AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Jumelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les Jumelles   Jeu 3 Jan - 7:34

Série: Les Jumelles
Titre: Le secret du loup

CHAPITRE 1
La senteur était nauséabonde et le jour déclinait. Irélianova, qui travaillait dans un cirque avec sa sœur était en train de nettoyer les déjections de son animal domestique. La jeune fille en avait les larmes au yeux.
-Irélia, viens manger!
Elle lâcha sa pelle et couru vers le réfectoire. Svetlana l'attendait le fou rire aux lèvres :
-Alors, comment va ta dragonnelle.
-Mieux que ta licorne.
-Que dis-tu là?
-Lana, c'est quand la dernière fois que tu t'es occuper d'Esthea.
Elle esquiva la question.
Esthea était la licorne domestique que Svetlana avait trouver blessé dans les bois. Évidemment, le cirque accepta d'héberger cet être fantastique, doté d'une magie rare et puissante. Svetlana avait nommé la licorne par le nom de leur amie qui était décédé quelques années plus tôt. 
-On va manger?
-Pourquoi, tu as faim?
-Non.
Elle s'élança vers la grande roulotte lavande et n'en ressorti pas de soirée.
Svetlana était blonde avec des yeux vert, tandis qu'Irélianova était à mi-noir, mi-brune et avait des iris bleu. Certaine personne aurait dit qu'il n'y existé aucun lien de parenté entre les deux filles et ils se trompaient lourdement. Mis à part, leurs cheveux et leurs yeux, les deux jeunes était jumelles. La première était vive et avait hâte de vivre et la deuxième n aimait moins les farces de sa sœur. Une fois, Svetlana mis un tas de faux têtard dans le lit de sa jumelle, alors qu elle savait parfaitement que l autre ne pouvait pas les voir.

Le lendemain, alors qu'elles se préparaient, un léger claquement retentit à la porte de la roulotte lavande, Irélia se précipita à la porte :
-Irélia, on ne dit pas bonjour?
-Franco!
Franco était le directeur du cirque. Avec son ventre ballonné et sa petite moustache noir, il était le meilleur clown.
-J'aimerai te parler, viens marcher avec moi.
Irélia enfila ses chaussure et rejoignit Franco vers les écuries :
-Que veux tu?
-Je sais que tu n'a pas de numéro dans à cirque, alors je me disait qu'avec ton don d'extralucide, tu pourrai ouvrir un stand de voyance
Elle en resta sans voix :
-Heu... Oui, pourquoi pas. Je vais réfléchir à ta proposition.
Irélia se retourna et partit vers les écuries. Quand elle y arriva l'y, elle se dirigea vers sa dragonnette et vit sa sœur qui bichonnait Esthea. Celle-ci lui adressa un signe de la main dont Irélia ne fit pas attention. Elle admira sa magnifique dragonnelle Bleu azur et se dit qu'elle devriaitlui trouver un nom.
-Tu as un don de voyance?
L'adolescente se retourna en pensant que c'était Svetlana qui lui avait adressé la parole, mais elle vit que sa sœur n'était plus dans la stalle de sa licorne et en plus la voix était belle et mélodieuse, bien plus belle que celle de sa jumelle.
-Tu parles? demanda-t-elle a sa dragonnelle.
-Bien sûr, je suis l'être le plus intelligent du cirque.
-C'est faux, dit vivement la licorne.
-Alors, Irélia?
-Heu... Oui, j'en ai un. Et toi, Heu...
-Nomme-moi comme tu le souhaite
-Je pense que "Gros Lézard Prétentieux" irai parfaitement, fit remarqué la licorne
-Et pour toi se sera "Imbécile de Cheval Cornue", protesta le dragon.
-Je vais te trouver un nom, coupa la jeune fille
Sur ce, elle s'en alla.

Irélia réfléchit toute la nuit au nom de sa dragonne. Flammèche? Non, elle ne crache pas encore du feu. À l'aube, elle se leva et alla méditer sur une pierre a l 'extrémité du camp. Elle écoutait le vent. C'était un don qu'elle avait depuis sa naissance. Le vent lui disait: "Regarde, écoute, sent, touche, et tu trouveras la solution." Le vent lui disait toujours la même chose. Elle ouvrit les yeux sous un éclat d'une roche bleue qui scintillait. On aurait dit les yeux de la dragonette. 
-Mais oui, la pierre Azur, que-suis-je bête!
Elle se leva et couru vers les écuries. 
-Je t'ai trouvé un nom, cria t-elle en entrant dans l'écurie et en réveillant tous 
les être y vivants.
-Bonjour...
-Azuré, ça te va!
-Irelia, quesqu'il y a?
-J'ai réfléchit et j'ai décidé que tu t'appelleras Azuré.
-Mhh... Azuré...
-Alors?
-C'est oui!

Svetlana regardait sa sœur et pouffa. Les allés-retour entre la forêt et les écuries étaient incessante. Elle l'appela et Irélia se retourna:
-Quoi, dit-elle froidement.
-Tu as fini? Car j'aimerai te parler.
Elle se leva et s'approcha de sa jumelle.
-Qu'est ce que tu veux encore?
-Dis tout de suite si je t'embêtent...
-Tu m'embête, répliqua violemment Irélia.
-Très bien, alors je ne t'embêterait pas plus longtemps!
Elle fit volte-face et couru loin de sa sœur. Elle se réfugia dans la forêt. La grand forêt de Pin Noir. Grande et sombre. Il s'assit en tailleur sur le sol encore humide de rosée et réfléchit. Elle ne vit pas le grand loup gris sortir des fougères et lui sautais dessus.

CHAPITRE 2

Irelianova se rendit compte de son erreur et fut prise de regrets. Il s'élança sur les trace de sa sœur qui menaient vers la forêt. Elle déboula dans une clairière. Sa sœur était la, mais une autre personne était la aussi.
-Irelia? Que fait tu ici?
-Je te cherchais. Et qui est-ce?
-C'est Amandil, un jeune homme qui aimerai intégrer le cirque.
Ledit jeune homme se leva et fit un baise-main à Irelia. Elle retira vivement sa main et grimaça. Elle n'avait pas confiance en lui.
-Ne me touche pas!
Sans était trop, Lana se leva et dit à sa sœur:
-Mais que qu'il te prend? Tu trouve que je n'ai pas d'ami et dès que je discute avec un garçon, tu fait ton cinéma! Là, j'en ai marre! Au revoir!
Elle partit en courant, suivie d'Amandil.

Le soir, Franco annonça a tout le cirque qu'il avait une nouvelle recrue, Amandil, et qu'il ferait partie du spectacle de cheval de Lana. Irelia enrageaient sur place, mais une petite partie cachée de son cœur criait que sa sœur avait raison. À la fin du repas, elle alla attendre sa jumelle à la sortie, mais celle-ci passa à côté d'elle sans la remarquer. Une pointe de tristesse se peignît sur le visage de la brune. 

Svetlana se réveilla de bonne humeur le lendemain. Elle avait pense toute la nuit à ce turbulent garçon qu'était Amandil. Jeune, cheveux noir et yeux vert. Elle se leva avec dans la tête une envie de faire bien. C'est ainsi qu'elle se retrouva aux curie à bichonné sa jument.







Revenir en haut Aller en bas
 
Les Jumelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes deux soeurs jumelles [Sonia]
» C[Fuinjutsu (Shitai no Jutsu)] Les jumelles
» Butée à l'entrée nord des grottes jumelles
» Pou enkredil yo anko fineray 2 viktim zak banditis
» Clin d'oeil des jumelles à AC/DC !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» x La Guerre Des Clans :: Zone membre :: Fanfictions-
Sauter vers: