais pris un de l’année dernière . Les filles entrait au fur et a mesure dans le vestiaire, rigolant et papotant, une copine Cary vint me voir :
- C’est qui le nouveau alors ?
Je ne voulais pas lui dire, j’avais pas envie de parler pas du tout, je lui dit juste son prénom :
- Samuel
Et sortit des vestiaires, la plupart des gars était déjà en train de s’échauffer seulement deux filles était sortit des vestiaire, Noémie, et Mélanie. Elle regardais Sam comme si c’était le plus beau mec du monde , bon il était beau grand et gentil, mais il y avait un truc qui clochait chez lui, il n’était pas normal…
Après les dix minutes d’échauffement, je prit place sur le terrain aujourd’hui c’était badminton et je pouvais être sure de me prendre au moins un volant dans le tête . Quand le match commença je rattrapa 7 fois le volant, un exploit, sans m’en prendre un seul, second exploit.
- Punaise t’es drôlement douée aujourd’hui Nym !
- Je me demande ce qui va ma tomber sur le tête justement après !

Il me regarda et rigola, je n’avais pas perdu le sens de l’humour, ou lui ne l’avais pas perdu.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
Rafale d'épines

Co-Admine aimée de tous
Alias la Choupette en Sucre


Féminin
Date d'inscription : 17/05/2008

Nombre de messages : 1959

PUF : Pikabi

Autre(s) personnage(s) : Clan du Tonnerre

Amour : Bubbles forever <3

Feuille de Guerrier
Force:
135/200  (135/200)
Vitesse:
135/200  (135/200)
Agilité:
145/200  (145/200)

MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 10:11

J'ai pas tout lu, pas encore le courage. x)
Mais ça m'a l'air bien. =)
Par contre fait attention à l'orthographe, ça gâche ton histoire, ce qui est dommage. =S

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Le clan du tonnerre vaincra !
Merci Coeur Doré!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 11:03

Ough ! C'est long à lire !! Tu aurais dû faire par parties un peu plus courtes...

J'ai pas encore lu, mais ce que j'ai lu est très bon !! =D Mais il est vrai que tu devrais faire attention aux fautes d'ortho... Moi aussi, j'ai tendence à faire des fautes, mais je fait un effort et du coup... ben j'en fais moins xD

Je lirai sans doute le tout ce weekend ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 12 Fév - 13:27

ok merci ! Et moi et les fautes ca fait qu'un ! franchement je suis nul de chez nul pour me corriger faut que je demande a ma mère^^

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Mar 17 Fév - 9:28

Oh ! Honte sur moi !!! J'ai lu ton histoire mais oublié de mettre mon commentaire !

Tant pis, je me rattrappe maintenant.

J'aime bien !! J'aime bien l'idée que le meilleur ami il mette du lait et de la nouriturre pour les fées ! Et j'aime beaucoup le passage du "rêve" ! (et puis, franchement ! Qui ne rêverais pas de se réveiller un beau jour beaucoup plus belle que le jour précédent X3) J'ai vraiment hâte de savoir la suite !! =D

Bravo ! Continue !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Mer 13 Mai - 2:00

J'adore ces histoires continue viiite !!^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Jeu 15 Oct - 10:42

Je partage l'avis de tout le monde =p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^   Aujourd'hui à 7:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des rêves ... je la met enfin un peu longue ^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Zone membre :: Fanfictions-
Sauter vers: