AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toile d'Araignée
Reine


Féminin
Date d'inscription : 16/03/2010

Nombre de messages : 397

PUF : >> Moona Neko

Autre(s) personnage(s) : Poitrail de Velours, Nuageuse Litanie & Vestiges du Rêve

Apprenti ou Mentor : Personne

Amour : Depuis toujours, c'est toi ♥

Feuille de Guerrier
Force:
100/200  (100/200)
Vitesse:
190/200  (190/200)
Agilité:
110/200  (110/200)

MessageSujet: Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?   Sam 6 Aoû - 17:33





NOM CHATON ▬ Petite Araignée
NOM APPRENTIE ▬ Nuage d’Araignée
NOM GUERRIERE ▬ Toile d’Araignée
NOM CHEF ▬ Etoile d’Araignée
NOM ANCIEN ▬ Toile Déchirée

SEXE ▬ Féminin
EN CHIFFRES ▬ 41 Lunes
CLAN ▬ Née dans le Clan du Vent, elle a ensuite rejoint le Clan de la Rivière
RANG ▬ Flèche, devenue guerrière.
ANCIEN MENTOR ▬ Feuille de Bouleau [Inventé]


Il vit en toi, il vit en moi...Partout où tu vas, toujours il est là...


description physique

Toile d’Araignée est, il faut bien l’avouer, une fort jolie chatte. Elle possède un pelage écaille de tortue, c’est-à-dire que la couleur dominante est le blanc, qui s’étend sur son ventre et ses pattes, avec quelques touches de bruns et de noir. Sachez que cette teinte de fourrure n’est réservée qu’aux femelles. Mais le plus étonnant chez Toile d’Araignée, ce sont ses yeux. En effet, ils sont de couleurs différentes. Alors que l’un est vert comme les feuilles d’un chêne, l’autre est bleu comme les eaux tumultueuses de la rivière. La reine est de taille moyenne, et ne semble du premier coup d’œil par très musclée. Pourtant, ses pattes sont habituées aux longs trajets et aux courses effrénées.


Rien n’est trop pour toi, tu vaincras si tu le vois


description mentale

Toile d’Araignée est une chatte étonnement douce, surtout depuis la naissance de ses chatons. Elle n’aime vraiment pas voir les autres tristes, et aiderait n’importe qui, sans rien demander en retour. Son sens des responsabilités et sa gentillesse font d’elle une chatte plutôt respectée, même dans son Clan d’accueil. La chatte broie que très rarement du noir, et il faut faire fort pour la sortir de ses gongs. Pacifiste, elle préfère la parole aux coups de griffes, mais se montre être une guerrière redoutable si vous la cherchez trop. Quand quelque chose lui déplait, elle le dit haut et fort. Elle n’est pas rancunière pour deux sous, et n’en veut pas aux chats qui la critiquent quant à ses origines. Comme elle le dit, ils ont beaux le rechigner, ça ne changera rien. Elle est très liée à son frère, et aucun jour ne passe sans qu’il ne lui manque affreusement. Malgré tout, Toile d’Araignée veut prouver qu’elle est fidèle à son nouveau Clan, et n’hésite pas à apporter son aide afin de le démontrer.


Je connais le doute, les pleurs, la peur mais tout au fond là dans mon cœur, je sais qu’un jour notre amour, guidera nos pas, toujours...


everybody have a story

Amour interdit, et alors ?
Il y a un commencement à tout...

Chapitre I : Nos parents.

Une ombre sombre fila entre les buissons, son corps secoué de tremblement. Un blaireau à ses trousses, Bouquet d’Ortie, guerrier du Clan de l’Ombre, courait aussi vite que ses pattes endolories le lui permettait. Il ignorait si les félins participant avec lui à la patrouille de l’aube le suivait, où s’ils s’étaient refugier quelque part, mais il ne pouvait pas se retourner pour le vérifier. Il sentait déjà les crocs du blaireau se plonger dans sa nuque fragile. Bouquet d’Ortie remarqua qu’il avait quitté le territoire du Clan de l’Ombre, et remarqua seulement maintenant qu’il se trouvait aux Quatre Chênes, et qu’il montait actuellement la pente menant au territoire du Clan du Vent. Il aurait préféré tomber sur une patrouille ennemie violant ses terres plutôt que sur un blaireau, qui le forçait à fuir comme un lâche. Sachant que sa dernière heure était arrivée, Bouquet d’Ortie fit volte-face. Autant mourir en faisant face au blaireau comme un héros plutôt que mourir en lâche. Il montra les crocs quand le blaireau s’arrêta devant lui, ses petits yeux brillant d’un éclat meurtrier. Le matou lui donna des coups de griffes sur le museau, mais le blaireau lui laboura le flanc d’un vil coup de patte. Bouquet d’Ortie tomba sur le sol, du sang coulant le long de son flanc sérieusement ouvert. Il ferma les yeux, attendant le coup de grâce. Mais ce ne fut pas la mort qu’il entendit, mais un cri de guerre. Quand il ouvrit les yeux, il fut comme frappé par la foudre. Une fine et élégante guerrière assaillait le blaireau de coups de pattes mauvais. Le blaireau, fatigué par sa course poursuite et les coups que lui avait infligé Bouquet d’Ortie, jugea raisonnable de prendre la fuite. Sa patte avant droite saignait abondement, et un filet de sang coulait sur ses yeux, réduisant sa vue. La guerrière ne jugea pas obligatoire de le coursé, alors elle se rendit près du guerrier blessé. Elle huma sa fourrure avant de lancer :

« - Tu es du Clan de l’Ombre ! Que fais-tu si loin de ton territoire ?
- Ma patrouille a été surprise par ce blaireau...Il m’a poursuit jusqu’ici, crois moi...Je ne voulais pas violer le territoire du Clan du Vent... »

Bouquet d’Ortie fut secoué d’une quinte de toux. La jolie guerrière fit volte-face et disparut dans un buisson. Le matou crut que la chatte était partie, le laissant mourir ici, mais elle réapparut quelques secondes plus tard la patte pleine de toile d’araignée. Elle s’approcha du blessé et appliqua la toile sur son patient. Celui-ci grimaça, mais se laissa faire. Quelques minutes plus tard, la guerrière se redressa, visiblement satisfaite de son travail.

« - Tu es guérisseuse ? demanda Bouquet d’Ortie
- Non, mais ma sœur l’est. Elle m’a apprit quelques trucs. Sinon, je m’appelle Fleur de Lotus, et toi ?
- Bouquet d’Ortie. »
La chatte remua les moustaches, enchantée. Elle aida alors le matou sombre à se relever. Bouquet d’Ortie put enfin discerner la couleur de son pelage : il était écaille. La jolie chatte lui proposa alors de le ramener jusqu’à son camp, ce qu’il accepta avec joie. Il se voyait mal rentré au camp seul dans un tel état.
Trois lunes s’étaient écoulées depuis cet épisode. La blessure de Bouquet d’Ortie avait cicatrisée, mais était assez voyante. Le matou s’était rendu à l’évidence : elle restera collée à lui pour toujours. Il revoyait souvent Fleur de Lotus aux Assemblée, tellement qu’il en tomba fou amoureux. Cette magnifique chatte du Clan du Vent lui avait sauvé la vie, comment pourrait-il l’oublié ? Lors de l’une des Assemblées, Bouquet d’Ortie demanda à Fleur de Lotus :

« - On pourrait se voir demain au couché du soleil, aux Quatre Chênes ?
- Avec joie. »

Le lendemain, Bouquet d’Ortie attendait son rendez-vous avec impatiente. Il allait enfin déclarer son amour à la chatte de ses rêves. Bizarrement, il n’avait aucun mauvais pressentiment, comme s’il était sûr que cet amour était réciproque. Et le matou sombre avait bien raison. Aux Quatre Chênes, il avoua son amour à la chatte écaille. Celle-ci resta d’abord sans voix, puis elle sentit une vague d’amour secouer son cœur. Elle l’aimait aussi, elle n’en doutait pas.
Six lunes plus tard, Fleur de Lotus donna naissance à deux chatons : l’un était écaille comme elle, et l’autre tigré. Tous les chats du Clan du Vent se demandaient qui pouvait bien être leur père, mais Fleur de Lotus ne leur dévoila jamais.

Chapitre II : Patte d’Herbe & Petite Araignée.

Fleur de Lotus a donné naissance à deux chatons durant une nuit de pleine lune. Deux petits joyaux, un mâle et une femelle. Jamais la chatte n’avait été si heureuse. Elle le serait encore plus si son compagnon était près d’elle, mais Bouquet d’Ortie appartient au Clan de l’Ombre...Sa femme était écaille, et possédait des yeux étranges : l’un était bleu, et l’autre vert. Son mâle possédait un pelage tigré, et deux beaux yeux vert émeraude. Elle ne voulut pas choisir de noms pour ses chatons, voulant que Bouquet d’Ortie choisisse avec elle. Mais comment pouvait-elle le lui demandé ? Elle ne pouvait pas se permettre de quitter la pouponnière...La reine décida alors de ne pas les nommés avant d’avoir eu une discussion avec Bouquet d’Ortie concernant les noms de leur progéniture.
L’occasion se présenta un soir d’été, alors que la lune était pleine. Etant une reine, Fleur de Lotus n’était pas allé à l’Assemblée. Bouquet d’Ortie y avait été convié, elle pourrait ainsi lui parler si elle venait en cachette. Le camp dormait, et la reine était la seule réveillée. Ses chatons savaient à peine marcher, mais ils devaient tout de même supporter le voyage jusqu’aux Quatre Chênes. Elle déposa son mâle sur son dos, et porta sa femelle par la peau du cou. Elle se glissa hors du camp et avança lentement jusqu’aux Quatre Chênes. Quand Fleur de Lotus arriva à destination, elle dissimula ses chatons dans un buisson et chercha Bouquet d’Ortie du regard. Dans cet attroupement de chats, ça n’allait pas être facile. Elle l’aperçut enfin, assit assez près d’elle. Elle susurra son prénom, espérant qu’il l’entende. Bouquet d’Ortie n’entendit pas les deux premiers appels, mais le troisième lui fit dresser les oreilles sur le haut du crâne. Il jeta un regard par-dessus son épaule et aperçut deux yeux luisant en haut de la pente. Le matou se glissa discrètement jusque vers sa compagne, et frotta sa tête contre celle de Fleur de Lotus. Celle-ci lui montra enfin les chatons, et le matou fut touché par leur beauté.

« - Comment devons-nous les appelés ? miaula Fleur de Lotus.
- Pour le mâle je dirais...Patte d’Herbe, ça te convient ?
- C’est parfait ! Et pour la femelle, Petite Araignée, tu aimes ?
- J’adore. »

Chapitre III : Nous voilà apprentis !

« Petite Araignée, arrête de gigotée je n’arrive pas à faire ta toilette ! »

Gémit Fleur de Lotus. Ses chatons avaient atteint les six lunes, et leur baptême se déroulerait ce soir au coucher du soleil. Petite Araignée et Patte d’Herbe avaient choisit leur voie : Petite Araignée voulait devenir apprentie-flèche, et Patte d’Herbe apprenti-guerrier. La petite chatte écaille laissa sa mère la toilettée à contrecœur. Bien sûr, il faut qu’elle soit gracieuse pour son baptême, mais elle peut bien se toiletter toute seule non ? Patte d’Herbe, son frère, la regardait d’un air amusé. Lui, il s’était gentiment laisser faire. Quand Fleur de Lotus eut terminé, elle laissa la chipie de fille quittée ses pattes. La jeune chatte s’ébroua, et s’élança hors de la pouponnière. Amusés, Patte d’Herbe et Fleur de Lotus remuèrent les moustaches. Ils sortirent aussi de la pouponnière et remarquèrent que le soleil avait presque finit sa course vers les montagnes. Le ciel avait adopté une teinte orangé strié de touches rosâtres. Le Chef du Clan du Vent convoqua une assemblée du clan. Les chatons échangèrent un regard impatient, et se dirigèrent vers le chef en encadrant leur mère.

« Nous sommes réunit sous le soleil couchant pour donner leurs noms à deux chatons aillant atteint six lunes. Petite Araignée et Patte d’Herbe ont maintenant l’âge de devenir apprentis. »

Le chef déposa tout d’abord son regard sur le plus calme de deux chatons : Patte d’Herbe. Celui-ci fixait son chef avec respect, mais n’arrivait pas à dissimuler sa hâte.

« Jusqu’au jour où il deviendra un chasseur, cet apprenti se nommera Nuage d’Herbe. Tige de Roseau, Nuage d’Herbe sera ton premier apprenti, fais-en un félin dont le clan pourra être fier. »

Tige de Roseau, un matou blanc aux pattes et aux oreilles noirs acquiesça, et pressa son museau contre celui de son apprenti. Après eux, ils rejoignirent les rangs de chasseurs. Le chef regarda ensuite la petite chatte. Son poil hérissé trahissant sa hâte, ce qui fit sourire le meneur.

« Jusqu’au jour où elle deviendra un chasseur, cette apprentie se nommera Nuage d’Araignée. Feuille de Bouleau, il est temps pour toi d’initier un apprenti à l’art d’être une flèche. Je compte sur toi pour bien entrainer Nuage d’Araignée. »

La flèche s’approcha de son apprentie, et après lui avoir sourit, pressa son museau contre le sien. La petite chatte connaissait bien ce chat au poil gris. Elle était même très heureuse d’être son apprentie.

Chapitre IV : La blessure.

Une lune s’était écoulée depuis le baptême de Nuage d’Herbe et Nuage d’Araignée. Quand ils ne s’entrainaient pas avec leur mentor, ils rendaient visite à leur père. En effet, Fleur de Lotus ne leur avait pas caché que leur père faisait parti d’un Clan ennemi. Les apprentis étaient heureux de pouvoir le voir souvent, même s’ils auraient voulut grandir avec lui. Tous leurs amis avaient leur parent dans le même clan, et jouissait d’un amour familial au plus haut élevé. Nuage d’Herbe et Nuage d’Araignée ne pouvait s’empêcher de les enviés malgré eux. Après tout, ce n’est pas comme si leur père était mort. L’épisode que je vais vous racontez restera à jamais graver dans les cœurs des deux félins. Un matin, ils eurent envi de voir leur père, mais n’ayant pas put lui donner rendez-vous, ils décidèrent d’aller le voir sur le territoire de son Clan. Ils savaient que s’était risqué, mais comment pouvaient-ils voir leur père s’ils ne tentaient rien ? Les deux apprentis s’étaient rendus aux Quatre Chênes. Pour rejoindre le territoire du Clan de l’Ombre, il leur fallait traverser un Chemin du Tonnerre. Ils ne l’avaient jamais fait auparavant, et cela les inquiétaient beaucoup. Quand les apprentis se retrouvèrent face à la bande de goudron puante, ils hésitèrent. Est-ce prudent de traverser ? Mais l’envi de voir leur père triompha sur leur crainte. Nuage d’Herbe s’engagea le premier sur le Chemin du Tonnerre, et fut une erreur qu’il n’oubliera jamais. Un drôle de monstre doté de deux pattes rondes le percuta, blessant gravement sa patte avant droite. Terrifiée, Nuage d’Araignée resta immobile devant le corps de son frère. Un miaulement plaintif s’échappa de sa gorge tandis qu’elle rejoignait son frère. Nuage d’Herbe était toujours vivant, mais une entaille courait le long de sa patte avant droite. Sans hésiter, Nuage d’Araignée saisit son frère par la peau du cou et l’emmena loin du Chemin du Tonnerre. Un chat sombre déboula alors sur ce dernier, se ruant vers les deux apprentis. Bouquet d’Ortie, qui avait entendu le cri plaintif de sa fille, s’était empressé de venir à sa rencontre. Quand il vit son fils couché sur le flanc, la patte ensanglantée il se rappela du jour où il avait rencontré Fleur de Lotus. Celle-ci, pour arrêté ses saignements, avait appliquée de la toile d’araignée sur son flanc. Le guerrier bondit dans les buissons et réapparut presque aussitôt, de la toile araignée entourée autour de sa patte. Il l’appliqua sur la blessure de son fils, faisant du mieux qu’il pouvait. Il sentit alors l’approche de félin du Clan du Vent et sentit son pelage se hérissé sur sa nuque. Une patrouille, composée de trois félins, déboulèrent près du père et de ses enfants. Voyant Nuage d’Herbe couché sur le flanc, un massif guerrier au pelage roux cracha :

« - Qu’as-tu fait à cet apprenti ?!
- C’est mon fils ! »

Répliqua sèchement Bouquet d’Ortie. Nuage d’Araignée sentit pesée sur elle de lourds regards de reproche. Son Clan sera bientôt au courant de la liaison de son père et de sa mère, et du fait que Nuage d’Herbe et elle étaient des clan-mêlés.
La patrouille du Clan du Vent rentra avec les apprentis, et Bouquet d’Ortie rentra chez lui la mort dans l’âme. Quand la patrouille apprit à leur chef l’origine des apprentis, le meneur convoqua aussitôt Fleur de Lotus. Nuage d’Araignée, qui avait accompagnée son frère chez le guérisseur, arriva pile au bon moment pour écouter la conversation de sa mère et du meneur :

« - Tu as trahi ton clan ! l’accusa le meneur
- Aimer est une trahison ?
- Non, mais aimer un guerrier d’un clan adverse, si !
- Et que vas-tu faire ? Me bannir moi et mes enfants ? Ils n’y sont pour rien dans toute cette histoire. Ils n’ont pas demandés à naître clan-mêlés. Pourtant, n’ont-ils pas toujours servi le Clan du Vent avec courage ? »

Le chef ne trouva aucune réponse à adresser à la mère courroucée. Il n’ajouta rien et retourna dans sa tanière.

Chapitre V : Notre baptême.

Le chef du Clan du Vent n’avait finalement banni personne, et la vie reprenait son cours normal. Nuage d’Herbe n’avait pas mit longtemps à se remettre de sa blessure, mais une cicatrice trônait désormais sur sa patte avant droite. Fleur de Lotus revoyait souvent Bouquet d’Ortie dans leur fils. Les lunes s’écoulèrent, et vint alors le baptême de Nuage d’Araignée et de Nuage d’Herbe. Feuille de Bouleau avait décidé de rejoindre les anciens, se jugeant trop vieux pour continuer son métier de flèche. Ce sera donc son apprentie qui prendra sa place. Etoile Cendrée, le nouveau chef du Clan du Vent, les baptisa sous le soleil couchant, comme l’avait fait l’ancien chef quand il leur avait donné leur nom d’apprenti.

« Nous sommes réunit sous le couchant pour baptiser deux apprentis. Ils ont servit le Clan avec courage et mérite donc d’entré dans nos rangs en temps que chasseurs à part entière. »

Comme pour leur baptême d’apprenti, ce fut Nuage d’Herbe qui fut baptisé en premier.

« - Nuage d’Herbe, ta blessure ne t’as pas empêché de servir admirablement ton clan, tu es donc digne de recevoir ton nom de guerrier. Promets-tu de servir ton Clan jusqu’à la mort ?
- Oui !
- Alors, par les pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Etoiles, je te donne ton nom de guerrier. A partir d’aujourd’hui, tu répondras au nom d’Herbe Folle, en parallèle avec la blessure dont tu as été victime. Tige de Roseau a fait de toi un chasseur hors paire, et je suis fier de t’accueillir en temps que chasseur à part entière. »

Le meneur gris déposa son museau sur le front du jeune matou, qui lui répondit en léchant respectueusement son épaule. Ce fut ensuite le tour de Nuage d’Araignée de recevoir son nouveau nom :

« Nuage d’Araignée, tu as choisit de devenir une flèche, Feuille de Bouleau a fait un merveilleux travail avec toi, es-tu prête à recevoir ton nom de guerrière, et de défendre ton Clan au péril de ta vie ?
- Bien sûr.
- Alors, par les pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Etoiles, je te donne ton nom de flèche. A partir d’aujourd’hui, tu répondras au nom de Toile d’Araignée. Ta vitesse est incomparable dans le clan, et nous t’accueillons en temps que flèche et chasseur à part entière ! »

Une nouvelle fois, le meneur vient déposer son museau sur le front de la nouvelle flèche. Celle-ci lui donna un coup de langue sur l’épaule, en guise de respect.

« Herbe Folle ! Toile d’Araignée ! Herbe Folle ! Toile d’Araignée ! »

Scandèrent les félins du clan. Mais pas tous ne se joignirent à ses cris de joie. Quelques chats méprisaient les deux nouveaux chasseurs, parce qu’ils étaient clan-mêlés.

« Herbe Folle, Toile d’Araignée, vous devrez veiller le camp pendant notre sommeil sans piper mot. Je vous laisse vous installez. »

Le frère et la sœur allèrent s’installer au centre du camp. Toile d’Araignée leva les yeux vers la Toison Argentée, remerciant le Clan des Etoiles d’avoir fait d’elle et de son frère des chasseurs. Finalement, ils n’empruntaient pas un chemin si différent. Collés l’un à l’autre, le frère et la sœur veillèrent le clan durant la nuit, fixant la Toison Argentée, remerciant le Clan des Etoiles.

Chapitre VI : Avant que tout ne soit chambouler.

Ca fait maintenant dix lunes qu’Herbe Folle et Toile d’Araignée ont été baptisé. Leurs parents ont tout deux rejoint le Clan des Etoiles, et ont été enterrés l’un à côté de l’autre, à l’endroit même où ils s’étaient rencontrés autrefois. Ils avaient veillés leur parent une nuit entière, pleurant à chaudes larmes leur disparition, mais heureux qu’ils puissent reposer ensembles, l’un à côté de l’autre. Malgré sa blessure à la patte, Herbe Folle est un guerrier redoutable, même s’il ne peut pas courir longtemps. C’est souvent quand on le voit boitiller, mais après une nuit de repos, il pourrait battre un lièvre à la course. Bien sûr, il fait en sorte de ne pas trop pousser sur sa patte, de peur qu’elle lui fasse ensuite mal à vie. Toile d’Araignée, quant à elle, aime beaucoup son rôle de flèche. Sa vitesse et sa discrétion font d’elle une flèche hors-paire, qui ne s’est encore jamais fait repéré. Bien que certains chats les renient encore à cause du fait qu’ils soient clan-mêlés, Herbe Folle et Toile d’Araignée sont fiers d’être nés ainsi, et servent loyalement leur clan. Un soir, Etoile Cendrée confia à la chatte tricolore qu’il était temps pour elle de recevoir son tout premier apprenti. C’est donc avec une certaine excitation que la reine attendit le soir, où devait se tenir la cérémonie. C’est sous le clair de lune qu’Etoile Cendrée baptisa Nuage du Soir, et demanda à Toile d’Araignée d’en faire une Flèche. Ce baptême aurait dû rejoindre la reine, mais c’est tout le contraire qui se produisit. En baptisant deux autres chatons avant Nuage du Soir, il fit de belles louanges aux nouveaux mentors, soulignant leurs qualités et leur loyauté. Mais elle, elle n’eût droit à aucun compliment, même pas un petit remerciement pour ce qu’elle apportait au Clan. Pleine de chagrin, elle effleura à peine le nez de son apprenti avant de filer dans la tanière des guerriers, rongée par le chagrin.
Quelques jours plus tard, après avoir accordé une journée de repos à Nuage du Soir, Toile d’Araignée partie explorer les Hautes Pierres, dans l’espoir de chasser le chagrin qui enserrait son cœur depuis le baptême du petit matou noir. C’est ici qu’elle fit la rencontre de Mirage Eternel, une Flèche du Clan de la Rivière. Ils discutèrent pendant longtemps, échangeant leurs joies et leurs peines, se racontant les anecdotes de leur enfance. Et, ironie du sort, ils finirent par tomber fous amoureux l’un de l’autre. Ils se donnèrent de nombreux rendez-vous secrets, durant lesquels ils passaient de merveilleux moments entre amoureux. C’est alors que vint la saison des chaleurs et que les deux amoureux reconnurent vouloir fonder une famille. Malgré les problèmes que cela pourrait engendrer, les deux Flèches décidèrent de faire des chatons.
Les premiers temps, Toile d’Araignée fit comme si rien n’était. Elle entrainait Nuage du Soir comme il le fallait, espionnait les camps adverses et ramenait de temps en temps du gibier au camp. Mais bientôt, tout le monde remarqua qu’elle était pleine. Elle dû alors rejoindre la pouponnière, qu’elle ne devait quitter sous aucun prétexte. La chatte écaille de tortue ne pouvant pas voir Mirage Eternel, décida un jour de partir en secret. Elle quitta le camp à pas de loup et fila jusqu’aux Hautes Pierres, où elle avait l’habitude de rejoindre son compagnon. Par chance, ce dernier y était, semblant attendre désespérément la venue de sa douce. Enfin réunit, les deux amoureux passèrent de longues minutes à s’échanger de douces léchouilles, tout en se frottant affectueusement l’un contre l’autre. Quand Toile d’Araignée apprit à la Flèche du Clan de la Rivière qu’elle ne pouvait plus quitter la pouponnière, le mâle argenté sembla quelque peu attristé, mais il savait qu’elle n’avait pas le choix. Ils passèrent la nuit ensemble, avant que la reine ne soit victime de contractions. Inquiet, Mirage Eternel alla trouver Pleine Lune, le guérisseur du Clan du Vent qui était en pleine cueillette d’herbes médicales, pour qu’il puisse aider la chatte tricolore. Aussitôt, les deux matous allèrent retrouver Toile d’Araignée. Guidée par le guérisseur, la chatte mit au monde deux chatons : un mâle gris tigré et une femelle écaille de tortue. Pleine Lune leur promit de garder le secret.

Chapitre VII : Un choix difficile.

Toile d’Araignée, contrainte de regagner la pouponnière du Clan du Vent, regardait ses deux chatons grandirent. Petite Rose et Petit Faucon étaient en bonne santé, et avaient déjà soif d’apprendre. A quatre lunes seulement, la petite chatte écaille de tortue apprit à sa mère qu’elle souhaitait devenir guérisseuse plus tard. Petit Faucon, lui, désirait devenir le meilleur guerrier de la forêt. La reine écaille de tortue était heureuse que ses chatons se portent si bien, mais était également attristée de ne pas avoir Mirage Eternel à ses côtés. Elle aimerait tant vivre avec lui, que ses chatons puissent grandir avec leur père. Mais c’était impossible. Ils vivaient dans un Clan différent. Quelques temps plus tard, tous les rêves de Petite Rose s’écroulèrent quand Nuage d’Idylle devint l’apprentie de Pleine Lune. Le soir même, Toile d’Araignée fit un rêve très étrange...
Toile d’Araignée dormait dans la pouponnière, ses chatons blottis contre elle. Il y a quelques temps, ses parents l’avaient visité en rêve, lui disant qu’elle devait rejoindre le Clan de l’Ombre une fois l’apprentissage de Nuage du Soir terminée. Cette nuit-là, Fleur de Lotus et Bouquet d’Orties avaient de nouveau convoqués leur fille. Ils la couvaient d’un même regard attendri et fier. Quand Toile d’Araignée arriva près de ses géniteurs, elle s’assit et enroula sa queue autour de ses pattes avant. La chatte écaille de tortue demanda alors à ses parents la raison de leur visite. S’ils avaient désirés la rencontrer en rêve, ce n’était pas pour rien. Bouquet d’Ortie s’avança d’un pas, et déclara :

« Te souviens-tu de notre dernière visite ? Nous t’avions dis que ton destin était de rejoindre le Clan de l’Ombre...Mais nous nous sommes trompés. »

Toile d’Araignée écarquilla de grands yeux étonnés. Ne devait-elle donc pas rejoindre le Clan de l’Ombre afin de pouvoir vivre heureuse avec son compagnon et ses chatons ? Pourquoi, d’un coup, ses parents pensaient-ils autrement ? Doit-elle rester dans le Clan du Vent, où il n’y a que son frère et son apprenti qui l’aime, ses chatons misent à part ? La chatte écaille de tortue ouvrit la bouche pour riposter, mais son père enchaina avant :

« Ton cœur ne pleurera plus. La rivière saura emporter tes peines. »

Doucement, ses parents commencèrent à disparaitre, devenant de plus en plus opaque. Toile d’Araignée bondit sur ses pattes, et supplia ses parents pour qu’ils lui en disent plus. Mais les deux félins du Clan des Etoiles disparurent sans rajouter un traitre mot.
Encore un peu secouée par cet étrange rêve, la femelle réveilla tout de même ses deux enfants. Ce jour-là, ils avaient un rendez-vous secret avec Mirage Eternel, aux Quatre Chênes. Quittant le camp par un des passages secrets, la mère et les deux petits rejoignirent le lieu du rendez-vous. Mirage Eternel ne tarda pas à les rejoindre, et apprit à la reine qu’il était le nouveau Lieutenant du Clan de la Rivière. Il lui raconta également qu’il avait rêvé qu’unen araignée nageait dans une rivière argentée, avec sur son dos une rose, suivie de très près par un faucon. Puis la rose et le faucon sont devenus Petite Rose et Petit Faucon, tandis que le fleuve et l'araignée étaient devenus la reine et son compagnon. Le rêve s’était terminé sur la petite famille se dirigeant vers le camp du Clan de la Rivière, joyeux et riant. Et alors, tout devint clair. La chatte devait rejoindre le Clan de son compagnon, avec leurs deux petits. Toile d’Araignée ne réfléchit pas longtemps, et accepta de rejoindre Mirage Eternel dans le Clan de la Rivière. Ils se mirent aussitôt en route. A la grande joie de la petite famille, Etoile de Velours accepta la reine écaille de tortue et ses deux chatons dans le Clan. Ils allaient enfin pouvoir vivre ensembles...

Chapitre VIII : Et désormais...

Deux lunes se sont écoulées depuis que Toile d’Araignée, Petite Rose et Petit Faucon on rejoint le Clan de la Rivière. Les chatons sont passés apprentis depuis peu. La petite chatte, désormais nommée Nuage de Rose, put réaliser son rêve en devenant l’élève d’Illusion d’Emeraude, la guérisseuse du Clan. Petit Faucon, devenu Nuage du Faucon, fut choisi pour devenir l’élève d’Etoile de Velours. Désormais, la petite famille coulait des jours heureux dans leur nouveau Clan. Toile d’Araignée ne regrettait pas d’être partie, quoi que son frère lui manque affreusement. De plus, elle n’était plus Flèche, et devait donc apprendre à nager et à pêcher afin de devenir une guerrière digne du Clan de la Rivière. Mais ça, la reine s’en contre-fiche. Elle est tellement heureusement auprès de son compagnon et de leurs deux enfants...


Je sais qu’un jour notre amour, guidera nos pas, toujours...


Les liens

COMPAGNON ▬ Mirage Eternel
ENFANTS ▬ Nuage de Rose & Nuage du Faucon
FRERE ▬ Herbe Folle
AMI ▬ Mer de Nuages, Rêves Sylvestres
AMIE ▬ Aucune
RIVAL ▬ Aucun
ANCIEN APPRENTI ▬ Nuage du Soir
APPRENTI ▬ Nuage Poudreux

Tu veux un lien ? ▬ C'est par là !
Tu veux un RP ? ▬ Pssst ! Par ici !



_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
RIVER POWER !King
{  Rien n’est terminé. Au contraire, tout recommence. Mais d’une autre façon.  }
Petite Araignée - Nuage d'Araignées - Toile d'Araignée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?
» Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?
» Mon monde enfermée dans une toile d'araignée
» La toile de l'araignée [Feat Akina Hideaki ]
» ? Toiles d'araignées et fumée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Carnets des félins-
Sauter vers: