AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etoile de Velours - Everybody Have A Dream !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poitrail de Velours
Modératrice

Vétéran qui a toutes ses dents
Ancien
ModératriceVétéran qui a toutes ses dentsAncien


Masculin
Date d'inscription : 30/05/2008

Nombre de messages : 1481

PUF : >> Moona Neko

Autre(s) personnage(s) : Toile d'Araignée, Nuageuse Litanie & Vestiges du Rêve

Apprenti ou Mentor : Nuage de Larme

Amour : .....

Feuille de Guerrier
Force:
110/200  (110/200)
Vitesse:
110/200  (110/200)
Agilité:
180/200  (180/200)

MessageSujet: Etoile de Velours - Everybody Have A Dream !   Sam 6 Aoû - 14:57




NOM CHAT DOMESTIQUE ▬ Flamme
NOM CHATON ▬ Patte de Velours
NOM APPRENTI ▬ Nuage de Velours
NOM GUERRIER ▬ Poitrail de Velours
NOM CHEF ▬ Etoile de Velours
NOM ANCIEN ▬ Rêves de Velours

SEXE ▬ Masculin
EN CHIFFRES ▬ 33 Lunes
CLAN ▬ Né chez les Bipèdes, il a rejoint très jeune le Clan de la Rivière
RANG ▬ Chef depuis moins de dix lunes.
ANCIEN MENTOR ▬ Cascade Grise
VIES ▬ 8/9


Il faut parfois faire une croix sur notre passé, aussi triste ou joyeux soit-il, afin de vivre pleinement le présent et, ainsi, se préparer à affronter le futur...


description physique

Etoile de Velours ne se nomme pas ainsi pour rien. Son pelage, roux et blanc, a toujours été d’une douceur incomparable, comme le duvet d’un chaton. Ses grands yeux bleus foncés sont toujours plein d’expressions, que ce soit la joie, la tristesse, la fierté, la colère...Revenons à la teinte de son pelage. La couleur dominante est le roux, qui recouvre la totalité de son dos. Ces longues taches rousses sont striées de rayure plus claires, virant presque vers le brun. Son ventre et ses pattes sont totalement blanc, de même pour le bout de sa queue. Son museau est rose, sans aucune trace noire. Etoile de Velours est plutôt grand, mais ce n’est pas un géant pour autant. Il a de longues pattes musclées, terminées par des griffes blanches parfaitement nettoyées chaque jour. On peut très nettement deviner les muscles saillant sous son pelage, ainsi que quelques cicatrices, lots de nombreux combats menés. Vous le verrez la plupart du temps la mine joyeuse, mais il arrive qu’il laisse éclater ses sentiments, déformant ainsi son visage de rage ou de tristesse.


Tous le monde veut devenir un cat, parce qu’un chat quand il est cat, retombe sur ses pattes.


description mentale

Un seul et traitre mot suffit pour décrire Etoile de Velours : rêveur. Il met un point d’honneur sur les rêves qu’il faut à tout prix réaliser avant de rejoindre le Clan des Etoiles. Il n’a jamais formulé le sien, qui reste enfouit dans sa tête comme un chaton blotti contre le ventre chaud de sa mère. Cette partie de lui le rend très compréhensif, voir même un peu naïf. Il a un cœur gros comme la lune, et sur le creux de la patte. C’est un chat très calme, qui s’énerve que très rarement. L’avez-vous déjà croisé en colère ? Non ? Et bien souhaite pour que ça ne soit jamais le cas. Il est patient, mais comme tout le monde, il a des limites. Mieux ne faut-il pas être la goutte qui ferait déborder le vase, croyez moi sur parole. C’est un Chef à l’écoute de tous et de toutes, prêt à tout pour diriger son Clan du bien possible. Puisqu’il est plutôt jeune, il fait encore plein d’erreurs. Que voulez-vous, la vie est ainsi faite ! Etoile de Velours est très sociable : il n’hésite pas à parler aux autres, ce qui lui permet d’avoir un bon cercle d’amis. Et attention, pour bien s’entendre avec lui, il faut respecter une chose : vivre ses rêves...


J’ai demandé à la lune, mais le soleil ne le sait pas...Je lui ai montré mes brûlures, et elle s’est moquée de moi...


everybody have a story

Tout commence par une rencontre...
Quelque part dans une cabane, au fond d’un jardin de Bipèdes.. ;.
« Tu es sûre que ça va aller ? Ce panier ne m’a pas l’air des plus confortables... »

Brigand, un chat des villes au pelage roux tigré, scrutait avec inquiétude une jolie reine siamoise, dont le ventre rond promettait une mise à bas imminente. La chatte donna un léger coup de langue à son compagnon, et lui souffla :

« N’ai crainte Brigand. Tout se passera bien.
- Peut-être que oui, peut-être que non Fripouille...Tu es certaine que tu ne veux pas que je te tienne compagnie ?
- Comment veux-tu que je mette bas si tu me regardes faire ? De plus, tu vas pousser des cris de terreur à chaque fois que j’aurais une contraction. Il est donc préférable pour toi d’attendre à l’extérieur.
- D’accord...Mais promets-moi de m’appeller en cas de problèmes !
- J’y compte bien !
»


Brigand remua les moustaches, amusé. Puis, il donna un affectueux coup de langue sur le front de sa belle avant de quitter la cabane de jardin au petit trot. Fripouille le regarda sortir, avant de s’installer confortablement sur son panier...Qui n’avait rien de confortable. Ses Bipèdes l’avait installée à l’extérieur, sûrement parce qu’ils ne voulaient pas être réveillée par l’accouchement de la chatte. Cette dernière renifla les draps malodorants qui lui servaient de matelas. Ses Bipèdes auraient put faire un petit effort et lui offrir une couche un peu plus agréable...Enfin bon, ce sont des humains, incapables de comprendre les chats...Et personne d’autre d’ailleurs. En parlant d’humain, en voilà un qui pointe le bout de son nez. Il s’agit là de Lucy, une petite fille âgée de neuf ans. Dans sa famille, elle est sûrement la seule à considérer Fripouille comme une amie, et non comme « un simple animal ». Ses petits bras chargés de divers objets, la petite peina à pénétrer dans la cabane. Quand finalement elle y parvint, elle laissa tomber ses fardeaux sur le sol. Puis, elle s’approcha du panier et caressa tendrement la tête de la jolie chatte siamoise. Cette dernière émit un ronronnement de satisfaction. Elle aimait cette petite humaine. Elle était si attentive avec elle...Justement, elle avait apporté une douce couverture, qu’elle s’empressa de mettre dans le panier. Fripouille put alors s’allonger sur un véritable cocon de chaleur et à l’odeur de rose. Lucy attrapa alors deux gamelles, qu’elle placa tout près du panier. Elle remplit la première des restes de la friture (qu’elle avait gardée juste pour la reine) et la seconde de lait. Lucy a toujours été ainsi : au petit soin pour Fripouille. Et cette dernière lui en était très reconnaissante. La petite fille prononça quelques mots, que la chatte ne comprit pas. Mais dans le ton de sa voix, elle n’entendait que de la douceur. Après avoir déposé un baiser sur le front de la jolie siamoise, Lucy quitta la cabane. Fripouille resta longtemps couchée, à ressentir de petites douleurs mais rien qui ne présageait sa mise à bas. Elle se figea quand le bruit sourd d’un éclair retentit. Bientôt, la pluie commença à tomber. La chatte siamoise entendait les gouttes tambourinées contre le toit de la cabane. Heureusement, cette dernière était à peut près isolée. C’est alors que Fripouille ressenti ses premières contractions. Ses petits arrivaient ! Aussitôt, elle se mit au travail...

« Ils sont...Magnifiques... »

Brigand, les yeux embués de larmes, fixait les cinq chatons blottis contre Fripouille. Celle-ci couvait ses bébés d’un regard bienveillant, aussi heureuse que son compagnon. Sa portée était composée de quatre femelles et d’un unique mâle. Ce dernier ressemblait d’ailleurs beaucoup à son père.

« Tu as une idée pour leurs prénoms ?
- Tu sais très bien que ce sont les Bipèdes qui les adopteront qui vous les nommer.
- Tant pis, ils auront deux prénoms !
»


Fripouille ne put que céder face à la détermination de son compagnon. Puisqu’il était un solitaire, il ne savait pas que les Bipèdes changeraient les noms des chatons quand ils les adopteront. Mais la chatte ne pouvait pas lui en vouloir : tout comme lui, elle préférerait que ses chatons restent auprès d’elle. Mais ses Bipèdes ont déjà planifié de donner les chatons une fois ces derniers sevrés. Aucun doute qu’ils seront recueillit par les humains du voisinage. Les deux parents se consolaient avec cette seule pensée.

« Je propose Rubis pour celle-là. »

Brigand démontra une petite chatte blanche constellée de tâches rousses du bout de la queue. Il s’agissait de la première née. Fripouille hocha la tête, acceptant de nommer la petite Rubis. La seconde fut baptisée Lilas, la troisième Milly, la quatrième Plume. Enfin vint le moment de baptiser le petit mâle roux.

« Il te ressemble beaucoup, souffla Fripouille.
- Alors pourquoi ne pas l’appeller Brigand Junior ?
- Cesse de dire des bêtises,
s’amusa la chatte. Je propose Flamme, ça te plait ?
- Beaucoup. »


Les jours passèrent, et les chatons devenaient de plus en plus turbulents. Fripouille et Brigand profitaient au maximum des instants passés avec leurs enfants, conscient qu’ils seraient bientôt adoptés par un Bipède. Et le jour tant redouté arriva. Les parents de Lucy pénétrèrent dans la cabane, et déposèrent doucement les chatons dans un carton. Sur ce dernier, on pouvait lire « chatons gratuits ». Fripouille regarda, impuissante, les Bipèdes s’éloigner avec ses enfants. Brigand se hâta de la rejoindre, et pleura avec elle ...

Après un court trajet en voiture, le Bipède se saisit du carton qu’il avait déposé sur la banquette arrière. Il marcha un petit moment, avant de s’arrêter devant l’épicerie dont il était le propriétaire. Il déposa le carton devant la vitrine, et pénétra dans son magasin, laissant les chatons seuls. Les cinq chatons se retrouvèrent très vite encerclés par un nombreux Bipèdes venus les observer. Ainsi, Lilas et Milly furent adoptés par deux petites humaines qui se ressemblaient beaucoup. Flamme assista au départ de ses sœurs avec beaucoup de chagrin. Puis vint le tour de Plume, qui fut choisit par un Bipède qui semblait très gentil. Rubis et Flamme attendaient leur tour, avec une pointe d’appréhension. Ils avaient toujours été proches, et l’idée de se quitter les déchirait. Peut-être que, comme Lilas et Milly, ils auront la chance de vivre sous le même toit ? Mais tous les espoirs du chaton roux furent réduits à néant quand un couple de Bipède adopta Rubis. Cette dernière ne put donner qu’un dernier coup de langue à son frère avant de s’éloigner, blottie dans les bras de l’humaine. Flamme attendit qu’on l’adopte à son tour. Mais les heures passèrent, et plus aucun Bipèdes ne s’arrêta devant le carton. Le père de Lucy quitta son épicerie en fin de soirée, et ne jeta pas un traitre regard en direction du chaton restant. Ce dernier se blotti alors au fond carton, patientant, espérant. Il finit par s’endormir, mais son somme fut de courte durée. Il fut tiré de son sommeil par des gouttes de pluie rebondissant sur son pelage roux. Aussitôt, le petit chat bondit sur ses pattes. La pluie redoubla, ce qui fendilla le carton. Ce dernier se découpa en plusieurs morceaux, qui furent emportés par la pluie. Flamme poussa des miaulements apeurés, et tenta de trouver un abri. Mais il fut emporté par les eaux. Ses cris de terreur attirèrent un Bipède, qui se hâta de ramasser ce bébé chat trempé. Aussitôt, il l’emmena dans un refuge, où Flamme fut sécher et nourri. Malgré tout, ce n’est pas dans un panier confortable qu’on le déposa, mais dans une cage au sol froid. Elle était trop petite pour qu’il puisse courir, à son grand désarroi. Les jours passèrent, mais personne ne semblait vouloir adopter le petit chat roux.
Une nuit, alors que la pièce était plongée dans le noir, Flamme fut réveillée par un bruit sourd. Il fut alors aveugler par un rai de lumière perçant les ténèbres. Muni d’un pied de biche, un Bipède cagoulé ouvrit plusieurs cages, et fourra les chats dans un gros sac en toile. Quand il arriva devant la cage de Flamme, l’humain dirigea sa lampe torche sur le chaton, qui dû fermer les yeux. Il senti une main agripper la peau de son cou, avant de le fourrer dans le sac. Des miaulements désespérés retentissaient, donnant mal au crâne au chaton roux. Ce dernier se senti balloter, et cela le fit tomber au fin fond du sac. Aussitôt, à l’aide de ses petites griffes, il tenta de percer le sac. Le Bipède devait courir à en juger par des soubresauts dont était témoin le sac. Finalement, Flamme parvint à trouer besace. Il redoubla d’effort, et put finalement agrandir suffisant le trou pour s’extirper du chat. Il tomba dans l’herbe, au milieu des ténèbres. Tremblant de tous ses membres, son estomac criant famine, Flamme poussa des plaintes, dans l’espoir qu’on l’entende. Le nuage voilant la lune s’écarta, et la pâle clarté de l’astre lunaire baigna la clairière d’un halo argenté. Flamme aperçut alors une chatte rousse pâle, qui venait dans sa direction. Il senti qu’elle le prenait par la peau du cou, alors qu’il se plongeait dans un profond sommeil...
Quand il se réveilla plus tard, il se senti extrêmement bien. Il était allongé sur un nid douillet, et l’odeur du lait lui rappela le panier où il dormait avec ses sœurs. Le chaton se retourna, et croisa le regard de la chatte rousse de la nuit dernière. La reine donna un coup de langue affectueux au petit chat, avant de lui dire :

« Tu te réveilles enfin...Tu m’as fait une peur bleue tu sais. »

Elle avait une voix si douce...Son regard bleu azuré pétillait de bonté et d’amour. La reine s’assit, et donna un coup de langue sur son poitrail.

« Je m’appelle Fleur d’Azur. Je t’ai trouvé hier près du Pont des Bipèdes. Que faisais-tu là, tout seul ?
- J’ai...J’ai été enlevé...Par un homme.
- Oh je vois...J’ai parlé à Etoile d’Argent, notre Chef. Elle veut bien que tu rejoignes notre Clan.
- Votre Clan ?
»


Fleur d’Azur expliqua à Flamme tout ce qu’il y avait à savoir sur les quatre Clans de chats sauvages vivant dans la forêt. Passionné, le chaton écouta la reine rousse avec attention. Et bientôt, l’idée de rejoindre le Clan de la Rivière devint très tentante. Ce n’est qu’après plusieurs jours qu’il accepta de devenir membre à part entière du Clan de sa sauveuse. Cette dernière le rebaptisa Patte de Velours, en hommage à son pelage d’une douceur incomparable. Le chaton n’ayant que cinq lunes, il ne pouvait pas encore devenir apprenti. Il resta donc dans la pouponnière en compagnie d’autres chatons.
Une lune passa, et Patte de Velours fut baptisé apprenti. Il prit le nom de Nuage de Velours et fut placé sous la houlette de Cascade Grise, une vieille chatte pleine de qualité. Le jeune chat se senti tout de suite à l’aise en compagnie de la chatte grise, qui lui apprit à chasser, à nager, à pêcher, à se battre...Mais arriva quelque chose qui restera à jamais graver dans la mémoire du jeune chat.
Alors qu’il chassait seul près du Pont des Bipèdes, il vit avec horreur Fleur d’Azur se faire capturer par un Bipède. Ce dernier avait attrapé la chatte rousse par la peau du cou, et l’avait mise dans une cage. La reine appela à l’aide, et Nuage de Velours sorti des buissons. Le monstre poussa un rugissement, tandis qu’il s’éloignait, transportant la cage. Le chaton roux poussa un cri de détresse, et se mit à courir après le monstre, priant le Clan des Etoiles de sauver Fleur d’Azur. Mais rien n’y fit. Nuage de Velours trébucha sur une racine et perdit de vu le monstre. Il senti son cœur se briser en mille morceaux. Les Bipèdes lui avait prit sa mère adoptive...
Heureusement, Nuage de Velours avait des amis qui l’aidèrent à remonter la pente. Nuage de Givre, Nuage de Cacao et Nuage d’Argent firent leur possible pour aider le chat roux à remonter la pente. Il reprit donc son initiation auprès de son mentor, jurant sur la mémoire de Fleur d’Azur qu’il deviendrait le plus valeureux des guerriers. Et ce jour arriva bien trop vite à son goût. Etoile Divine, la nouvelle Chef du Clan de la Rivière, le baptisa guerrier un soir d’hiver. Il reçut le nom de Poitrail de Velours. Malgré tout, il y avait eut trop d’événements douloureux qui s’étaient produit pour que le matou soit totalement heureux. Lors d’un accident, Rivière d’Argent (anciennement Nuage d’Argent) périt en tombant des Chutes. Cela brisa le cœur de Nuage de Cacao, qui accusa Nuage de Givre avant de quitter le Clan. Deux amis qui s’en allaient, s’était beaucoup trop pour lui...C’est grâce à l’amour réciproque qu’il ressentait envers Nuage de Givre (devenue par la suite Reine de Givre) que le matou parvint à faire le deuil de ses amis perdus. Nuage de Cacao n’était certes pas mort, mais il était parti, loin de lui et du Clan de la Rivière...
Quelques temps plus tard, Poitrail de Velours reçut son tout premier apprenti : Nuage de Nacre. La petite chatte blanche se révéla être une élève assidue et intelligente. Malgré tout, le matou roux n’était pas très confiant. Il était encore si jeune ! Alors il allait souvent prendre conseil auprès de son ancien mentor, qui avait rejoint les anciens. Cascade Grise périt quelques temps après, emportée par la vieillesse. Cette mort chagrina Poitrail de Velours, qui se consola en se disant qu’elle était morte sans ressentir la moindre douleur. Elle s’était tout simplement endormie pour ne jamais se réveiller. Entre temps, Reine de Givre et le matou commencèrent à se voir de moins en moins, au point que Poitrail de Velours ne ressentait plus qu’une forte amitié envers la reine blanche immaculée. Il retomba amoureux quelques temps plus tard, alors qu’il venait d’être nommé Lieutenant. Son cœur s’était mit à battre pour Fleur de Cerisier, une chatte du Clan du Vent, qui était également la sœur de Cœur d’Argent, le plus grand rival du rouquin. Mais cette relation se voua à l’échec quand Fleur de Cerisier cessa de se présenter aux rendez-vous secrets. Le cœur en miettes, Poitrail de Velours chercha du réconfort auprès de Plume de Nacre, sa première apprentie baptisée depuis peu. Et, au fur et à mesure, il tomba fou amoureux d’elle, et réciproquement.
Quelques temps plus tard, Poitrail de Velours devint Chef. Désormais, il se nommait Etoile de Velours. Il choisit Lune Etincelante, une chatte bourrée de qualité, afin de le seconder. Ce fut une période très heureuse pour le matou roux. Sa compagne l’aimait de tout son cœur, et attendait même des petits. Il avait retrouvé une de ses sœurs, Symphonie des Coquelicots, qui avait rejoint le Clan de la Rivière, ainsi que Nuage de Miel, son apprentie, qui était née d’une autre portée. La paix régnait sur la forêt, et le Clan ne manquait pas de gibier. Mais un nouvel événement tragique vint tout bouleverser : la mort de Lune Etincelante. Cette dernière avait fait ses chatons presque en même temps que Plume de Nacre. Presque à contrecœur, Etoile de Velours dû choisir le successeur de la reine tigrée. Il jeta son dévolu sur Mirage Eternel. Le matou roux savait que le chat argenté ferait un très bon travail.
Désormais, Etoile de Velours est l’heureux papa de trois boules de poil : Nuage de Soja, Nuage Angélique et Nuage du Zénith. Mais il y a une chose qu’il ignore : quelque part, vit Maya, un chaton qu’il a eut avec Fleur de Cerisier, son second amour...


[/font]


Tous les enfants sont les nôtres, comédie, tragédie .


Les liens

COMPAGNE ▬ Plume de Nacre
ENFANTS ▬ Nuage de Soja, Nuage du Zénith, Nuage Angélique & Maya
SOEURS ▬ Symphonie des Coquelicots & Miel des Tropiques [Décédée]
NEVEUX/NIECES ▬ Nuage de Pleurs
AMI ▬ Nuage de Cacao, Mirage Eternel
AMIE ▬ Reine de Givre, Lune Etincelante [Décédée]
RIVAL ▬ Etoile d’Argent
ANCIENNES APPRENTIES ▬ Plume de Nacre, Miel des Tropiques
APPRENTI ▬ Nuage du Faucon

Tu veux un lien ? ▬ C'est par là !
Tu veux un RP ? ▬ Pssst ! Par ici !



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
RIVER POWER !King
{  Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n'ont que les souhaits }


Souvenirs ♥ :
 


Patte de Velours - Nuage de Velours - Poitrail de Velours - Etoile de Velours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knb-rpg.frbb.net/
 
Etoile de Velours - Everybody Have A Dream !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etoile de Velours [Modo de CB]
» Etoile de Velours - Everybody Have A Dream !
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream of Ewilan
» Etoile d'Elendil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Carnets des félins-
Sauter vers: