AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Sam 5 Juin - 2:00

Prologue.


Ne vous êtes vous donc jamais demandé ce qu'il y avait après la mort ? Quelle théorie était vrai ? Ce Lundi là, je me l'étais demandé. Lundi 3 septembre 2010, en rentrant de mon collège, où j'étais devenue une 5ème. 12 ans dans 2 jours, me diriez-vous, et je pense déjà à la mort. Idiote ? Non, juste curieuse. Un peu trop au goût de mes parents. Mais bon, un humain sans curiosité ne serait pas un humain n'est-ce-pas ? Assise sur mon lit, j'apprenais temps bien que mal ma leçon, impossible de se concentrer encore, je pensais. Pensais à ce qu'était cette mort, ce que l'on ressentait. Seule dans ma maison, je descendais les marches une par une, hésitante. La curiosité est allée un peu trop loin ... Prenant un couteau de cuisine qui était mal rangé, je m'entailla une veine, puis une autre, et ainsi de suite, jusqu'à perdre mon sang, tous mon sang. M'écroulant à terre, perdant toute conscience de ce monde ... A vrai dire, je n'aurai jamais fais cela, si ce qui m'était arrivée la veille n'avait pas eu lieu.

Voilà, dites moi si ça vous tente, dans ces cas-là, je ferais le premier chapitre aujourd'hui ou demain ! =)


Dernière édition par Lune Étincelante le Sam 5 Juin - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Sam 5 Juin - 2:06

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Sam 5 Juin - 5:05

Whaaa je veux la suite, je veux la suite ! la suite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Sam 5 Juin - 5:27

Merci ! Le chapitre est en cours, aujourd'hui, journée plage, donc vous aurez la suite demain, mais aujourd'hui si il y aun petit espoir ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Dim 6 Juin - 5:45

Je viens de le finir. Il est long, donc j'en met qu'une partie, le temps de fire tenir le suspens !


Chapitre 1: Il suffit d'un mot de trop.

Ouvrant mes deux yeux verts émeraude, je fus aveuglée par la lumière du soleil, qui passait temps bien que mal à travers les volets. S'habituant peu à peu à cette forte lumière, je pus distinguer l'heure: 5h00 du matin. Je me rappela qu'aujourd'hui la rentrée allait avoir lieu, je passais en 5ème, et dans deux jours, le 5 septembre, j'allais avoir 12 ans. J'étirai longuement mes deux bras ankylosés par le sommeil, et fis craquer mon dos. Je me levais, alors qu'il n'était que 5h00 … Trop anxieuse certainement. J'ouvris les volets électriques, ainsi que ma fenêtre. Mon chat vint me voir, pour prendre ses caresses du matin. Je le caressa, et fis mon lit, lentement. Je sortis de ma chambre, un silence total régnait dans la maison. Ne faisant aucune bruit, pour ne réveiller personne, je descendis les escaliers. En bas, j'ouvris toutes les fenêtres, tous les volets, me préparant un bol de céréales. Après avoir lavé et mangé mon petit déjeuner, je monta dans ma chambre, pour prendre mes affaires. Un tee-shirt vert paume, et un jean bleu clair, avec des ballerines vertes en guise de chaussures.

« Roxy, tu es déjà debout ? » Me demanda ma mère d'un ton interrogatif.

Roxy, c'est mon prénom. Pas très courant allez-vous me dire, mais que je portais très bien. J' acquiesça d'un simple hochement de tête, avant de partir dans la salle de bain. Je pris ma brosse à dent, où j'y fis couler du dentifrice. Je me lava délicatement les dents, avant de la nettoyer et de la reposer dans le pot. J'enlevai mon pyjama vert, que je jeta d'un geste dans la panière à linge sale. J'entrai dans la douche, faisant couler l'eau chaude sur mon corps blanc / beige. Je me lava mes cheveux châtains, avant de prendre une serviette en soie blanche, et de sortir de la douche. Je sécha mon corps, avant de mettre la serviette autour de ma taille. Je brossa mes longs cheveux châtains qui m'arrivaient jusqu'au milieu du dos, avant de les nouer d'un ruban rose. Pas besoin de les sécher, il faisait chaud. J'enfilai mes habits, avant de prendre mes boucles d'oreilles en forme de lapin. D'ailleurs, cela me fit penser que je n'avais pas été dire bonjour à mon lapin. Je les accrochas à mon oreille percée, enfila mes bracelets à mes poignets, éteignis les lumières et sortis de la salle de bain. Mon chat vint ronronner à mes pieds, je le pris dans mes bras, et partis voir ma lapine. Le chat sauta de mes bras, et je pris ma lapine à sa place, lui murmurant à l'oreille:

« Bonjour ma chérie. Bien dormi ? »

En réponse, elle cligna de ses yeux bleus. Je la posa doucement dans son enclos, et descendis voir mes parents, qui déjeunaient tranquillement autour d'un café. Mon petit frère de 8 ans regardait les dessins animés. Je soupira en le voyant, quand allait-il enfin grandir ? Ma mère m'avait déjà dit bonjour, mon père me sourit, et me dit d'un ton joyeux:
« Bonjour mon rayon de soleil. Bien dormi ?
_Ça peut aller. » Lui répondais-je d'un ton indifférent au sien.

Il me fit de nouveau un sourire, que je lui rendis tout de suite. J'allai trouver mon petit frère pour lui étendre la télé, quand mon portable sonna. Glissé dans la poche de mon jean, je le sortis pour y répondre.

« Allo ?
_ Roxy ! C'est Selena, tu peux me prendre mon cahier que je t'avais prêté ? Je l'ai oublié chez toi.
_ Pas de problèmes, à tout à l'heure !
_ Bisous ! »

Selena, c'est ma meilleure amie depuis la maternelle. Elle est magnifique, mais elle est très timide. Elle est blonde, la coupe au carré, et les yeux d'un magnifique marron. Je mise mon portable en silencieux, et monta prendre mon sac. Je glissa le cahier de Selena à l'intérieur, et fila prendre mon bus, adressant un simple sourire à mes parents. Claquant fortement la porte d'entrée, je courra jusqu'à mon arrêt de bus, celui-ci était là, il m'attendait. Un ami, Tristan, avait une place à côté de lui, je le salua, et vins m'asseoir près de lui. Le trajet fut silencieux, et le bus s'arrêta devant mon collège. Il me laissa passer, et je distingua malgré la foule ma meilleure amie. Je lui sauta au coup:

« Selena ! Tu m'as tellement manqué ! »

Elle me fit un sourire, et je posa mon sac dans le hall. Les 10 premières minutes du matin étaient formidables, les retrouvailles avaient étés géniales. La sonnerie retentissait dans toute la cour, on m'avait dit que je serais en 5ème B, avec Selena. En classe, on était à côté, notre premier professeur était Madame Flaie, mon ancienne professeur de maths. Je la détestait, tous le monde d'ailleurs. Elle se présenta, comme l'année dernière, puis le cours commença … Après Maths, on avait Français, avec Madame Anny, lente comme un escargot. Puis Technologie, avec Monsieur Berede. La récréation avait continué en retrouvailles, rien de bien spécial. Après le cours de Madame Loubard, en histoire / géographie, on devait aller manger. Au repas, simplement des nouilles avec de la viande. Toujours aussi mauvais la nourriture là-bas. Il restait une heure après mangé. Selena, Tristan et moi étions sur un banc, au soleil. Énervée par cet ennui mortel, je décida d'entamer une conversation:

« Vous avez fait quoi pendant les vacances vous ?
_ Moi, j'ai été en Corse avec mes parents ! Répondit Tristan.
_ J'ai été en Grèce voir mes grands-parents, et toi Roxy ? Demanda Selena.
_ J'ai fait plusieurs choses, mais je n'ai pas bougé de la France. »

Tous les trois, on avait passé l'heure à parler des vacances, mes les trois cours suivants allaient avoir lieu. C'est à la récréation qu'une nouvelle allait arriver … Je parlais avec Selena, quand la surveillante arriva:

« Roxy, puis-je te parler s'il te plait ? »

Je lui fis un signe de tête pour dire oui, elle m'emmena à l'écart, plongeant ses yeux gris métalliques dans les miens. Elle cherchait un moindre signe d'espoir dans mes yeux … Mais pourquoi ? Me fixant toujours, elle continua:

« Roxy … Ta mère est …
_ Ma mère est … ?
_ Ta mère est morte. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Dim 6 Juin - 6:01

Super!!J'attends la suite avec impatience!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Mar 8 Juin - 9:41

Je vois que vous aimez bien x) Voici la suite:

« Ta-mère-est-morte » Ces quatre mots se bousculaient dans ma tête, Je n'aurais jamais crue que quatre mots, une seule phrase composée d'un sujet, d'un verbe et d'un complément pourraient changer ma vie à jamais. Ma mère … Morte ? Je croyais que c'était une blague, mais non … Morte était le mot en trop dans tous ça. Le monde s'écroulait autour de moi, je voyais flou, certainement à cause du nombre de larmes qui coulaient sur mes joues rosâtres. Selena, ma meilleure amie, vint me trouver, je ne pus distinguer ces paroles, je m'écroulai déjà au sol, certainement trop émotive dans ces cas-là, n'empêche, c'est un peu normal !

Je me réveilla 10 minutes plus tard, allongée sur le lit de l'infirmerie. Selena était près de moi, elle attendait. J'ouvris avec peine mes deux yeux verts. Selena, me sourie, et s'approcha de moi:

« Que c'est-il passé ma chérie ? »

Repensant à la nouvelle que je venais d'apprendre, les larmes recommençaient à couler. Je regardais mon amie droit dans les yeux, puis les ferma, me calmant pour que je puisse parler … Je prise une grand inspiration, et commença:

« Ma mère est morte … »

Selena poussa un cris horrifié, ne pouvant pas le croire elle non plus. La surveillante décida d'appeler mon père, pour qu'il vienne me chercher, ne pouvant pas continuer les cours aujourd'hui. Il arriva très vite, lui aussi en pleurs, mon frère pleurant sur son épaule. J'enlaçai ma meilleure amie, qui me souhaitait bonne chance. J'étais assise à l'avant, le regard vide. Une voix provenant de derrière me fit sortir de mes pensées.

« Maman ne voudrait pas qu'on pleure … »

Mon petit frère était anéanti, perdre sa mère si jeune est un désastre. Je ne savais pas comment elle était morte, et je m'en fichais. Mon père, aussi anéanti que mon petit frère lui dit:

« Je sais mon chéri, je sais … »

Je soupira, n'ayant pas prononcer un seul de mot durant le trajet. Mon père me regarda, et soupira à son tour. Il tourna vers la maison où nous habitons, et arrêta la voiture dans le garage. Je descendit la première, suivie de mon frère et de mon père. En rentrant, je m'assis sur le canapé, et regarda la télé éteinte, pensive. On était tous les trois assis. Je regardais une photo de ma maman …

« Maman … » Soupirais-je.

Mes larmes coulaient encore, depuis le début du trajet elles coulaient, tout comme mon frère. Mon père, lui, n'avait plus de larme, mais était triste. Je monta mon sac dans ma chambre, alla dire bonjour à ma lapine, à mon chat. Eux aussi étaient triste. Redescendant les marches une par une, mon père nous convoqua à la cuisine.

« Écoutez mes chéris … Demain, l'enterrement de votre mère aura lieu .. »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, je ne voulais pas y aller, trop douloureux pour moi, j'irais au cimetière la voir, mais pas son enterrement …

« Non, je n'y vais pas. C'est trop tôt, trop douloureux. Allez-y, je reste ici.
_ Si tu le souhaites … »
_ Je le souhaite ... »

Je baissa la tête, presque comme honteuse. Mon père la releva en soutenant mon menton, et il m'embrassa sur la joue. Je soupira, et monta dans ma chambre. Une photo de famille était accrochée sur mon mûr vert. Je la décrocha, et regarda ma mère. Ces cheveux bruns resplendissaient au soleil, magnifiquement posés devant ses yeux noirs pétillants. Mon chat vint me voir, et ma lapine l'accompagnait … Le chat l'a aidé à se libérer, intelligent ! Tous deux se positionnèrent sur mon bras, qui était délicatement posé sur mon ventre. Ils me faisaient des câlins, mais je n'avais pas le cœur à en faire. Je reposa la photo sur ma table de chevet, et m'endormis. Je me réveilla quelques heures plus tard, il était 22h00 environs … Tous le monde dormait, je n'avais pas mangé. Temps mieux, je n'avais pas faim. Ma porte de chambre était fermé, mon père avait dût venir voir, et avait enlevé mes deux animaux. Me glissant sous la couverture, je ferma à nouveau mes deux yeux, et me replongea dans le monde des rêves.

Pas étonnant qu'en me levant je me rappelais avoir rêvé de ma mère, et que mes songes avaient été cauchemardeux. Ayant oublié de fermer les volets, la lumière me réveilla de bonne heure, mais je dormis jusqu'à 8h00 du matin. Pas de cours aujourd'hui, je n'aurais jamais pu tenir. Je fixa l'heure un long moment, avant de me lever toute habillée, et de descendre les escaliers. Mon frère dormait encore, mon père prenait son petit déjeuner, nostalgique. Je m'approcha de lui, et m'assis près de lui, prenant un bol de céréale.

« Maman te manque n'est-ce-pas ? »

Il soupira, et acquiesça d'un signe de tête, buvant une gorgée de café. Il alla laver sa tasse de café, et monta en haut se préparer. Quelques minutes plus tard, j'entendis l'eau couler. Finissant mon bol de céréales, je le posa dans l'évier, monta dire bonjour à mes deux animaux, et alla préparer mes affaires. Haut bleu clair a manches courtes, et jean noir, allant très bien avec des tennis, que je prépara. Dès que mon père fut sorti de la salle de bain, je pris sa place, enlevant mon pyjama, que je posa sous mon oreiller. Je me brossa les dents, et me coupa légèrement la gencive. Agacée, je me nettoya la bouche, n'insistant pas sur mon lavage de dents. Je fis donc couler l'eau sur mon corps, comme la veille et tous les autres jours. J'enfilai ma serviette autour de ma taille, mais celle-ci tomba. Je la remise sur ma taille, et coiffa mes cheveux mêlés par la nuit cauchemardeuse que j'avais passé. Je noua le ruban, et enfila mes bracelets. Je versa une larme que je vis le bracelet de ma mère … Je soupira, pour calmer ma tristesse, m'habilla et sortis de la salle de bain. Je salua mon frère en lui faisant une bise sur la joue, et je m'affala dans le canapé, épuisée. Prenant la télécommande, je zappais les chaines … Rien de bien, alors je l'éteignis. Mon père et mon frère partirent pour l'enterrement de ma mère. Je monta dans ma chambre, j'avais malgré ça une leçon à apprendre. Mais impossible de me concentrer, je me demandais là où était ma mère en ce moment, ce qu'il y avait après la mort. Trop curieuse, oui, certainement. Bien trop curieuse, enfin, ce n'était pas vraiment de la curiosité à ce stade là ! Je descendais doucement les escaliers, hésitante … Devrais-je le faire ? Les larmes me montantes aux yeux, je pris le couteau mal rangé dans la cuisine et commença à me tailler une veine, puis une autre … Jusqu'à perdre mon sang complétement, m'écroulant à terre, et perdant toute conscience de ce monde …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Mar 8 Juin - 11:20

Génial ! Rien a dire ! Extra ! C'est tout simplement exa-giga-méga-super-hyper magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Passager du Temps
Flèche


Féminin
Date d'inscription : 24/10/2009

Nombre de messages : 1061

PUF : Wonderland , Sutā

Autre(s) personnage(s) : Toshi, inactif

Apprenti ou Mentor : Nuage Désincarnée, ma charmante apprentie pleine de bonne humeur ~ /shot/

Amour : J'aime la vie, elle ne m'aime pas des masses, mais je m'accroche comme je peux. Elle finira par céder :3

Feuille de Guerrier
Force:
100/200  (100/200)
Vitesse:
130/200  (130/200)
Agilité:
170/200  (170/200)

MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Mer 16 Juin - 14:25

Superbe ma Roxy ^^
ça me fait presque pleurer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Jeu 17 Juin - 9:18

Merci beaucoup, la suite est en cours, mais j'ai beaucoup de problèmes dans la vie privée en ce moment. Ce ne sera pas pour tout de suite, désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Lun 6 Sep - 10:48

J'ai changé le nom de Roxy en Candice, mais c'est la même personne. Voici la suite =)

Chapitre 2: La vie après la mort.

Comme quoi, la vie est bien faite, aucune douleur ne s'était ressentit. Je cligna des yeux de nombreuses fois, avant de distinguer où j'étais … Je m'attendais à voir un grand portail en or, avec un homme en robe blanche qui m'attendait. Un escalier me conduisant sur mon doux nuage, où des anges feraient ce que je veux, et où je verrais ma mère, et mes amis défunts. Mais non, une douleur atroce s'installa près de ma tête, est-ce que j'étais en enfer ? Ce suicider était-il un acte mauvais ? Pourtant, tout ce que je voulais, c'était la connaissance ! En une fraction de seconde, je me retrouva dans un petit corps, ensanglanté. Je pleurais, pleurais à ne plus m'en arrêter, j'avais mal. Je me calma, et mes yeux maintenant marrons s'ouvrirent. Je ne pouvais pas parler, seulement des « Are, are » sortaient de ma bouche. On me passa sous l'eau, pour nettoyer tout mon sang … Alors voilà ce qu'il y avait après la mort … La vie. On me donna à ma maman, et j'entendis un médecin dire:

« C'est une petite fille, comment allez-vous l'appeler ?
_ Audrey » Répondit ma maman, émue mais fatiguée.

Audrey ? Mais moi, je m'appelais Candice ! J'avais 12 ans, pas 1 heure ! Je me mis à pleurer, créant un boucan infernal dans l'hôpital. Puis je m'endormis. Ouvrant une nouvelle fois mes petits yeux, j'étais chez-moi … Enfin, chez mon nouveau chez-moi. Je reconnu aussi tôt ma ''mère'', dans mon ancienne vie, je la connaissais … C'était ma tante ! Je me mis à sourire, et ma mère me déposa dans mon berceau, et se tourna vers mon ''père''.

« Elle est vraiment mignonne … Tu as des nouvelles de Candice ? »

Candice ? Mais c'est moi Candice ! J'avais une terrible envie de dire que c'était moi Candice … Mais, si elle demande des nouvelles, c'est que je n'étais pas morte ! Mes yeux s'écarquillèrent, je pourrais peut-être revivre en Candice !

« Non, je n'ai pas de nouvelles. La pauvre, elle est dans un coma intensif. Il faut dire, la mort de sa mère l'a beaucoup touché … On ira la voir demain avec la petite. » Répondit mon père adoptif.

Je soupira dans mon berceau rose, je pourrais aller … Me voir. Voir mon état. Le seul problème, c'est que je ne peux pas vivre une vie normale dans deux corps différents, si je reprenais Candice, je savais très bien que Audrey mourrait. Je n'aurais pas connu mes parents de maintenant, je me serrais impatientée de mourir, mais là, c'était différent. C'était ma tante, et si Candice allait revivre, je ne pourrais pas regarder ma tante et mon oncle en face … Mais Selena me manquait terriblement, ainsi que mon père, mon frère … Mon pauvre frère, 8 ans, et il vient de perdre sa sœur et sa mère, mon père, encore plus dur … Versant des larmes, je m'assoupis temps bien que mal dans mon berceau. Mes rêves étaient brouillés, au moins, j'aurais les même grands-parents, il faut voir le côté positif, et puis, j'aurais mon frère comme cousin, et mon père en Oncle … Mais je voulais redevenir en Candice, je n'avais pas passé 12 ans de ma vie pour les gâcher ! Je me réveilla dans une salle d'hôpital … Avant de voir mon corps, enfin Candice, allongée sur un lit, Selena pleurant à côté, et mon père parlant aux médecins. Mes grands-parents repartaient déjà, et mon Oncle et ma Tante expliquaient bizarrement les faits de mon acte à mon frère. Ma tante, triste, me déposa sur Candice.

« Candice, voici Audrey, ta petite cousine. Elle aimerait bien te connaître tu sais, je trouve qu'elle te ressemble un peu. Elle a les même cheveux que quand tu étais bébé … C'était mignon. »

Elle versait des larmes, et me laissa auprès de mon premier corps. Je tourna ma petite tête vers celle de Candice, les yeux fermés, ayant du mal à respirer. Je ne savais pas … Idiote ! Oui, c'était le mot parfait pour me qualifier. La seule chose que je savais faire depuis petite, c'était écrire, lire … Ma seule passion, qui aurait pu me sortir de là … Mais bon, comme une idiote, je n'y avais pas pensé … Comme quoi, il faut réfléchir avant de faire des choses ! Mais que voulez-vous … Apprendre que sa mère est morte n'est pas une chose facile ! Effectivement, j'avais commencé à écrire un roman, cent pages pour le moment, et je ne sais même pas si un jour je pourrais le continuer. J'espérais devenir Journaliste, et écrire en parallèle des romans, mais ça, ce n'est qu'un rêve … Un simple rêve. De toutes façons, en ce moment même, je ne savais pas si c'était Audrey ou Candice qui allait mourir … Une des deux en tout cas, et rien que de penser à ça me faisait mal au cœur. J'avais une sorte de vie en parallèle à celle de Candice, comme si je revivais cette vie, d'une autre façon. Mon père, enfin, celui de Candice, vint nous voir, avec une tête qui cachait toutes ses émotions.

« Elle va vivre, mais on ne sait pas dans combien de temps elle sortira du coma. L'important, c'est qu'un jour, elle serra comme avant, de toutes façons, elle ne peut pas rester plus de 5 ans dans le coma, un peu moins de 5 ans à attendre ! »

Il était devenu d'un sourire éblouissant, tout ceux dans la salle aussi … Mais moi, je ne savais pas. Il n'y aura plus de Audrey, et j'aurais perdu 5 ans avec Candice. Peut-être moins, et je priais pour que ce sois moins ! Mon Oncle et ma Tante me ramenèrent à la maison, et le lait était d'un goût horrible, j'en avais oublié ce goût … Beurk ! Heureusement, j'étais allergique au lait, des plaques m'empêchaient de respirer. Tant mieux, plus besoin de boire ce lait affreux ! Esquissant un sourire, ma mère / tante m'emmena dormir. Marre de dormir à longueur de journée ! Puis, en fin de compte, le dodo n'est pas une si mauvaise chose ! Bien au contraire, tu rêves de rien, et tu n'as peur de rien.

Bizarrement, j'avais rêvé. Peut-être que c'était les rêves de Candice, si elle en avait. J'étais sur un doux nuage, regardant des anges … Pourquoi, puisque je savais désormais ce qu'il y avait après la mort ! Était-ce un signe ou non ? Puis, de toutes façons, un signe de quoi !? Tel était la question, qui tourmentait mon minuscule esprit. Quelque chose ne fonctionnait pas en moi, mais quoi ? L'anniversaire de Candice allait se passer demain, à l'hôpital. Une idée que je trouvais idiote. Une douce chaleur vint effleurer mon visage de bébé, avant d'entendre la voix mélodieuse de ma mère / tante, qui va maintenant s'appeler Hélène, son prénom, puis tant qu'on y est, appelons aussi mon Ongle / père par son prénom, Louis. Donc, Hélène vint me réveiller tendrement pour le biberon du matin. Elle avait changé le lait habituel en lait en poudre, pas bon non plus, mais bon, il faut faire avec.

« Audrey, on va aller faire l'anniversaire de ta cousine à l'hôpital. Tu viendras avec nous, on amènera le berceau, et tu pourras te reposer. » Me dit Hélène, me tenant dans ses bras.

Mon cœur se déchira à ce moment précis. Elle avait un regard si doux …
Revenir en haut Aller en bas
Fleur de Lune
Ancienne


Féminin
Date d'inscription : 03/03/2010

Nombre de messages : 570

PUF : Flower

Autre(s) personnage(s) : Nuage de Jais

Apprenti ou Mentor : Mentorette de Nuage de Lune alias ma Pattouille <3

Amour : Je suis guérisseuse, je ne peux pas aimer quelqu'un tu sais?! pourtant...

Feuille de Guerrier
Force:
50/200  (50/200)
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Mer 8 Sep - 6:29

C'est trop bien! j'adore!!! (mais que va-t-elle choisir..? son ancienne ou sa new vie? ^^) Bon ben j'ai plus qu'à attendre la suite!
Au fait ,le prend pas mal hein, c'est cauchemardesque pas cauchemardeux

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _





Merci à mes deux grapheuses préférées, Cannellonie et Shadow (alias Rainbow et Fake) ♥
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Mer 8 Sep - 7:38

Merci de me rectifier Fleur de Lune, cela ne m'apporte que du bien !

La suite est en cours, j'ai déjà tout le scénario, et vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! ;p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.   Aujourd'hui à 19:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» (F/M) Ce que la bouche ne dit pas, le coeur le sait • 1 personne
» [Recherche] Personne qui sait utiliser pokéchek
» MAELYS ? Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait des papas...
» Evie ou LA personne à qui parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Zone membre :: Fanfictions-
Sauter vers: