AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des cerises (et oui encore moi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Jeu 16 Déc - 13:38

Voilà une nouvelle idée à germée dans ma tête depuis... 3 ans et oui ! Bref, je vous met le prologue, j'ai un blog mais si vous y aller vous n'allez rien comprendre, car je suis passé du prologue au chapitre 16 xD

PROLOGUE

  • De temps à autre, lorsque l’envie lui prenais, elle partais durant des heures en foret, plus précisément à l’orée de la foret, toujours à la tombée de la nuit, quand l’or du jour déclinait et se transformait en cuivre puis cendre. C’était magnifique, et bien souvent elle se demandais comment quelqu’un pouvait, ou tout au contraire ne pouvait pas être subjuguer par ce spectacle. Le vent soufflait fort ce soir, et ses long cheveux blonds flottaient gracieusement derrière elle, créant ainsi un sorte de châle au couleurs dorées. Elle n’était pas très âgée, et on ne savait ce qu’elle allait vraiment devenir, mais par ces traits fins, ses beaux yeux bleus, et sa bouche toujours bien rose mise en valeur par son sourire malicieux, on pouvait deviner qu’elle serrait une femme sublime, faisant chavirer plus d’un coeur, faisant se retourner les gens sur son passage. En ce moment un grand sourire s’étirait sur son visage, elle était heureuse d’être là, d’attendre que le soleil se couche. En y réfléchissant bien c’était son instant préféré, celui où elle était seule, où personne ne l’obligeait à faire quoi que ce soit, à être toujours parfaite, ici elle pouvait faire ce qu’elle voulait, rêver à des choses impossible, parler toute seule si cela lui chantait, c’était si bon, si libérateur. Marie s’assit sur le sol recouvert d’épines de pins, de feuilles de chêne, et d’herbe verte, elle se fichait bien de savoir ce que sa grand-mère lui dirait en voyant l’état de son pantalon quand elle reviendrait. De toute façon elle était au courant que quand Marie partais dans la foret elle revenait sale, alors pourquoi s’obstiner à la gronder dès qu’elle revenait, où a lui acheter des pantalons blancs, c’était totalement… Stupide, oui c’était le mot. Elle aurait dut lui acheter des pantalons kaki, marron, noir, mais pas blancs, elle savait pertinemment que sa petite fille ne cessait de se salir encore et toujours, et pourtant c’est ce qu’elle faisait, et cela agaçait Marie. La jeune fille leva les yeux vers le ciel, l’astre de feu disparaissait doucement, lentement, comme si il se languissait de pouvoir encore, quelques instants durant, toucher la terre de ses rayons lumineux et chaleureux. Le dernier trait lumineux éblouis une dernière fois Marie, puis la nuit ouvrit ses portes, un voile sombre et dangereusement lugubre se posa instantanément sur les alentours. Au loin quelque chose passa dans la voûte céleste, cette forme ouvrit grand ses bras, et on distingua deux ailes. La silhouette qui était cachée depuis plus d’une heure, adossée contre un arbre, hoqueta, voilà donc ce que sa petite-fille venait voir, le premier vol des chouette et des hiboux, cela lui rappelait tellement son enfance qu’elle faillis pleurer, elle même venait ici quand elle était qu’une fille pas plus grandes que trois pommes, elle s’asseyait au même endroit où se tenais en ce moment Marie et elle attendait… Elle avança en direction de son petite ange, comme elle aimait le dire, et elle s’assit à ses coté passant un bras protecteur autour de ses épaules.
    ” Je n’ai jamais trouvé de moment plus beaux que celui ci, et pourtant j’ai vécu bien plus longtemps que toi. Tu as bien choisis”
    Marie qui était absorbée par le spectacle ne remarqua même pas la présence de sa grand-mère, et quand celle ci lui posa son bras sur ses épaules elle sursauta mais ne dis rien, ce n’était pas dans ses habitudes de parler, elle préférait écouter et regarder. Elle hocha la tête à la suite des paroles prononcée par sa grand mère, puis se remit à contempler le ciel. Parfois elle rêvait d’être un de ces animaux, de passer ses nuits dehors à voler et chanter, ne pas dormir, aller chasser des animaux, avoir des plumes et ne jamais avoir froid, même échapper au prédateurs , cela lui paraissait beaucoup plus beaux, beaucoup plus intéressant que tout ce qui avait déjà put lui arriver, comme ce qui lui arriverait. Mais à cet instant elle ignorait que sa vie allait être tout aussi pleine d’aventure que ces jeunes chouettes, toute aussi folle et improbable… Marie allait avoir une sacrée surprise…


Pour ceux qui veulent quand même voir tout adresse >> http://projetfou.unblog.fr/

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
Plume Sombre
Petit Fantôme
Petit Fantôme


Féminin
Date d'inscription : 19/03/2009

Nombre de messages : 781

PUF : Lavender a.k.a Lavy

Autre(s) personnage(s) : Murmure Sauvage

Amour : ...

Feuille de Guerrier
Force:
50/200  (50/200)
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Dim 19 Déc - 3:02

Moi je trouve ça tout à fait génial <3 TOn style est superbe, agréable à lire... Tu pourrais presque en faire un roman Pompom

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Nunuche et Pleumuche Powaaaa"!I love you


Spoiler:
 

›› x_Ne te fie jamais aux ombres, Invité, je me cache parmi elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Dim 19 Déc - 3:31

Je suis du même avis que Plume Sombre , c'est génial . De plus , j'ai lu d'où venais l'idée du concept , sur ton blog , c'est super chouette ! J'éspère que tu posteras bientôt les prochains chapitres !
Revenir en haut Aller en bas
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Lun 20 Déc - 13:03

Merci pour vos commentaires, moi qui n'avais plus trop de motivations ca me redonne envie de jouer la p'tite marie et la p'tite Elboise =D
Je vais de ce pas commencer le premier chapitre qui réside sur une bonne dizaine de copie double éparpillées un peu partout dans ma chambre.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
Plume Sombre
Petit Fantôme
Petit Fantôme


Féminin
Date d'inscription : 19/03/2009

Nombre de messages : 781

PUF : Lavender a.k.a Lavy

Autre(s) personnage(s) : Murmure Sauvage

Amour : ...

Feuille de Guerrier
Force:
50/200  (50/200)
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Lun 20 Déc - 13:41

Mais dis moi, j'ai comme une impréssion de déjà vu... C'est pas toi qui avait posté la fanfic (ici) de la fille qui tombais et qui devenais aveugle? Parce que si je me souviens bien c'est la même histoire, ou du moins la même base...
*Va vérifier X_X *

Edit: Ah ben je me disait aussi! Par contre non, aveugle, c'est juste mon imagination...

Etoile d'Hiver a écrit:
  • Marie et Elboise deux petites filles qui se connaissent depuis longtemps vivent l'une à coté de l'autre chez leurs grands-mères respectives. Pour leur seizième anniversaire, les deux grand-mères décident de faire l'éternelle gâteau aux cerises. Mais elles ne pensaient pas qu'en envoyant les deux jeunes filles dans le cerisier qu'une catastrophe allait arriver...
    « Un bruit sourd retentit et soudain une silhouette chuta. Le Corps inconscient d'une jeune fille gisait par terre en bas du grand arbre. Un cri se fit entendre et tout bascula... »


_____________ Prologue ____________

  • Tout commença en ce 24 juillet 1999, maintenant je m’en souviens. C’était une journée d’été ordinaire, ensoleillée, avec un vent frais qui apportait la brise marine venant de l’ouest.
    Je jouais dans le jardin, le jardin de ma grand-mère, j’avais 7 ans, la mère de ma mère était assise sur son siège qui se balançait en fonction des, plus ou moins, fortes poussées de jambes au sol de celle-ci. Il y avait Elboise aussi, je la connaissais depuis mes 2 ans. Elboise et moi étions tout le temps ensemble, si l’une faisait une bêtise l’autre était avec elle, il en va ainsi pour toutes les choses de la vie, manger par exemple ou se laver.

  • Ma mère habitait dans une ville à 752 kilomètres d’ici, autant vous dire que je la voyais que très rarement. Son travail lui prenait la plupart de son temps et, lorsqu’elle ne travaillait pas, ce qui arrivait un week-end par mois, elle venait nous rendre visite à moi et ma grand-mère. Je la considérais que de moitié ma mère, elle ne m’avait gardé seulement 5 mois auprès d’elle, puis mon père parti, elle fut obligée de trouver un travail avec un salaire fort généreux. Elle avait donc dû quitter le petit village où elle avait grandit et où j’étais née, pour se tourner vers les grandes villes. Elle avait effectuée un énorme combat durant 6 mois pour trouver un travail honnête et bien payé. Mais après ce délai, qu’elle considérait comme une partie importante de sa vie, elle fut embauchée en tant que journaliste dans Marie-Claire. Elle avait pas mal de boulot mais son salaire était largement plus récompensé que ce qu’elle avait imaginé. De plus, elle pouvait, moi et ma grand-mère, nous faire partir en voyage quand elle le désirait.

  • Ma grand-mère connaissait très bien le père d’Elboise. Elle l’avait rencontré lors de l’inondation de 1945, une inondation qui avait touchée tout le village. La mer ne se trouvait qu’à seulement 2 km d’ici. Il y avait une rivière, plutôt large, qui circulait en plein milieu du village. Le pont qui reliait les deux moitiés du hameau, n’était pas très haut, et il fut vite inondé quand les giboulées de mars, créant une pluie torrentielle, touchèrent la rivière. On vit le niveau de l’eau augmenter à une telle vitesse, que tous les gens furent pris au dépourvu et aucun ne pensa que la rivière pouvait inonder le village. Maria, la sœur de grand-mère décédée lors de ma neuvième année, m’avait raconté ce jour là dans les moindres détails. Je me rappelle ses gestes quand elle m’avait raconté l’histoire, elle avait les yeux si grand ouverts qu’on aurait put croire que la scène se passait devant elle. Elle m’avait aussi dit que les gens était tellement paniqués qu’aucun d’eux n’avait proposé d’aller sur la colline qui se trouvait pourtant, seulement, au bout du village. Une question avait alors germée dans ma tête, comment ma grand-mère avait réagit ? Qu'avait-elle fait lorsqu'elle vit tous ces grêlons tomber ? Et lorsque le niveau de l’eau augmentait petit à petit ? Maria m’avait pris sur ses genoux et elle m’avait raconté la réaction de sa sœur.

  • J’aimais beaucoup Maria, elle habitait à coté de la boulangerie et chaque fois que je venais chez elle j’avais droit à mon pain au chocolat au goûter. Mais ce que je préférais par dessus tout quand j’étais chez elle c’était le moment où elle me racontait sa vie, tout ce qu’elle avait vécu avec sa sœur, les bêtises qu’elles avaient fait et les problèmes que cela avait crée. Son décès m’avait beaucoup touchée, mais Bonne-maman m’avait assurée, un jour je la reverrai, et alors je pourrai à mon tour lui raconter ma vie. Alors j’attendais patiemment ce moment où j’allais pouvoir la revoir et lui parler de toutes les bêtises que j’aurais fait avec Elboise.

  • Cette journée, comme je vous le disais, était belle, très belle, moi et Elboise nous plaisions à jouer dans le jardin de ma grandmère.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Nunuche et Pleumuche Powaaaa"!I love you


Spoiler:
 

›› x_Ne te fie jamais aux ombres, Invité, je me cache parmi elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[choco] Belle d'Hiver

Admine chocolatée
alias Choco


Féminin
Date d'inscription : 04/06/2008

Nombre de messages : 1803

PUF : Ladybug

Autre(s) personnage(s) : Nuage de chocolat

Amour : J'ai aimé il y a longtemps... Pentacle sanguinaire... Puis pleine Lune

Feuille de Guerrier
Force:
180/200  (180/200)
Vitesse:
150/200  (150/200)
Agilité:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Lun 20 Déc - 14:35

ah si merci ! Je ne savais pas si je l'avais jeté ou non. xD j'ai recommencé parce que jamais pas le début U_U

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

" "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiresentoutgenre.skyrock.com/
Plume Sombre
Petit Fantôme
Petit Fantôme


Féminin
Date d'inscription : 19/03/2009

Nombre de messages : 781

PUF : Lavender a.k.a Lavy

Autre(s) personnage(s) : Murmure Sauvage

Amour : ...

Feuille de Guerrier
Force:
50/200  (50/200)
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
150/200  (150/200)

MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Mer 22 Déc - 2:42

Bah moi je sais pas j'aimais bien... Mais dans les deux le concept est génial ^w^

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Nunuche et Pleumuche Powaaaa"!I love you


Spoiler:
 

›› x_Ne te fie jamais aux ombres, Invité, je me cache parmi elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps des cerises (et oui encore moi)   Aujourd'hui à 15:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des cerises (et oui encore moi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Zone membre :: Fanfictions-
Sauter vers: